vendredi 27 janvier 2017

Cap sur les saveurs du Le Québec maritime !

Quand la nature  fait [aussi] le bonheur des papilles dans cette région du bout du monde, la nature donne  à la cuisine ses richesses, ses spécificités et son  authenticité...


En toute saison, se retrouver pour un repas,  une dégustation ou la découverte d’un savoir-faire local, c’est conférer à la convivialité une saveur toute particulière.  La mer et la terre, fournisseurs hors pair, apportent ce  qu’elles ont de meilleur pour que les artisans et les chefs  écrivent une partition inspirée. La fraîcheur des aliments est une force. Le plus court chemin entre le produit brut et le produit transformé est aussi le plus court chemin entre  le professionnel passionné et le gourmet gourmand. En Gaspésie, la table réunit, réjouit et régale !


Tour de Tables

Avec 160 adhérents (producteurs et transformateurs  de produits agricoles, marins et forestiers, commerçants, restaurateurs, chefs, responsables de gîtes), la marque Gaspésie Gourmande rassemble la fine fleur des métiers de bouche de la région. Tous  exploitent, cultivent, travaillent, vendent ou servent les produits locaux avec le souci de la qualité et des enjeux  bioalimentaires. De quoi faire un savoureux tour de tables...

Les produits de la mer « Fourchette Bleue » baudroie, loquette d’ Amérique, oursin vert, laminaire, flétan du Groenland font la renommée de la  Gaspésie et celle des producteurs labellisés fourchette bleue.  en 2016, 41 espèces marines  dont 13 espèces d’algues ont été valorisées par le programme.  il permet  aux restaurateurs qui affichent son logo sur leur carte de proposer une  cuisine remarquable.

La Maison du  pêcheur, à Percé, face à l’île  Bonaventure et au rocher  Percé. A Carleton, La seigneurie (restaurant de l’hostellerie  baie-bleue).  et, sur le site du banc-de-pêche  de Paspébiac,

L’ancre et sa boutique de produits régionaux La barge. Assister au départ des pêcheurs de homard à l’Anse-à-Beaufils en avril.Le premier départ des homardiers est un événement. Le jour J, avant l’aube, le rituel est empreint d’émotion et donne lieu à des festivités. Ouverture du Café Bistro ; 4h15, bénédiction des bateaux ; 5h, départ des bateaux pour la pêche.

Faire une partie de pêche en mer dans la baie des Chaleurs

L’équipage de L’Omirlou propose aux visiteurs de vivre l’expérience de la pêche  côtière avec un pêcheur professionnel, en famille ou en groupe.  Au programme : levée  des casiers de homards, manœuvres et collation en mer. départ de  Bonaventure.  Vêtements imperméables, gilets de sauvetage et équipement de pêche fournis.

Rencontrer les cueilleurs d’algues, les légumes de la mer (wakamé atlantique), main-de-mer palmée (petit goémon), laminaire sucrée (kombu royal) : un mouvement de valorisation des algues comestibles s’amorce  en gaspésie grâce aux « paysans de la mer », plongeurs et cueilleurs d’algues et  promoteurs de l’algue-légume.  parmi eux,  Antoine Nicolas de Cap-aux-Os qui  plonge d’avril à décembre, en fonction des conditions climatiques et de la disponibilité  de la ressource.

Fouchette Bleue est un programme  d’accréditation des restaurants et des  poissonneries sensibles au développement  durable du  saint-Laurent.  Il vise à diversifier  la consommation de produits de la mer pour  réduire la surpêche de certaines espèces.  Cette accréditation guidera la dégustation  unique et originale d’espèces marines peu  connues ou peu exploitées commercialement :  algues, crustacés, poissons. 

La pêche durable depuis 2016, tous  les homards pêchés  en Gaspésie portent  sur l’une de leurs  pinces un médaillon  qui permet aux  consommateurs de  retracer l’origine exacte du crustacé et,  par conséquent, d’avoir l’assurance qu’ils  achètent un produit de la  Gaspésie de qualité  supérieure, pêché dans le plus grand respect  de l’environnement. www.monhomard.ca


La ferme propose aux visiteurs de découvrir  les différentes étapes de transformation lors de visites guidées et de se  procurer les produits sur place. L’agneau nourri aux algues est la spécialité de Sylvain Arbour et Manon  Lelièvre, Propriétaires associés et bergers aux  bergeries du Margot,  à Bonaventure.  ils produisent une viande de qualité supérieure qui se  distingue par sa tendreté et son persillage et est notamment à la carte de  l’auberge de Montagne, à Cap-Chat (chic-chocs). La viande de cerf roux est produite par quelques éleveurs en  Gaspésie  qui organisent une vente directe à la ferme. La viande de cerf roux et  goûteuse et cinq fois moins grasse que la viande de bœuf.

La ferme  bourdages  tradition, à  Saint-Siméon-de-Bonaventure, offre aux visiteurs  une expérience champêtre (en saison, cueillette de fraises et framboises  dans des champs face à la mer) et la découverte de saveurs authentiques, dans le respect du patrimoine, de l’environnement et du développement durable.

L’établissement propose des produits frais et des produits transformés : tartes, pâtés, pâtisseries, confitures, coulis, vin et apéritifs à  base de fraises.  Gaspésie  sauvage, à  Douglastown, spécialiste des plantes comestibles  (champignons, fleurs, petits fruits, graines, algues et baies...), propose des produits frais, séchés et transformés, tous directement récoltés dans leurs milieux naturels. La chocolaterie Couleur  Chocolat, à  Sainte-Anne-des-Monts, surprend  avec ses créations audacieuses à partir des ressources locales (au carvi  sauvage, au panais, aux algues...).  ses chocolats sont à découvrir dans  les différents points de vente de la région.

La certification  Gaspésie Gourmande, c’est, pour le voyageur, un gage de qualité, de l’accueil,  du produit, du service.  c’est aussi l’assurance  de rencontrer des professionnels passionnés  heureux de faire découvrir leur savoir-faire, leur  travail et une variété de saveurs. www.gaspesiegourmande.com

Depuis décembre 2015, l’association  Gaspésie  gourmande et la  table  de concertation bioalimentaire de la  Gaspésie forment le  conseil de  développement bioalimentaire de la région. Sa mission : mobiliser  les acteurs du secteur et travailler à la réalisation de projets liés aux enjeux bioalimentaires pour mettre en valeur une offre gaspésienne de qualité et  contribuer au développement et à la pérennité des entreprises locales.

Et aussi...

Plus de 60 bières sont brassées dans l’est du Québec ! La Route des bières de l’Est-du-Québec est un circuit original créé par l’Union amicale des brasseries de la Route. Chaque brasseur  artisan développe ses produits avec un savoir-faire propre qui  affirme les spécificités des « terroirs » traversés.

Au cœur de la vie culturelle des villes où elles sont établies, les brasseries de la  Route réunissent amateurs, experts et néophytes qui peuvent  y goûter des bières exceptionnelles et découvrir une tradition  authentique incontournable. Si elle traverse tout le Québec  maritime, la Route des bières compte 7 arrêts en Gaspésie.

La route des bières de l’Est-du-Québec

Le Malbord, à Sainte-Anne-des-Monts installée dans une ancienne épicerie. La microbrasserie Le Malbord sert une dizaine de bières artisanales aux noms inspirés de  personnages de la Haute- Gaspésie, telles que La Collin ou La Pagon. un lieu convivial à l’ambiance à la fois chic et rustique. www.lemalbord.com

Au Frontibus, à Gaspé au cœur du centre-ville, la microbrasserie Au Frontibus est une  étape pour savourer une bière au caractère vif, belge ou anglaise.  Elle accompagnera des plats faits maison dans un décor original.  

La microbrasserie Pit Caribou, ce sont  deux établissements  : un pub, situé  dans un bâtiment historique au cœur du  village, et une microbrasserie, du côté  du havre de pêche de l’anse-à-beaufils. Les bièrres ont été maintes fois primées,  lors des  Canadian  Brewing  Awards et au New York International Beer Competition  notamment. www.pitcaribou.com

Auval, à Percé. La microbrasserie  Auval est une ferme brassicole de l’arrière- pays gaspésien qui élabore des recettes de bières houblonnées, fermières ou aux fruits. Les produits sont également proposés à  la vente dans l’épicerie adjacente. www.auval.ca

Le Naufrageur, à Carleton-sur-Mer. La microbrasserie propose une sélection d’une  douzaine de bières. À déguster sur la terrasse ensoleillée ou près  du foyer en goûtant aux différents produits gaspésiens au menu.  www.lenaufrageur.com

La Captive, à Amqui. Située en ville, dans un bâtiment historique ayant successivement abrité un poste de police, une prison et une caserne de pompier,  la microbrasserie La Captive propose des bières très diverses, de  la blanche fruitée à la noire, mais également une boulangerie, une  épicerie fine et un restaurant. Le deuxième étage accueille quant  à lui des groupes de musique émergents. www.lacaptive.ca

La Fabrique, à Matane. Le pub La  fabrique est une brasserie artisanale qui propose  une sélection de bières brassées sur place (une vingtaine), associées à une restauration de brasserie.  avec, en prime une  programmation musicale. www.publafabrique.com

Haltes en gaspésie

La Route de La morue. Comme le homard, la morue salée-séchée a fait la renommée de la  Gaspésie, contribué à son développement et façonné l’identité des  gaspésiens. La Route de la morue propose différentes activités pour explorer la culture et la gastronomie de la région.  depuis vingt  ans, la pêche commerciale fait l’objet d’un moratoire pour que les populations se reconstituent, mais la morue gaspésienne compose encore occasionnellement des plats festifs et gourmands. www.routedelamorue.com






Aucun commentaire:

Publier un commentaire