mardi 10 juillet 2018

Une exposition historique à Rouen : « La Liberté de la Seine à New-York »


Avec l’ exposition historique « La Liberté de la Seine à New-York » qui se tient à Rouen (Hôtel du Département de la Seine-Maritime) tout l’été… c’est une occasion de découvrir les liens d’attachement que le territoire de la Seine-Maritime détient avec la muse de la Statue de la Liberté…




C’est, d’après un livre, que l’exposition présentée dévoile les principales étapes et les secrets de cette aventure qui concerne en premier lieu la Seine-Maritime.


Le Président du Département, Pascal Martin, explique : « la statue de la Liberté a été démontée et acheminée de Paris à Rouen, en train. Plus de 200 caisses contenant 200 tonnes de feuilles de cuivre, de rivets, de boulons ont été chargées depuis la gare Saint-Sever, au-dessus des quais de la rive Sud, sur la frégate l’Isère amarrée en contre-bas. Le bateau part en mai 1885, descend la Seine jusqu’au Havre, où il prend la mer pour arriver à destination mi-juin ».

Auteure d’une étude nommée « Lady Liberty I love you », Nathalie Salmon identifie dans cet ouvrage, publié en 2013, l’un des visages qui a inspiré le sculpteur Auguste Bartholdi pour sa statue de la Liberté. Descendante d’Adolphe Salmon, Nathalie Salmon approfondit l’histoire de la statue de la Liberté dans « Un amour de Liberté », paru en février aux éditions Baker Street, à travers un récit qui retrace le parcours d’un trio légendaire : le sculpteur Bartholdi, son ami Adolphe Salmon et son épouse Sarah, qui inspira l’artiste. « Un amour de Liberté ».

On y suit le jeune Adolphe qui, en quelques années, réalise son rêve américain : de modeste immigré, il devient capitaine d’industrie. Sa rencontre avec Auguste Bartholdi marquera un tournant. Celui-ci, jeune artiste inconnu en Amérique, vient présenter en 1871 son projet de statue de la Liberté, cadeau des libéraux de France aux ÉtatsUnis pour le centenaire de leur indépendance. Salmon deviendra, pour l’artiste, un allié précieux et un grand ami. Au printemps de 1875, Salmon se rend à Paris avec son épouse Sarah, dont les traits inspireront Bartholdi pour la construction de la statue de la Liberté.

Exposition : La Liberté de la Seine à New York - 60 panneaux inédits - à l’Hôtel du Département, du 2 juillet au 24 août 2018.

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (hors jours fériés) - Entrée Cours Clemenceau, sur présentation d’une pièce d’identité Salon Bérégovoy, Rez-de-chaussée.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire