mercredi 3 avril 2019

Les 4 et 5 mai, les plantes à l'honneur dans le Val d’Oise


Echappées, recherchées, les péripéties des plantes de nos jardins, thème de la 25ème édition de la fête des plantes et de l’art de vivre au jardin du château de La Roche-Guyon...


A une heure de Paris dans l’unique « Plus beaux villages de France » d’Île- de-France, au cœur du Parc naturel régional du Vexin français, le château millénaire de La Roche-Guyon et son vaste domaine paysager sont le cadre de l’une des plus importantes fêtes des plantes franciliennes : PLANTES PLAISIRS PASSIONS. 

Ce premier week-end de mai, Daphné Charles-Le Franc, jardinière-paysagiste et chef d’orchestre de ce rendez-vous vert, invite les pépiniéristes-producteurs, les botanistes, les associations, les artisans, à mieux faire connaître les raisons et les moyens qui font que les plantes migrent soit naturellement soit par l’entremise de l’homme.

Cette édition de PLANTES PLAISIRS PASSIONS annonce l’exposition de la rentrée de septembre : « Le Voyage des Plantes ». Son commissaire, Marc Jeanson, responsable de l’Herbier du Muséum National d’Histoire Naturelle, veut ainsi « rendre intelligible les histoires extraordinaires qui expliquent la présence d’un nombre si important de plantes autour de nous ».

LES MIGRATIONS DE PLANTES...

Comme le précise Daphné Charles-Le Franc, c’est en écho aux échanges de plantes et aux tentatives d’acclimatation que la duchesse d’Enville a initiés au château de La Roche-Guyon au XVIIIème siècle que le choix du thème s’est porté cette année sur les migrations de plantes à travers les continents et les frontières. Sur les stands des pépiniéristes et des associations mais aussi grâce à des experts et des conférenciers, il sera question de ces plantes que les botanistes découvrent et vont chercher aux quatre coins du globe. Ces raretés que l’on achète sur des fêtes des plantes, que l’on offre, que l’on acclimate en serre, etc.

Seront évoqués aussi d’autres types de végétaux qui voyagent au gré des flots, qui s’invitent tous seuls ou qui s’installent, à la faveur d’une crue ou d’un naufrage. Il y a aussi ces échappés de jardins botaniques ou d’aquariums, ces innocents aux racines ténues et aux graines ingénieuses, chargées de toutes les promesses du monde.

TOUTES VEDETTES !

Pour mieux les présenter au public, une scène sera dressée dans la travée centrale des anciennes écuries du Château pour exposer la plus belle plante « immigrée » de chaque pépiniériste-producteur. Le public pourra ainsi observer un chêne asiatique, un rhododendron tibétain, l’hydrangea grimpant mexicain, un Wollemia australien, un bouleau sibérien, une rose allemande et une rose de Damas, un pommier de Florence, un jasmin d’Arabie, des palmiers africains, une fougère de Tenerife, une Agastache japonaise, des cerisiers d’Anatolie, le cyprès chauve de Virginie, les lilas du fleuve Amour, les tilleuls de Mongolie, les érables, les épimédias, les fritillaires du Père David, les Incarvilléas, les Bougainvillées, les pervenches de Madagascar, les Dentelaires du Cap, si bleues, si délicates, et si robustes pourtant, la liste est infinie...

4 & 5 mai 2019 // 10h à 19h :  FÊTE DES PLANTES plantes plaisirs passions 1, rue de l’Audience 95780 La Roche-Guyon.

Informations : www.chateaudelarocheguyon.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire