vendredi 29 janvier 2021

Singapour tout en couleur !

 

La meilleure manière de découvrir Singapour est encore de la parcourir à pied, quitte à profiter de l’excellent réseau de transports en commun surtout pour passer plus rapidement d’un quartier à l’autre... 

Chaque district de Singapour est un petit monde à part entière qui ne révèlera tous ses secrets qu’aux piétons les plus curieux. Facile d’y atteindre ses 10 000 pas quotidiens lorsqu’à chaque coin de rue se dévoile un nouveau mélange de couleurs, d’art et d’architecture. De quoi rivaliser pour les fans de photographie avec les feeds les plus léchés d’Instagram. En route pour une balade colorée à travers la jungle urbaine de Singapour !

Koon Seng Road

Le quartier de Katong Joo Chiat permet de plonger dans la culture locale Peranakan, de ses spécialités culinaires à son architecture traditionnelle. Un des plus beaux exemples de son influence culturelle et artistique se retrouve dans la longue rangée de shophouses colorées de Koon Seng Road. Couleurs pastel et carreaux décorés sont la marque de fabrique de l’esthétique peranakan typique de ces maisons parfaitement préservées des années 1920.

Muscat Street  

Dominé par le dôme doré de la Mosquée du Sultan, Kampong Gelam a toujours été un quartier de marchands : tapis persans, parfums et meubles exotiques côtoient matériel pour artistes et graffeurs. Mais ce sont dans les petites arrières-rues du quartier que l’on trouve les plus belles surprises : 30 artistes ont transformé Muscat Street notamment en véritable galerie d’art à ciel ouvert.

Serangoon Road & Little India  

Artère principale de Little India, Serangoon Road représente bien le mélange de couleurs, de senteurs et de sons qui font du quartier indien de Singapour un endroit à part : fresque murales colorées par l’artiste colombien JABA, colliers de fleurs chamarrés au parfum de jasmin, temples hindous aux façades pleines de divinités multicolores, étalages d’épices et d’encens. Juste derrière l’avenue se situe aussi la maison de Tan Tien Nah, probablement l’un des bâtiments les plus colorés de l’île.

Cantonment Road

Une rue peut s’apprécier d’en bas, mais aussi d’en haut : le complexe d’habitation du Pinnacle@Duxton s’envole haut dans les airs au-dessus de Cantonment Road et représente le parfait exemple d’urbanisme à la singapourienne, mêlant nature et innovation. Ses 7 tours de 50 étages sont reliées par deux niveaux de ponts aériens abritant chacun un jardin suspendu qui déroule son camaïeu de verts sur 500m de long. Sa hauteur en fait aussi un point de vue parfait pour capturer des vues époustouflantes de la ville et apprécier véritablement la manière dont architecture traditionnelle et constructions modernes coexistent à Singapour.

Telok Ayer Street 

Niché au coeur du Central Business District, dans la rue de Telok Ayer se trouve le plus vieux temple chinois de Singapour. Construit en 1839 sans un seul clou, le temple de Thian Hock Kheng est une petite merveille d’architecture toute en couleur avec ses sculptures de dragons et de phœnix, ses tuiles en porcelaines bariolées sur le faîte des toits, son carrelage de mosaïques teintées, ses lanternes rouges et or, le tout ponctué d’une végétation luxuriante et entouré de gratte-ciels de verre formant un contraste frappant. L’arrière du temple donnant sur Amoy Street présente une longue fresque murale réalisée par l’artiste local Yip Yew Chong montrant le quotidien des premiers immigrants Hokkien à Singapour. Le reste d’Amoy Street comporte d’ailleurs de nombreuses autres œuvres de street art.

Haji Lane

Malgré sa petite taille, Haji Lane est probablement l’une des rues les plus connues de Singapour avec ses boutiques branchées, ses concept stores, ses cafés artisanaux, ses clubs de musique, etc. Elle est aussi l’un des hauts lieux du street art à Singapour, avec notamment plusieurs très grandes œuvres s’inspirant d’Amérique centrale ou des portraits rendant hommage aux premiers marchands arabes ayant pris leur quartier dans la rue.

Informations : www.visitsingapore.com/en.html

Aucun commentaire:

Publier un commentaire