jeudi 16 juillet 2020

Le phare de Cordouan le dernier encore habité de France


Le phare de Cordouan est le seul phare français en mer encore gardienné, le plus ancien en activité et le seul au monde ouvert à la visite... 


Avec une vue exceptionnelle sur la Gironde et les côtes médocaines, ce phare est un site unique, un incontournable de la région. Avec ses 67,50 mètres de hauteurs et ses 301 marches, le phare de Cordouan vous replonge 4 siècles en arrière. Reconnue à l'époque comme l'une « des 8 merveilles du monde », cette architecture d'exception située au beau milieu de la mer vous garantit une expérience totalement insolite à travers l'histoire royale de France.
Un peu d'histoire...

En 1360, le phare primitif émerge, une tour polygonale appelée « tour à feu » de 16m de haut est construite par les anglais pour sécuriser l'embouchure de la Gironde. Presque 2 siècles plus tard, Henri III décide d'en faire une œuvre royale dont la reconstruction sera confiée à Louis de Foix.
Le phare prend, au fur et à mesure, l'allure d'un temple dédié à la gloire des deux rois et au caractère catholique de la monarchie. Cordouan deviendra le seul phare à posséder une chapelle et un tel luxe d'ornements (marbre, boiseries, sculptures...).

Après 25 ans de travaux, en 1603 Louis de Foix meurt et laisse derrière lui, le plus beau phare du monde considéré à l'époque comme la « 8ème merveille du monde ». Joseph Teulère, architecte de la ville de Bordeaux, se voit confier le projet de surélever le phare. Il se concentre sur l'efficacité de l'éclairage et élève la tour de 20 mètres : Cordouan prend alors sa forme actuelle, grandiose et indispensable. Prouesse architecturale réalisée en pleine mer, Cordouan se dresse vers le ciel, résistant majestueusement à l'assaut des eaux tumultueuses mêlées de l'Atlantique et de la Gironde.

Classé monument historique la même année que Notre Dame de Paris, en 1862, cet édifice à part du patrimoine français illumine depuis 1611 les côtes girondines et charentaises. Grandiose et familière, sa silhouette continue de protéger et d'éclairer les marins, nuit après nuit, tempête après tempête. Depuis son îlot rocheux, la plus belle des sentinelles des mers veille jalousement sur son territoire : un univers à la beauté farouche où l'homme et la nature se sont unis pour façonner une terre de plaisir et d'émerveillement, l'estuaire de la Gironde.

Un phare habité...

C'est le dernier phare encore habité de France, des gardiens se relaient pour assurer la maintenance de ce lieu unique. Ils accueillent les visiteurs, invités à découvrir cet univers magique. Lors de cette expérience inoubliable, ils vous conteront l'histoire de l'édifice et ses petits secrets.

Pierre Cordier entame sa 5ème saison estivale au phare de Cordouan. Guide conférencier de formation, il anime les visites au phare et conte l'histoire de ce monument d'exception. Vendéen d'origine et amoureux de la mer, Pierre prend plaisir à résider une semaine sur deux au beau milieu de l'océan dans le dernier phare français. Entre le gardiennage, l'entretien et l'accueil touristique aucune journée ne se ressemble pour les gardiens qui vivent au rythme des marées.

COMMENT S'Y RENDRE :

Situé à 4km du littoral, le phare est situé en pleine mer sur un plateau rocheux entouré de bancs de sable qui se découvrent à marée basse. Son accès se fait uniquement par bateau. À marée basse uniquement, il est possible de profiter d'une agréable promenade sur ce banc de sable.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire