mercredi 3 juin 2020

Une première dans l’hôtellerie de luxe en Malaisie !


Au Datai Langkawi, en Malaisie, l’architecte Didier Lefort a équipé la luxueuse Datai Estate Villa d’une piscine à secrets...


Au Datai Langkawi, le mythique cinq étoiles qui vient d’être rénové au nord de la Malaisie, la Datai Estate Villa, illustre parfaitement ce que le Directeur Général Arnaud Girodon et Didier Lefort, l’architecte-designer, ont souhaité pour sa réhabilitation : garder l’esprit d’un hôtel niché au cœur d’une forêt de 10 millions d’années.

La  Datai Estate Villa, la plus grande suite de l’hôtel, a été créée à proximité de la plage. Si elle reste imposante par son luxe et sa dimension: 600 m2, elle n’en conserve pas moins un côté maison de famille avec cinq chambres, une vaste salle à manger sous les ventilateurs,  trois salons dont un salon de jeux pour les enfants, un autre pour la télévision et même une salle de billard séparée du bar par un superbe paravent en cuir tressé ivoire.

Cette somptueuse villa a été conçue dès l’origine pour être divisible en deux avec d’un côté trois chambres, de l’autre deux chambres. Tout est dédoublé, sauf la cuisine réservée au personnel et bien sûr une belle pièce d’eau centrale de 195 m2 qui miroite au milieu de la végétation.

Mais comment accueillir deux locataires différents si chacun n’a pas droit à l’intimité de sa piscine ? La question s’est posée à l’élaboration du plan. Didier Lefort et son équipe de D.L.2.A ont du trouver une astuce : une ingénieuse porte coulissante en aluminium laqué pour séparer le bassin de natation en deux à la demande. Actionnée manuellement par le buttler, la porte glisse discrètement et le tour est joué ! A l’arrivée des occupants, chacun dispose de « sa » piscine, 105 m2 d’un côté, 85 m2 de l’autre, totalement privée et à l’abri des regards.

Informations : www.dl2a.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire