mercredi 13 juin 2018

Un nouvel écrin imaginé à l'hôtel Belmond La Residencia


L'hôtel Belmond La Residencia, blotti dans le petit village de Deià à Majorque, ouvre les portes de la « Suite No. 67 », un nouvel écrin imaginé par le célèbre styliste anglais Matthew Williamson...


« Dès ma première découverte, je suis immédiatement tombé sous le charme du village de Deià. C'est l'un des endroits où je me sens le plus créatif et ce fut pour moi un point de départ naturel et merveilleux pour imaginer la conception de cette suite. » déclare Matthew Williamson.

Faisant la part belle aux couleurs éclatantes si chères à Matthew Williamson, cette suite unique dégage un charme bohème à la fois moderne et fantaisiste où les imprimés de faune et de flore entièrement dessinés à la main viennent   sublimer les luxueux tissus utilisés. Tout en préservant l'identité et la philosophie de l'hôtel, Matthew Williamson a insufflé son esthétisme personnel, magnifiant la Suite No. 67 grâce aux détails intérieurs incroyables, relevant presque de la magie.

Doté d'une chambre, cette suite offre une atmosphère unique dans chacune de ses pièces et crée une sensation de maison privée au cœur d'un hôtel. « Chiner les objets de la Suite No. 67 fut un travail minutieux que j'ai mené avec passion. Chacun d'entre eux a été soigneusement sélectionné pour son design et son artisanat singulier » ajoute Matthew Williamson.

La magie opère dès les premiers instants avec le salon extérieur, à la fois intimiste et confortable. « Les carreaux de céramique peints la main au sol réalisés par Balineum font écho à la Méditerranée, préservant la fraîcheur lors des longues journées d'été. Le jardin offre quant à lui une vue aussi paisible que spectaculaire sur les montagnes dans une ambiance Palm Springs, rappelant le glamour des années 50 en Californie. » s'enthousiasme Matthew.

À l'intérieur, une combinaison audacieuse d'éléments provenant de différentes régions et périodes crée un refuge privé unique en son genre. À la nuit tombée, les lampes en céramiques réalisées à la main au Portugal et leurs abat-jours imprimés apportent une ambiance intime et chaleureuse, tandis que les œuvres botaniques de John Derian encadrées dans le salon estompent les frontières entre l'extérieur et l'intérieur et célèbre la faune et la flore de l'île.

Le papier peint de Matthew Williamson et le tissu d'ameublement qui orne les murs et les meubles, complétés par un mobilier sur-mesure en provenance des quatre coins du monde et des pièces uniques de Majorque, créent un subtil équilibre entre éléments contemporains et vintage. Parmi les pièces préférées de Matthew Williamson, on retrouve les penderies « pour elle et pour lui » peintes à la main et installées dans le couloir reliant les deux pièces. « Ces penderies élèvent l'artisanat espagnol traditionnel à un tout autre niveau. Peints méticuleusement, des bouquets de fleurs ornent ces deux meubles turquoise patinés conférant à la suite un charme rustique ».

Verrerie vintage, éléments de mobilier en bois sur-mesure, lampe en plumes d'autruche ou encore tapis étoilés en velours sont autant de pièces qui ont été rigoureusement sélectionnées afin de sublimer une fabuleuse palette de couleurs et inviter les voyageurs dotés d'un goût prononcé pour le patrimoine à se détendre, s'évader et rêver.

DEIA, LE VILLAGE DES ARTISTES DE MAJORQUE...

Cœur battant du village de Deià, L'hôtel Belmond La Residencia offre une escapade emplie d'un esprit artistique. Entourée d'oliveraies et offrant d'incroyables panoramas sur les montagnes et la mer, la propriété abrite une grande collection d'œuvres d'art. Elle accueillie notamment la plus grande collection de peintures de Miró au monde exposée dans un hôtel. Tout au long de l'année, des artistes résidents propose également aux hôtes de développer leurs talents de peintre et de sculpteur au cours de divers ateliers.

La nuit en Suite No. 67 est proposée à partir de 2 250€, pour deux personnes,  petits-déjeuners inclus.

Informations : www.belmond.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire