mercredi 5 avril 2017

Le restaurant Mirazur , 4ème restaurant au monde

Le restaurant Mirazur à Menton, avec à sa tête le Chef 2* Mauro Colagreco, a été nommé 4ème restaurant au monde par le classement The World’s 50Th Best Restaurants et Meilleur restaurant de France…


Son prix lui a été remis ce matin, à l’occasion de l’annonce des résultats du classement The World’s 50th Best Restaurants, à Melbourne.  En récompensant ce Chef Français d'origine Argentine doublement étoilé, les World’s 50 Best Restaurants montrent de nouveau toute la diversité de la gastronomie mondiale et l’excellence du Chef à ravir les papilles des fins gastronomes. 

Mauro Colagreco, globe trotter du goût…

Le Chef français d'origine argentine, Mauro Colagreco, s’est imposé parmi les chefs les plus prometteurs, quelques mois à peine après son installation à Menton en 2006, à deux enjambées de l’ancien poste frontière qui sépare la France de l’Italie. Tout un symbole ! Le Chef a su imposer un style unique qui lui est propre, notamment dans l’interprétation du produit et dans le contraste des saveurs. Une cuisine qui ne prend pas ses racines dans son héritage culturel italo-argentin.

Cette cuisine qui ne fait pas référence aux chefs avec lesquels il a travaillé en France. Mauro Colagreco est et se sent libre de s’exprimer en suivant son intuition qui l’amène à piocher dans la culture locale des deux côtés de la frontière.

Au Mirazur, rien n’est acté, rien n’est figé.  Si la carte évolue en moyenne tous    les deux mois, l’audace de Mauro Colagreco se traduit par sa capacité à jouer la carte de l’éphémère, avec des plats imaginés pour un service, deux jours ou une semaine. Simplement, parce qu’un produit s’est présenté et que le Chef l’a visualisé dans une assiette. 

Un restaurant entre terre et jardin…

La bâtisse des années 30 est majestueuse. Campée aux pieds de l’un des plus vieux avocatiers de France, prolongée par un jardin dans lequel poussent menthe, ciboulette, sauge, absinthe, origan et autre sarriette à l’ombre des orangers, elle domine la Méditerranée.

Dans son dos, les Alpes viennent mourir aux pieds de la grande bleue. Mauro Colagreco se souvient avec émotion être passé sur cette route qui sépare la mer de la montagne. A l’époque, il était encore élève à l’école hôtelière de La Rochelle. Un périple en Peugeot 104 l’avait mené à Rome via Menton. Sans le savoir, il passait devant son futur restaurant.


Après quatre années passées chez les plus grands, Bernard Loiseau, Alain Passard, Alain Ducasse et Guy Martin, Mauro envisage d’ouvrir son restaurant autour du bassin Méditerranéen. L’Espagne l’attire notamment pour sa langue qu’il maîtrise. L’Italie pour ses origines, lui fait de l’œil.  Ce sera finalement, un peu par hasard, que le Chef prit la tête du Mirazur à Menton, adresse fermée depuis plusieurs années.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire