mardi 3 juillet 2018

Une nature et des espaces sauvages méconnus


Avec une superficie de plus de 67 000 km², l’émirat d’Abu Dhabi ne se limite pas aux gratte-ciels de sa capitale, mais regorge au contraire de sites naturels méconnus...


Niché entre mer, désert et montagne, Abu Dhabi propose une surprenante diversité de paysages permettant de s’échapper des villes et de plonger à la découverte d’une facette moins explorée de l’émirat. Le programme de visites guidées « Emirati Experiences » lancé récemment par le Department of Culture & Tourism permet notamment de découvrir certaines de ces richesses à travers les yeux de guides locaux.

LE RUB AL KHALI, UN DESERT AUX MULTIPLES VISAGES

Le Rub al Khali, ou « quart vide », constitue la plus vaste étendue de sable ininterrompue au monde. Il est aussi au cœur de la culture et de l’histoire d’Abu Dhabi, témoin de traditions intemporelles comme la fauconnerie ou l’élevage de chameaux. Véritable paysage de dunes ocres se déployant à l’infini, le désert d’Abu Dhabi se caractérise par son relief, certaines de ses dunes comme celle de Tel Moreeb dépassant les 300 mètres de haut. Différant du sable meuble et des courbes changeantes de la crête des dunes, le désert d’Abu Dhabi abrite aussi des formations de sables durcies, érodées et façonnées petit à petit par les vents. Les dunes fossiles d’Al Wathba se présentent ainsi comme un champ de figures fossilisées aux formes uniques et étonnantes. Les incontournables : un safari dans le désert, entre camp bédouin et ferme de chameau.

OASIS ET PALMERAIES

Moins connu que l’Oasis d’Al Ain, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Oasis de Liwa se trouve à la limite sud du Rub Al Khali. Il bénéficie d'une nappe phréatique proche de la surface qui a permis d’y pratiquer agriculture et élevage pendant des générations, créant ainsi un contraste particulièrement dramatique entre les palmeraies vertes et les dunes de sable rouge tout autour. L'Oasis de Liwa s'étend sur plus de 100 kilomètres dans un arc est-ouest et abrite certaines des plus grandes dunes de sable du monde, ainsi que de nombreuses forteresses qui jadis protégeaient ce site stratégique et constituent aujourd’hui « la route des forts ».

Les incontournables : une découverte de l’Oasis d’Al Ain et de ses plantations de dattes.

LA MANGROVE, POUMON VERT D’ABU DHABI

Abu Dhabi abrite plus de 110 km² de mangroves naturelles et plantées, qui fournissent un habitat naturel riche et un lieu de reproduction sûr pour de nombreuses espèces de poissons, serpents de mer, tortues, crevettes et oiseaux de mer. On trouve de vastes étendues de mangrove en pleine ville à Abu Dhabi, mais il existe aussi d’autres zones protégées sur les îles de Sir Bani Yas, Saadiyat, Delma ou encore Bu Tinah. Les visiteurs peuvent profiter de ce riche environnement de multiples manières : sorties en kayak ou en paddleboard, excursions en dhow traditionnel, ecotours avec un biologiste à la découverte de la faune locale, ou pour ceux qui veulent pousser l’aventure plus loin, une nuit en camping ou à la belle étoile sur une île en plein cœur de la mangrove.

Les incontournables : une sortie en kayak dans la mangrove d’Abu Dhabi City

DES RESERVES NATURELLES, SUR TERRE ET EN MER 

A 40km d’Abu Dhabi, la réserve d'Al Wathba s’étend sur 5km² composés de zones humides et de sebkhas (vasières). Malgré sa taille relativement réduite, on y dénombre plus de 250 espèces d’oiseaux qui côtoient une vie aquatique d’une grande richesse et 37 espèces de plantes. L’attraction la plus spectaculaire y reste les 4 000 flamants roses qui migrent chaque année dans la région pour y séjourner de l’automne au printemps. Et même si la majorité retourne en Asie centrale pour les mois d’été, on peut y observer toute l’année quelques résidents permanents. En mer, les eaux autour de l’île de Bu Tinah font partie de la réserve de biosphère marine de Marawah, la plus grande et la première réserve de biosphère marine répertoriée par l'UNESCO. La région a gagné cette distinction car elle abrite notamment une large population de tortues Hawskill ou tortue imbriquée en voie de disparition, ainsi qu’une des plus importantes concentrations de dugongs.

Les incontournables : une excursion à Al Wathba pour aller admirer les flamants.

UNE COLLECTION D’ILES NATURELLES

La région côtière du nord d'Abu Dhabi est le site de nombreuses falaises et îles abritant d’étonnantes formations rocheuses. A trois heures de route d’Abu Dhabi, l’île de Shuweihat, dont les formations sont vieilles de plus de 14 millions d’années, offre un panorama unique où les vagues de la mer rencontrent le sable du désert. L’île abrite des grottes sous-marines, d’impressionnantes structures de sable et une pollution lumineuse quasi-inexistante, ce qui en fait un site de camping idéal pour les amateurs de ciels nocturnes. Ile éphémère, le banc de sable de Dolphin Bay étale son sable immaculé dans les eaux azurs du Golfe. On peut y observer des dauphins facilement presque toute l’année et il s’agit d’un spot idéal pour faire du snorkeling.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire