mercredi 14 juin 2017

Petite par la taille, grande par les ambitions !

Premier cru historique du Languedoc, Minervois - La Livinière poursuit sa trajectoire sur les rails de l'excellence. En témoigne Le Livinage 2017, qui donne à déguster le meilleur de cette appellation communale...
  

Comme les hirondelles, le Livinage annonce le retour du printemps, avec une sélection des meilleures cuvées de l'AOC Minervois La Livinière ! Livinage ? Un nom inspiré bien sûr, du village éponyme... Lequel ne date pas d'aujourd'hui puisqu'en 74 avant J.C., Cicéron citait déjà La Livinière sous le nom latin de Cella Vinaria (« cellier à vin »). C'est dire l'antériorité viticole de ce terroir, lové au pied de la Montagne Noire, au Nord-Est de Carcassonne. 

Dévolue au rouge, l'appellation existe quant à elle, depuis 1999 grâce au combat de deux visionnaires, Maurice Piccinini et Roger Piquet qui ont esquissé le cadre de la toute première AOC Village du Languedoc, dès 1987. « Dans la foulée, ils ont initié le Livinage pour montrer que les vins produits sur ce terroir étaient dignes d'un Cru » explique Isabelle Coustal, actuelle Présidente de l'appellation. « D'abord réservées aux vignerons dans un esprit d'émulation, ces dégustations à l'aveugle se sont ouvertes depuis l'an dernier, à la presse et à la sommellerie : une volonté affichée des vignerons qui souhaitent sortir de leur territoire et faire partager leur savoir-faire aux professionnels du vin.

Des cuvées triées sur le palais...

Le Livinage 2017, organisé au Clos Centeilles en avril dernier, a donc soumis aux papilles du jury, vingt-six échantillons d'AOC Minervois - La Livinière de 2010 à 2015, disponibles à la vente. Les neufs cuvées distinguées par les vignerons, journalistes et sommeliers seront, pour un an, les porte-drapeaux de l'appellation, lors des opérations de promotion organisées par le syndicat. A commencer par une présentation officielle à la presse les 15 mai à Paris et 1er juin à Montpellier. « Preuve que la dynamique est bien là et que tout le monde a sa chance », ce palmarès n'a rien du copié-collé, par rapport à l'an dernier. On y retrouve des valeurs sûres telle Patricia Domergue, qui a longtemps présidé l'appellation mais aussi des étoiles montantes à l'instar du domaine de La Siranière, né d'un collectif de retraités des assurances ; Robert Eden, un anglais qui a engagé le Château Maris en bio et biodynamique, ou encore Nicolle Meyer, installée au Champs du Lièvre depuis peu. En un mot, ce podium reflète les multiples facettes du cru et de ses vignerons.

Un cru et des hommes...

Car dans ce pays de dolmens, châteaux, chapelles et capitelles, cernés sur des centaines de kilomètres par des murets de pierre sèche, le patrimoine est placé sous le signe de l'authenticité et de la diversité, qu'il soit culturel, historique, naturel ou... humain. Une quarantaine de caves particulières et deux coopératives assurent ainsi une production totale de 11 000 hl par an sur un vignoble de 400 hectares en production. Poids lourds (Les Grands Chais de France) ou petits producteurs, maisons de négoce (Gérard Bertrand) et grands noms (Jean Michel Cazes), étrangers (comme l'écossais Guy Crawford) ou vieilles familles du cru, nouveaux venus ou reprises d'exploitations (Audrey Rouanet) : sous leur impulsion, la superficie revendiquée a doublé en une quinzaine d'années. Gravitant autour du clocher du village de La Livinière, cette jolie brochette de vignerons parle d'une seule voix mais se creuse les méninges pour extraire la quintessence de leur terroir, chacun à sa manière.

Caractère singulier et pluriel...

Une perle rare posée sur « le petit causse » au cœur du Minervois : ainsi apparaît l'AOC Minervois - La Livinière. Exposée Sud-Sud Est, elle a pour écrin un paysage tourmenté où la vigne alterne avec des collines couvertes de pins, de garrigue, d'oliviers ou de chênes.

Diverses roches s'y côtoient, vestiges de chamboulements géologiques : calcaires compacts, mais aussi grès et marnes gréseuses, schistes et terrasses quaternaires, à forte pierrosité. Protégée des influences maritimes, à l'abri des vents du Nord et soumise à une faible pluviométrie, cette terre gorgée de soleil bénéficie toutefois de courants frais nocturnes dû à une certaine altitude (entre 120 et 330m). En résultent une sensation de fraîcheur, la finesse et la douceur des tanins dans des vins qui jouent les combinaisons gagnantes. Soit le trio syrah, mourvèdre et grenache associé aux cépages anciens : carignan, lledoner pelut, cinsault, aspiran noir, piquepoul noir et terret noir. Puissance et élégance réunies, ces nectars qui doivent séjourner 15 mois au minimum dans les chais avant d'être commercialisés, offrent une aptitude certaine à la garde.

Cap sur l'AOC La Livinière....

Aujourd'hui, et dans l'esprit des pionniers, l'appellation Minervois - La Livinière souhaite voir son niveau d'appellation communale confirmé par l'INAO, dans une dernière étape de hiérarchisation en devenant l'AOC La Livinière tout simplement. « Nous visons depuis toujours l'excellence, couplée à l'exigence de nos conditions de productions. La qualité de nos vins aujourd'hui unanimement reconnue, nous permet de revendiquer ce classement. La demande est en cours de traitement à Paris... Sachant que nous avançons dans la même direction, solidaires et soudés. C'est d'ailleurs ce qu'a souligné la commission d'enquête de l'Inao, venue en décembre dernier » confie Isabelle Coustal. Avec une présidente en cave particulière et deux vice-présidents dont l'un, représente le négoce et l'autre, une cave coopérative, le syndicat du Cru donne le ton tandis que le décor est planté : in vino veritas !

PALMARES DU LIVINAGE 2017

Jury Presse : - Clos Centeilles, Clos Centeilles 2011 - Domaine de Tholomiès, Domaine de Tholomiès 2015 -  L'Oustal Blanc, Prima Dona 2014

Jury Sommellerie : - Domaine La Siranière, La Livinière 2012 -Domaine Ancely, Les Vignes Oubliées 2013 -  Mas Paumarhel, Mourel Rouge 2014

Jury Vignerons : -  Château Faiteau, Gaston 2014 -   Champ du Lièvre, Minervois-La Livinière 2015 -  Château Maris, Dynamic 2014


Aucun commentaire:

Publier un commentaire