jeudi 13 avril 2017

Week-end design, architecture et cuisine nordique à Copenhague

Nortours, créateur d’émotions arctiques, propose un week-end à thème de 4 jours/3 nuits, au coeur de la capitale danoise…


Cuisine, design et architecture contemporaine sont mis à l’honneur grâce à des guides experts. Au programme de ce séjour, 5 visites guidées sont organisées : le musée du design et des arts appliqués, le quartier de Christiana, la visite des halles de Torvehallerne & introduction à la nouvelle cuisine nordique, guidée par Colette Julia, journaliste et écrivain culinaire, la manufacture Royale de Porcelaine & Illum Bolighus, une balade à vélo à la découverte des ensembles architecturaux les plus spectaculaires de la ville, comme la bibliothèque royale ou le nouvel opéra. 

Du jeudi au dimanche, entre avril et septembre 2017 : 4 jours/3 nuits, à partir de 1 775 € TTC par personne.

Pour ce séjour « immersion dans la ville », Nortours a choisi l’hôtel Guldsmeden Babette, une adresse 3 étoiles de charme, petit nid douillet situé dans le centre de Copenhague, à 450 mètres du château d'Amalienborg. Les 98 chambres sont toutes décorées d’oeuvres d'art originales. Le restaurant Feast sert une cuisine de bistro préparée avec des produits locaux bio. Son bar à cocktails propose également des vins Bio. La statue de la Petite Sirène se trouve à 900 mètres, tandis que la citadelle du Kastellet, datant du XVe siècle, est accessible en 5 minutes à pied. Les quartiers de Kongens Nytorv et de Nyhavn, ainsi que la rue commerçante de Strøget se situent tous à environ 1 km de l'hôtel.

JEUDI : PARIS > COPENHAGUE

Vol à destination de Copenhague. Accueil et transfert privé jusqu’à l’hôtel Guldsmeden Babette.

Visite guidée 1 : Musée du design et des arts appliqués

Au Danemark, les ressources naturelles sont modestes, mais l’imagination est féconde. Cette imagination, les Danois la distillent dans les objets, traçant ainsi la riche tradition du design scandinave, dans lequel infusent le Beau, le Simple et l’Utile.
Ancien hôpital, construit au milieu du 18ème siècle sous l’impulsion de Frederik V et sur les plans des architectes de cour Nicolai Eigtved et Lauritz de Thurah, l’histoire de cet édifice remarquable prit un tour singulier lorsqu’il changea de fonction pour devenir, en 1895, le
Musée du Design et de l’Industrie.

L’ambition initiale du musée était de constituer un répertoire d’inspiration pour les professionnels, mais également de former l’oeil du public à la qualité des artefacts danois ainsi qu’à leur esthétique fonctionnaliste. Le Musée du Design et de l’Industrie inaugurait ainsi la voie vers une destinée qui s’annonçait prestigieuse. Les pièces iconiques, éditées par les grands noms du design danois : Poul Henningsen, Kaare Klint, Arne Jacobsen ou encore Verner Panton, en livrent de parfaites illustrations. Cette visite est accompagnée par un guide expert, diplômé en histoire de l’Art de l´École du Louvre.

Visite guidée2: Christianshavnet Christiana

Dans le quartier de Christianshavn, situé sur une île éponyme, se trouve Christiania (Fristaden Christiania), un autre quartier autoproclamé “ville libre”, fonctionnant comme une communauté autogérée, fondée en septembre 1971 par un groupe de squatters et de hippies. Christiania représente un véritable style de vie : elle compte près d’un millier d’habitants sur 34 hectares, possède sa propre monnaie et, il n'échappera pas aux visiteurs que cette ville dans la ville est un repaire de créativité et de fantaisie qui se nichent partout, dans les moindres détails. Le quartier a été l'objet de multiples controverses. Son statut légal est également la cause de conflits et de négociations. La vente du cannabis y est toujours pratiquée à la vue et au su de tout le monde, dans Pusher Street. Coloré et controversé, Christiania est un endroit unique à visiter – de préférence avec un guide local.

Dîner libre (Suggestion d’une adresse de restaurant : le Spiseloppen). Situé dans une petite rue, ce restaurant est blotti au dernier étage d´un entrepôt. Poutres apparentes, bougies et nappes immaculées, sont le décor de cette adresse à l’atmosphère feutrée représentative du « hygge » (convivialité) scandinave. Le menu change chaque jour, selon l’humeur du chef et des fournisseurs. Les plats sont copieux et suivent le rythme des saisons.

VENDREDI : COPENHAGUE

Visite guidée 3 : Introduction à la nouvelle cuisine nordique & visite guidée de Torvehallerne

C’est aux Halles de la capitale, Torvehallerne, fabuleux marché, que commence ce périple culinaire : poissons fumés et marinés, dont les célèbres harengs, fromages et charcuteries artisanales, cidres, nectars de fruits nordiques, par exemple.

Direction ensuite le quartier animé de Nørrebro, et sa rue qui fait le buzz culinaire, Jæggersborggade. 

Restaurants conceptuels uniques au monde, ateliers de production, microbrasseries, cette visite donne lieu à de nombreuses dégustations. Goûter bien sûr, mais aussi échanger, partager des connaissances, un savoir-faire, une passion. Voilà pourquoi, tout au long de cette visite, les rencontres avec les représentants des chefs, petits producteurs et entrepreneurs, sont privilégiées. Ces hommes et ces femmes sont à la source du regain d'intérêt pour ces produits scandinaves traditionnels, qui font la particularité de la nouvelle cuisine.

Déjeuner chez Manfreds (compris l’offre de Nortours)

Déjeuner à l'adresse la plus en vogue du moment : Manfreds & Vin, agréable restaurant en sous-sol, ouvert par Christian Puglisi, chef étoilé de Relae, ancien chef de partie du Noma, dont on sent l’influence dans la cuisine proposée. Il n’est ici question que de produits authentiques du répertoire nordique, qui sont servis en séries de petits plats, que l’on partage entre convives. Une cuisine haute en couleur et en goût qui illustre parfaitement ce qu’est la nouvelle cuisine nordique (boissons alcoolisées non comprises).

Une dégustation de café est prévue après le déjeuner, chez le meilleur torréfacteur et barista de la capitale, au Coffee Collective : Champion du Danemark de « cupping » 2009 et 2011. Et pour terminer ce périple gourmand, une petite visite s’impose chez le confiseur Peter Braid, magicien du sucre et de savoureux caramels, ainsi que chez le chocolatier Ro, pour goûter les Flødeboller, douceur à la meringue et au chocolat.

Visite guidée 4 : Manufacture Royale de Porcelaine et Illum Bolighus

Fondée en 1775, sous la protection de la reine mère Juliane Marie, la Manufacture Royale de Porcelaine, appelée aujourd’hui Royal Copenhagen, est l’un des fabricants de porcelaine les plus anciens d'Europe. Qualité, innovation, élégance, design, en ont fait sa réputation.
Lors de cette visite, c’est un guide français, connaissant particulièrement bien la manufacture, son histoire, ses techniques et ses motifs, pour y avoir travaillé cinq années, qui partagera ses connaissances.

La visite se poursuit au sein de la Mecque du design, Illum Bolighus, voisin de la Manufacture Royale.

Une boutique sur 4 étages mettant en scène les plus belles créations du mobilier, luminaire, décoration et vêtements, combinant les trois qualités fondamentales du style nordique : écologique, fonctionnel et esthétique. Lignes épurées et matières naturelles, les classiques Verner Panton, Jorn Utzon ou bien encore Jacobsen côtoient la jeune génération suédoise, norvégienne et danoise.  Fin d’après-midi et soirée libres.

SAMEDI : COPENHAGUE – JOURNEE LIBRE

Suggestion de visite : Musée d’Art Moderne Louisiana

Situé à une trentaine de kilomètres de Copenhague, blotti entre la mer et les bois de la petite ville d'Humlebæk, Louisiana est l’un des musées les plus dynamiques et les plus actifs d'Europe, tant par la qualité et par l'importance de ses collections d'art contemporain que pour les très remarquables expositions qui y sont organisées chaque année.

Les collections présentent les travaux d'artistes majeurs ayant essentiellement oeuvré après la Seconde Guerre mondiale, tels Picasso, Giacometti, Dubuffet, Klein, Warhol ou Jorn, et se déploient avec ampleur dans les différents espaces, au sein desquels le spectateur se sent immédiatement immergé. Offrant une vue époustouflante sur le détroit de l’Øresund, qui sépare le Danemark de la Suède, les espaces arborés servent d'écrin aux sculptures de Moore, Calder ou encore Serra. Très en accord avec la mentalité libre et égalitariste danoise, Lousiana offre un visage moderne de l’institution muséale.

Suggestion de déjeuner : Buffet Nordique au restaurant du musée.

Celui-ci bénéficie d’une vue panoramique exceptionnelle sur le Sund et la Suède toute proche. On y déguste les plats d’un savoureux buffet d’inspiration nouvelle cuisine nordique.

Suggestion de Dîner à Höst

Dans une atmosphère décontractée et typiquement nordique, ce petit restaurant à forte personnalité a gagné de nombreux prix du design. On y déguste de nombreux petits plats composés d’ingrédients nordiques classiques préparés de façon moderne avec des outils de cuisine contemporains. Un endroit où le repas devient un moment d´émotion, commenté en détail par un personnel très compétent et informel.

Suggestion pour la soirée : Promenade dans les jardins de Tivoli

Créé en 1843, Tivoli est le plus ancien parc d’attraction d’Europe : constructions féeriques, fontaines étonnantes, kiosques à musique, théâtre de pantomime, lac et magnifiques jardins. Le parc est éclairé par 120.000 ampoules qui lui confèrent un charme un peu désuet.

DIMANCHE : COPENHAGUE - BALADE ARCHITECTURALE

Visite guidée 5 : Balade à vélo

Au bord de l’eau, se trouve l’un des bâtiments les plus emblématiques de Copenhague, la Bibliothèque Royale - classée comme l’une des 10 plus belles bibliothèques du monde.

Le "Diamant noir", comme on le surnomme, en référence à son architecture extérieure et à sa couverture de dalles sombres, est l'oeuvre de l’agence Smidth Hammer Lassen. Cet emblème de la culture est le nouveau bâtiment d'un complexe réparti sur quatre sites. En plus d’une parfaite fonctionnalité, cette conception à plusieurs facettes interagit  avec son environnement. Construit en dalles de marbre et verre fumé, le bâtiment est relié à l’ancienne Bibliothèque par des ponts en verre. En contraste avec l’extérieur, l’Atrium est conçu comme une chambre organique en mouvement qui tourbillonne à l’intérieur du bâtiment. Les balcons, de 24m de haut en forme de vagues, donne accès à une vue vertigineuse, par l’intermédiaire d’un puis de lumière centrale.

La plus belle réalisation de l’architecte danois Henning Larsen, qui était souvent surnommé le « maître de la lumière » en raison de l’abondance de clarté naturelle, de la viabilité écologique et du délicat équilibre entre éclairage et espace qui caractérisent ses constructions les plus réussies.

Construit en face du palais de la Reine, le nouvel Opéra a été financé par l'industriel danois Mærsk, propriétaire du groupe pétrolier et maritime A.P. Møller-Mærsk. D’une surface totale de 41.000 m2 (dont 12.000 sous l’eau), l'objet a coûté à son mécène 2,5 milliards de couronnes, soit 336 millions d'euros.

Des canaux ont été aménagés, afin que le bâtiment se trouve pour ainsi dire sur une île. Sa façade rehaussée d'une grille en acier lui a déjà valu le surnom de "grille-pain". Autant de surnoms qui reflètent la controverse dont son esthétique fait l'objet — certains critiques trouvant au contraire l'ouvrage génial.

La structure du bâtiment est en béton armé ; le verre, l'acier et le marbre constituent les autres matériaux utilisés. L'intérieur comporte quatorze étages, où se regroupent un millier de pièces. La scène principale et ses coulisses se trouvent au coeur de la bâtisse ; la grande salle peut accueillir 1500 personnes. Souple, la fosse d'orchestre peut recevoir jusqu'à 110 musiciens. La salle de répétition de l'Orchestre royal du Danemark se trouve au sous-sol, treize mètres en dessous du niveau de la mer.

Le foyer est le résultat d'une étude comportementale réalisée auprès de spectateurs réguliers d'opéras. Tout a été fait pour améliorer leur confort, agrandissant la surface murale contre laquelle s'appuyer, tout en leur procurant une des plus belles vues de la ville, par-delà le port. Le guide, expert en architecture, commentera également les autres merveilles architecturales comme, la Banque Nationale d´Arne Jacobsen, le siège de la Banque Nordea oeuvre d’Henning Larsen, et bien d’autre  Retour à l’hôtel et vol retour.

Du jeudi au dimanche, entre avril et septembre : 4 JOURS / 3 NUITS au départ de Paris à partir de 1775 € TTC par personne (base double), avec les vols réguliers Air France Paris/Copenhague/Paris en classe économique, l’accueil et l’assistance à l’aéroport de Copenhague, les transferts aéroport/hôtel/ aéroport (transports en commun), 5 visites guidées privées avec des guides francophones, 3 nuits en chambre double avec petit déjeuner à l’hôtel Guldsmeden Babette, 1 déjeuner à Manfred, toutes les visites mentionnées dans le programme et l’assurance assistance.

Informations  : 01 71 18 30 35 – www.nortours.fr 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire