mardi 9 mai 2017

40 ans pour La Bouitte, 3 étoiles au Guide Michelin en Savoie

Les Meilleur n’ont jamais aussi bien porté leur nom : Le Guide Michelin leur a attribué depuis février 2015 une 3e étoile ! Une consécration qui fait d’eux des ambassadeurs naturels de la Savoie...


René et Maxime Meilleur, c’est le parcours singulier d’un père et d’un fils, autodidactes  passionnés. À l’écart des modes, ils ont créé un nouvel art de cuisiner et de recevoir.

Une belle histoire…

Fils d’ébéniste et de paysan, René acquiert en 1976 (à 25 ans) un champ de pommes de terre à Saint Martin de Belleville (1500 m). Avec son épouse Marie-Louise, il y crée de ses mains « La Bouitte », « petite maison » en patois. C’est un coin de paradis préservé dans le massif de la Vanoise, aux portes du plus grand domaine skiable du monde : Les 3 Vallées. René et Marie-Louise servent à leurs débuts fondues et cuisine de terroir. Que de chemin parcouru depuis ! Avec créativité et bon sens, ils anticipent, créent les nouvelles tendances. En 1981, un dîner mémorable chez Paul Bocuse, provoque le déclic. René et Marie-Louise réalisent leur rêve. Passionnés de gastronomie, ils prennent le virage de la haute cuisine. 

L’arrivée en cuisine en 1996 de leur fils Maxime, donne une nouvelle impulsion. Ancien biathlète en équipe de France juniors, il puise ses forces dans les valeurs du sport : rigueur, endurance et dépassement de soi. Progressivement, il pousse l’équipe vers une quête d’absolu. Dès 2000, sa grande soeur Sophie se joint une dizaine d’années à l’aventure, participant à la création progressive de 16 chambres et suites, pétries de charme. Toute la famille (conjoints inclus) va déployer une énergie à déplacer des montagnes, pour construire ce chalet pierre après pierre, année après année, et en faire un repaire unique d’expériences culinaires et oenologiques.

Une montagne d’émotions...

La Bouitte est un lieu unique, qui réconcilie les contraires. Aux portes de l’immense domaine des 3 Vallées, La Bouitte est hors du monde et hors du temps. Dans un cocon évoquant la Savoie éternelle, René et Maxime sont à la pointe de la modernité culinaire. Ils composent une cuisine dédiée à la nature, un hymne au terroir de la vallée, des lacs et montagnes environnants. « La Maison et nos plats nous ressemblent : une cuisine taquine, tout en finesse, qui réveille le patrimoine culinaire savoyard en lui rendant un hommage des plus fidèles ». Les « Meilleur » et leurs hôtes, fidèles, forment une grande famille cosmopolite. Autour de mariages mets-vins vibrants, entre quête de l’excellence et simplicité, ils sont animés d’une philosophie : le bonheur de transmettre et de partager, de donner des terroirs savoyards une interprétation singulière, et du particulier faire émerger l’universel.

L’ascension des étoiles au Guide Michelin...

René et Maxime Meilleur constituent le seul duo père et fils distingués ensemble, de la première à la troisième étoile. D’une même voix, René et Maxime Meilleur reconnaissent que la 1re étoile, décrochée en 2003, a été dure à obtenir car la Vallée n’était pas encore une région gastronomique comme aujourd’hui. « La 1re étoile, c’était le départ d’une belle aventure pour un cuisinier et tout le village, un formidable coup de projecteur sur notre Maison. Mais il a fallu attendre 2008 et la 2e étoile pour franchir une nouvelle étape et offrir une cuisine qui nous ressemblait vraiment ».

La 3e étoile, c’est la concrétisation d’un rêve, le fruit de 40 ans de travail acharné. C’est la première fois dans l’histoire de la gastronomie française, qu’un binôme père-fils obtient de concert la 1re, la 2e puis la 3e étoile Michelin. Comme l’explique Maxime : « Avec mon père, c’est comme si on avait atteint le sommet de la montagne, avec devant nous un panorama grandiose. C’est une nouvelle vie qui commence. Avec l’envie et la possibilité d’aller encore plus loin, de délivrer une cuisine enracinée dans notre patrimoine alpin, et de faire découvrir des produits magnifiques souvent méconnus ».

DE MULTIPLES NOUVEAUTÉS POUR LES 40 ANS DE LA BOUITTE

2015 a été l’année des 3 étoiles au Guide Michelin, du titre de « Chefs de l’année » pour René et Maxime Meilleur (remis par le magazine Le Chef), et des 40 ans de Maxime Meilleur. L’hiver 2016-2017 et l’été 2017 sont symboliques et marquants pour la Bouitte. Ces deux saisons constituent la 40e année d’existence de La Bouitte, et la 20e année de travail en duo de René et Maxime Meilleur. Elles resteront dans l’histoire par la montée en gamme spectaculaire de l’hôtel, la création d’un Spa nature de montagne et celle d’une marque de cosmétiques MEILLEUR Nature.

Les Meilleur à La Bouitte : un livre qui fait date...

Pour marquer ce 40e anniversaire, un très beau livre sur La Bouitte vient d’être édité cet hiver par Glénat (tarif public : 49 € ; 256 pages ; format : 240 x 320 mm). De nombreuses nouvelles recettes, fidèlement expliquées, y sont divulguées. Odes au terroir savoyard, elles en épurent et magnifient les classiques, pour tendre, toujours plus, à l’évidence. Mais il s’agit avant tout d’un ouvrage à dimension artistique par la beauté de la mise en page, l’écriture ciselée d’Henri Pelletier et la grande qualité des photographies, dues au talentueux Matthieu Cellard. Ces derniers ont su percer la magie de cette adresse et de son environnement singulier, qui ne ressemble à rien de connu. Ils ont traqué l’instant, des moments fugaces, des sourires, des lumières éphémères, la subtilité des couleurs et la texture des matières, des petits rien qui font le charme inimitable de La Bouitte.



Un hôtel en pleine montée en gamme, nouvellement labellisé Relais & Châteaux et classé 5 étoiles à partir de l’été 2017. Si le restaurant a acquis une nouvelle dimension sur 2014 et 2015, c’est au tour de l’hôtel de connaître l’évolution la plus importante depuis sa création.

L’hôtel, classé 4 étoiles depuis le printemps 2016, est en cours de classement 5 étoiles, qui sera effectif pour la réouverture de cet été 2017. Il est membre des Relais & Châteaux depuis le 1er juillet 2016. C’est un choix de coeur, nombre de valeurs de La Bouitte étant précisément celles de Relais & Châteaux : le sens de la famille, la mise en avant d’un terroir, la quête de l’excellence, l’hospitalité, l’art de vivre, l’élégance et l’authenticité. Dans le but d’offrir des prestations hôtelières en harmonie avec sa signature culinaire, La Bouitte entreprend cette année une significative montée en gamme.

Un programme d’investissements sans précédent vient d’être réalisé : 6 M€ sur 4 ans, dont 2 M€ cette année. Voici les principales nouveautés depuis cet hiver :

 La salle principale du restaurant, mais aussi les salles de petit déjeuner sont embellies et agrandies, sans modifier le nombre de couverts (40 couverts maximum) : l’espacement des tables, la tranquillité et l’agrément pour les hôtes seront encore sensiblement améliorés.

 La nouvelle terrasse est déplacée et repensée pour avoir une vue superbe et dégagée sur les sommets de la Vallée des Encombres (le terroir d’inspiration de René et Maxime Meilleur).

 La réception est agrandie pour mieux gérer les départs et arrivées des hôtes.

 Un nouveau salon cosy s’avère un lieu de vie particulièrement agréable en début et fin de repas, mais aussi à l’heure du goûter.

 La nouvelle grande « suite luxe Augustine » (60 m² environ) est un cocon idéal pour les familles et couples d’amis. Elle comprend une terrasse panoramique, une salle de bain, une salle de douche, une superbe chambre parentale, une deuxième chambre / salon, un dressing.

 La nouvelle « suite Chalet Sophie » (40 m²) est une chambre coup de coeur, dans un cadre rêvé de chalet. Sa décoration, magnifique, est un véritable concentré de l’âme de La Bouitte.

 4 chambres (Aurélie, Angeline, Emilie et Anaïs) parmi les plus anciennes de la Maison sont embellies et totalement rénovées, tout en gardant leur esprit d’origine. Elles sont dotées d’un joli parquet, d’un éclairage repensé, et de nouvelles salles de bains (bain + douche pour certaines). Selon les chambres, les améliorations portent aussi sur le mobilier, la décoration, la création d’une cheminée (Anaïs) et d’un dressing… Elles sont désormais un concentré d’authenticité, d’art populaire savoyard, et de grand confort digne du label
  
Création d’un nouveau Spa « LA BELA VYA » et de soins exclusifs...

Un premier Spa avait été aménagé en 2005, qui était de taille mesurée mais se singularisait déjà par des soins inédits tournés vers les bienfaits de la nature et des produits de Saint Marcel (miel, foin, plantes de montagnes…). Le nom (La Bela Vya) et le concept demeurent mais le Spa qui vient d’être inauguré cet hiver change réellement de dimension et de qualité, aussi bien sur l’esthétique, le confort que l’envergure des équipements. Il offre un vrai espace aquatique complet (piscine pour le bien-être et la détente, un sauna au foin de Saint Marcel, un hammam aux agrumes, La Tanière des Marmottes, un jacuzzi extérieur), des salles de soins, une tisanerie, un solarium, et un espace fitness. 2 soins exclusifs mettent en exergue les bienfaits naturels de notre terroir : le Solant, bain de vapeur au foin coupé des alpages, et le Bain de Marie au lait et au miel de Saint-Marcel.

La Bèla Vya propose un nouvel espace de bien-être singulier : la Tanière des Marmottes. Il s’agit d’un soin des montagnes à faire de préférence en duo. Les marmottes vous accueillent dans leur tanière où vous attendent douceur et réconfort. Dans une atmosphère chaude et humide, à la façon d’un hammam, les corps sont enduits d’argile verte. Ce soin unique en France apporte de réels bienfaits pour la peau, facilitant l’élimination des toxines, des tâches cutanées et des impuretés. L’argile verte est reconnue pour ses vertus anti inflammatoire, antiseptique et absorbante.

À partir de cet été, 2 nouveaux soins complètent encore l’offre : « Sur les Rives du Doron » est un bain rafraîchissant, tonifiant et aromatique aux plantes (menthe et romarin frais de notre jardin et huiles essentielles de cyprès, lentisque pistachier et menthe poivrée). Idéal pour une sensation de jambes soulagées et délassées. Un jus de fruit frais (pastèque, baies de genévrier ou citron menthe fraiche) agrémente ce moment privilégié. Pour une ou deux personnes (baignoire balnéo). 70 € pour une personne, 115 € pour deux.

« Songe d’été » : laissez vous envelopper dans un bain apaisant et relaxant. La Reine des prés et la livèche de nos montagnes associées au sel d’Epsom et à l’huile essentielle de citron favorisent la relaxation, la détoxification et la vitalité de la peau. Pour accompagner ce moment de détente, un jus de fruit frais vous sera offert (pastèque, baies de genévrier ou citron menthe fraiche). Pour une ou deux personnes (baignoire balnéo). 70 € pour une personne, 115 € pour deux.

Création de la marque de cosmétiques « MEILLEUR Nature »...

Une gamme exclusive de soins à l’extrait d’épilobe « MEILLEUR Nature » est né d’une passion pour la richesse du patrimoine naturel alpin. René et Maxime Meilleur mettent à l’honneur dans leurs créations culinaires les saveurs des plantes de montagne. Ces dernières ont aussi des principes actifs et des bienfaits avérés en cosmétique pour la santé. En utilisant principalement l’extrait d’épilobe, l’artisan parfumeur Valérie Mallens, de l’Asinerie des Alpes, a développé pour La Bouitte une ligne innovante et exclusive. Utilisé depuis des siècles par les amérindiens pour ses propriétés calmantes, l’extrait d’épilobe favorise l’hydratation et apaise les peaux sensibles.

LES SOIRÉES OENOLOGIQUES

Une fois par mois (5 soirées en hiver et 4 en été), La Bouitte donne carte blanche à un viticulteur d’exception, présentant aux convives 7 à 10 cuvées qui ont marqué sa vie. René et Maxime Meilleur créent sur mesure des mariages mets-vins vibrants et personnels. Comment une composition culinaire peut-elle être transcendée par un vin, et réciproquement ? Fusion, dialogue ou confrontation des éléments vont se succéder au fil de ces associations. Ces événements offrent au public l’occasion inespérée de déguster des vins mythiques, que tout amateur rêve d’avoir bu une fois dans sa vie.


NOUVELLES CREATIONS CULINAIRES : UN HYMNE à LA SAVOIE

La carte du restaurant s’ancre dans l’identité et l’histoire de la Savoie, dans une quête d’absolu de son terroir. Peut-on transformer des plats apparemment simples en chefs d’oeuvre de pureté et d’élégance ? René et Maxime s’y emploient, et voici quelques-unes de leurs créations du moment :  Omble Chevalier de nos lacs savoyards servi nacré, pétales d’oignons reconstitués, filet mignon  Carré d’agneau frotté au genièvre, cuit sur os, petits pois, jus de cosses  Fraises du moment, tartelette mousseuse aux dragées, coulis frais  Crêpe soufflée, sauce « Suzette »

LA CAVE : UN EDEN POUR LES CONNAISSEURS

Dotée d’une équipe de 4 sommeliers, La Bouitte offre une sélection pointue de 1001 références, soit l’une des plus belles caves des Alpes. Depuis 1976, la famille Meilleur a su patiemment réunir les meilleurs vins de toutes les régions, dans tous les styles et pour tous les budgets. En 2004 et 2005, les plus grands critiques vins et des médecins avaient démontré scientifiquement que l’altitude était bénéfique à la dégustation de vins (communiqués signés de Michel Bettane et rapports sur demande). Depuis l’hiver 2012-2013, La Bouitte met à l’honneur ses viticulteurs préférés et des critiques vins de renom, pour faire partager à ses hôtes des soirées mémorables.

Situation : hameau de St Marcel, à 1500 m d’altitude, 2 km en amont de Saint Martin de Belleville (2716 habitants) et à 47 km d’Albertville. Accès possible en ski l’hiver. Service de navette privée offerte vers Saint Martin. Parking et garage privés. Héliport à 100 m. Vue sur toute la vallée des glaciers aux alpages.

Informations : www.labouitte.com


Aucun commentaire:

Publier un commentaire