lundi 22 janvier 2018

La Martinique s’apprête à vibrer au rythme du Carnaval

Le carnaval est une des traditions les plus importantes en Martinique. Coloré, chaleureux et festif, cet évènement incontournable est chaque année très attendu par les Martiniquais, mais aussi par les visiteurs...


Les festivités, avec les premières parades et élections de Reines débutent le dimanche suivant l’Epiphanie, pour se terminer le mercredi des Cendres.

Les Jours Gras, apogée du Carnaval, 5 jours de liesse populaire du samedi gras au Mercredi des Cendres. Le mardi Gras et le Mercredi des Cendres étant chômés en Martinique !

Le carnaval représente un traitement sociétal populaire, fait de raillerie, de dérision, de caricature et de satire. Pour contribuer à cette exaltation festive, les Martiniquais ont recours à des chansons qui n’épargnent personne avec un caractère politique, piquant ou burlesque. Cela permet aux auteurs, et au peuple, d’exercer une critique sociale par rapport aux faits de la vie quotidienne qui relèvent d’actes d’autoritarisme, de promesses non tenues, ... Les attitudes des uns et des autres, hommes ou femmes sont dénoncées dans des refrains chantés tout au long du carnaval.

5 jours, 5 thèmes, 5 tableaux : du samedi 10 au mercredi 14 février 2018

Durant 5 jours, les parades investissent les rues avec différents costumes en fonction du jour et de la thématique :

  Le samedi Gras, les jeunes filles élues dans leur commune défilent pour la sortie des Reines du Carnaval.

  Le dimanche marque la sortie de sa majesté Vaval, le roi du carnaval, qui prendra la tête du cortège jusqu’au Mercredi des Cendres.

  Le lundi Gras, jour des mariages burlesques, les couples sortent parader : les hommes s’habillent en femmes et inversement.

  Le mardi Gras, tout le monde est vêtu de rouge pour le défilé des Diables Rouges, figure mythique du Carnaval de  Martinique.

  Mercredi des Cendres : le noir et blanc sont les couleurs de prédilection pour les obsèques de sa Majesté Vaval qui sera incinéré devant ses veuves en pleurs sur le bord de mer de Fort-de-France.

Informations : www.martinique.org

Aucun commentaire:

Publier un commentaire