mercredi 9 janvier 2019

Cuisine bistrot chez Mamie Burger


Mamie Burger affine son positionnement de marque sur le segment de la cuisine bistrot et devient Mamie Bistrot pour ses 4 bistrots parisiens...


Lancée en 2013, et avec pas moins de 6 restaurants implantés dans la capitale à ce jour, Mamie Burger s’est rapidement imposée comme l’une des adresses incontournables de la capitale.

Créée par Matthieu Soliveres, sa localisation au cœur d’un quartier d’affaires parisien, sa formule burger gourmet, son service à table, ont permis à la marque de bénéficier rapidement d’une forte notoriété. Composée de 6 adresses parisiennes, dont 4 bistrots et 2 « rapides », Mamie Burger affine aujourd’hui son positionnement sur ses enseignes bistrots.

Avec l’ouverture de ses enseignes bistrots (Faubourg Montmartre, Faubourg St Denis, Bonne Nouvelle et Mandar), Mamie Burger renoue depuis quelques années avec les codes de la cuisine bistrot, via son service à table proche du client, sa cuisine fait-maison, ses recettes originales qui mettent à l’honneur le terroir français, et qui rappellent avec délice le tour de main de nos grands-mères, et sa carte très diversifiée pour répondre à une demande forte des clients.

Forte de son expertise depuis 5 ans, la marque affine donc aujourd’hui son positionnement sur ses enseignes bistrots et devient tout naturellement Mamie Bistrot. Elle ne révolutionne rien pour autant mais capitalise sur l’existant tout en étoffant sa cuisine de grand-mère tout en continuant de capitaliser sur son offre burgers. On y vient tant pour y déguster un burger gourmand que pour y savourer des plats typiquement bistrots tels que la blanquette de veau, l’onglet de bœuf… mais aussi des salades ou encore des plats à partager.

Par ailleurs, aujourd’hui les clients cherchent avant tout à vivre une réelle expérience, ce pourquoi Mamie Bistrot a apporté un soin encore plus particulier à sa décoration : nouvelle vaissellerie de grand-mère, nouvelle décoration et a étoffé sa carte de plats encore plus traditionnels tels que le demi poulet rôti, l’onglet de bœuf, les ravioles du Dauphiné ou encore la blanquette de veau.

Par l’affinage de son positionnement, Mamie Bistro souhaite tant garder son âme des débuts mais également répondre aux envies des clients et aux tendances du marché : retour aux sources, à la simplicité, au plaisir de partager un bon repas, le tout immergé dans une atmosphère chaleureuse.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire