mercredi 27 mai 2020

10 bonnes raisons d'aller en Nouvelle-Calédonie


Que l’on soit à la recherche d’une destination paradisiaque pour un séjour farniente, d’un voyage sportif ou bien les deux, voici 10 bonnes raisons de s’envoler dans le Pacifique à la découverte de la Nouvelle-Calédonie, une destination qui répondra à toutes les envies...
  

1. S’immerger dans la culture Kanak

La Nouvelle-Calédonie est un archipel qui abrite de nombreuses communautés et cultures, dont les tribus Kanak. Certaines sur la Grande Terre et les Iles offrent le gîte et le couvert aux voyageurs : moments forts de partage et d’échange garantis. A Nouméa, le centre culturel Tjibaou, bâtiment réalisé par l’architecte de renommée internationale Renzo Piano, permet de découvrir l’histoire de l’île, ses traditions et l’art local. Une visite à la découverte de cette culture si unique permettra de comprendre au mieux les spécificités de l’île.  

2. Plonger au cœur du plus grand lagon du monde

L’île est célèbre pour ses airs de paradis et ses eaux cristallines. C’est en effet grâce à son lagon de 16 000 km2 classés à l’UNESCO que l’archipel séduit de prime abord les voyageurs, qui peuvent découvrir des plages paradisiaques aux fonds marins époustouflants, lors d’une plongée ou d’une randonnée palmée. L’un des plus beaux spots au monde est celui de Poindimié, qui offre un spectacle sublime sur la barrière de corail et la faune qu’elle abrite.

3. Découvrir l’incroyable biodiversité et l’endémisme du Grand Sud

L’archipel de Nouvelle-Calédonie offre une biodiversité parmi les plus riches et les plus protégées au monde. Le Parc Provincial de la Rivière Bleue en est un exemple parfait. A pied, à vélo ou en kayak, il plonge le visiteur au cœur de sa célèbre Forêt Noyée, reconnaissable à ses nombreux chênes gommes aux troncs blancs uniques et abrite le cagou, l’oiseau emblématique de l’île.

4. Se laisser surprendre par la somptueuse baie d’Oro

La Nouvelle-Calédonie se compose de plusieurs îles mais la plus célèbre reste l’Île des Pins, connue pour ses plages idylliques et ses forêts de pins. La baie d’Oro est le lieu parfait pour découvrir ce mariage surprenant, offrant une piscine naturelle à l’eau translucide et des rencontres avec des poissons multicolores et du corail, le tout protégé par les pins.

5. Nager avec les raies Manta, non loin de la plage de Mouli

En Nouvelle-Calédonie, tout est possible, même nager avec les raies Manta ! Sur l’île paradisiaque d’Ouvéa, la plage de sable fin de Mouli est le lieu idéal pour plonger avec les raies Manta et observer leur danse sous-marine, en masque et tuba ou avec bouteille. Un souvenir unique dans un cadre de rêve !

6. Se balader dans le domaine de Deva et la plus grande forêt sèche de l’archipel

Au-delà de sa richesse sous-marine, la Nouvelle-Calédonie se démarque aussi par ses forêts abondantes et luxuriantes, telles que le Domaine de Déva, une forêt sèche qui séduit les randonneurs par ses points de vue exceptionnels. Son sommet offre un magnifique panorama sur l’une des plus belles plages calédoniennes, celle de Poé, où les tortues évoluent en toute tranquillité dans cet espace protégé.

7. Explorer Nouméa et son phare historique

Nouméa est le cœur de l’archipel. Capitale administrative et culturelle, la ville vous séduira avec ses marchés typiques, ses baies animées et son port. Depuis Nouméa, les embarcations sont nombreuses en direction de l’îlot Amédée et de sa réserve marine, qui abrite un phare du XIXe siècle depuis lequel vous pourrez admirer la vue sur le lagon et la vie de la capitale calédonienne. 

8. Découvrir la côte Ouest à cheval, avec les Broussards

La côte ouest de l’île, quant à elle, offre un décor plus sauvage. Les broussards y élèvent leur bétail au beau milieu de paysages aux couleurs étonnantes. L’occasion d’assister à un show de rodéo digne du Far West, dirigé par ceux que l’on appelle les « cowboys calédoniens ». Il est également possible de découvrir cette région de l’île en randonnée à cheval.

9. Déguster un bougna en compagnie d’une tribu Kanak

Les marchés sont des lieux de vie très animés où l’on peut dénicher des produits locaux de Nouvelle-Calédonie et déguster quelques mets délicieux. La gastronomie calédonienne est également synonyme de partage dans la culture Kanak et pour le découvrir, rien de mieux que de goûter au célèbre bougna en tribu Kanak. Ce plat à base de tubercules et de lait de coco est enveloppé dans des feuilles de bananier et cuit à l’étouffée dans un four traditionnel.

10. Se baigner au pied de l’atypique cascade de Tao

Si la Nouvelle-Calédonie séduit les passionnés de farniente, elle convient également aux sportifs et notamment aux randonneurs. Les nombreux sentiers qu’offre l’île traversent des décors très variés mais surtout très préservés. La cascade de Tao, située au cœur de terres Kanak, impressionnera les petits et grands venus se balader à la découverte de la végétation spécifique de Hienghène et de la côte est calédonienne.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire