lundi 16 octobre 2017

Malromé, terre de miels !

Malromé, demeure historique de Henri de Toulouse-Lautrec, se trouve au milieu des champs, des bois et des vignes au coeur de la région de l’Entre-Deux-Mers, sur la commune de Saint-André-du-Bois, près d’autres Grands Châteaux…


Au coeur des soixantes hectares du parc et des vignobles plantés au XVIème siècle, la production de miel s’étend du printemps à l’été, parfois même jusqu’à l’automne pour le miel de bruyère callune. Les miels de Malromé sont élaborés au Château, sous la houlette de l’apicultrice Valérie Doussin. Les 19 ruches ont été installées au coeur d’une paisible clairière qui réunit les conditions optimales pour que les abeilles offrent de beaux et délicieux miels. 

Trois miels naissent à Malromé...

L’acacia, un miel très doux au parfum subtil et à la couleur presque transparente irisée de vert, est recommandé aux jeunes enfants pour ses vertus digestives.

Le châtaignier-trèfle, un miel doré qui allie l’amertume du châtaignier à la délicatesse du trèfle. Bénéfique pour la circulation sanguine, ses qualités cicatrisantes, sa richesse en oligo-éléments, il favorise également le sommeil.

Le miel toutes fleurs révèle la végétation des coteaux et sous-bois de Gironde : tilleul, menthe sauvage et ronce. Sa robe jaune orangé, presque dorée, devient dense avec le temps. Le miel toutes fleurs est, entre autre, le remède idéal contre la toux.

À propos de l’apicultrice…

Valérie Doussin est apicultrice depuis 2008 dans la région bordelaise. Productrice de gelée royale et de miel, elle a toujours été attirée par le Château Malromé sans avoir pu le visiter. Depuis sa nouvelle acquisition en 2013, le Château Malromé est désormais ouvert au public.
Les nouveaux propriétaires ont eu à coeur d’installer, avec l’aide de Valérie Doussin, des ruches pour obtenir des miels de grande qualité, récoltés de manière traditionnelle. De cette union entre le Château Malromé et l’apicultrice Valérie Doussin naissent alors les miels du Château Malromé.

À propos du Château Malromé…

Situé en Sud Gironde dans la région de l’entre deux mers, le Château Malromé est un lieu d’histoire, de création et d’art de vivre. Bâti au XVIème siècle, Malromé a traversé les siècles, devenant la dernière demeure d’Henri de Toulouse-Lautrec. Racheté en 2013, le domaine a fait l’objet d’une rénovation globale dans un esprit de conservation et de transmission de son patrimoine. Malromé propose une lecture commémorative et personnelle de l’oeuvre d’Henri de Toulouse-Lautrec ainsi qu’un programme d’expositions en écho aux thématiques et techniques du peintre mais aussi aux origines de la famille de ses propriétaires à la fois français et asiatiques. Au coeur d’une vigne exploitée depuis cinq siècles, le Château produit aussi de grands Bordeaux et poursuit un projet viticole d’exception. Dans l’aile Est du château entièrement rénovée, Malromé accueille des événements privés ou d’entreprise dans un cadre à l’esprit à la fois patrimonial et contemporain. Pour la première fois depuis sa rénovation, le Château Malroméaccueille cet événement international, une création unique autour de la musique baroque.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire