jeudi 19 janvier 2017

L’île nature par excellence

« Qui est Dominique » ? Au cœur de la mer des Caraïbes, la Dominique reste une île préservée, recouverte à 80% par la forêt vierge... 


Une terre sauvage, idéale pour les passionnés de nature, à la recherche d’authenticité et d’environnement préservé. La Dominique avait d’ailleurs été choisie par le collectif de blogueurs Green Blog Travel parmi les destinations incontournables à visiter en 2016.

L’Ile dévoile ses atouts aux visiteurs : sentiers de randonnée sillonnant les collines de l’île, spots de plongée, animaux marins au large de ses côtes ou encore plages secrètes… Tour d’horizon des activités nature sur l’île de la Dominique

Sur les hauteurs de l’île, les passionnés de randonnées pourront apprécier la richesse des sentiers et des parcours dominiquais. L’île dispose de pistes aménagées dont l’emblématique Waitukubuli National Trail, plus long itinéraire de randonnée des Caraïbes et récemment déclaré site éco-touristique. Long de 185 km, divisé en 14 segments répartis par niveau de difficulté, le parcours permet aux visiteurs de contempler sur leur route cascades, rivières et forêts tropicales.

Avis aux amateurs de plongée, la Dominique est également le spot incontournable de la région. Faisant partie les dix meilleurs sites au monde, l’île possède des fonds sous-marins impressionnants, où la faune et la flore restent préservées. Trois pôles accueillent les visiteurs : Soufrière et Scott’s Head au sud de l’île, St-Joseph, Salisbury et Coulibistrie à l’ouest et Portsmouth au nord. Chaque spot a ses propres particularités : réserve marine naturelle à la Soufrière, clubs de plongée francophone à St-Joseph, ou encore paysages sauvages à Portsmouth, où certaines zones restent à explorer… 

Pour les visiteurs souhaitant contempler les animaux marins au large des côtes, la Dominique est le seul endroit au monde où les baleines résident à l’année. Une particularité qui fait de l’île l’endroit idéal pour observer de nombreux mammifères marins. De novembre à mars, la période est ainsi propice pour contempler les cétacés, et ce à moins de 8 km des côtes dominiquaises. 

Enfin, l’un des secrets les mieux gardés de la Dominique sont ses plages : préservées et paradisiaques, Hampstead Beach, Woodford Hill ou Batibou Beach accueillent les visiteurs venus se ressourcer. Une pause au cœur de la nature, que les visiteurs pourront contempler en séjournant notamment au Secret Bay, un écolodge situé au cœur de la forêt, au Pagua Bay House, avec vue sur l’océan, ou encore au Picard Beach Cottages.

Informations : www.authentique-dominique.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire