mardi 14 février 2017

Esthétique, confort & l’innovation au Sofitel Paris Baltimore Tour Eiffel

Dès l’entrée, le lobby introduit bien l’esprit du grand hôtel tout de charme et de confort, mohair, taffetas, velours des fauteuils et canapés rehaussés par des oeuvres d’art et du mobilier ancien recherché, commodes Louis XV, tableaux anciens, belles consoles en hêtre teinté « wengé », hautes lampes à tiges en acier et laiton, miroirs aux cadres de marbre…


Plus de liberté, se sentir « comme à la maison », dans un environnement branché et moderne avec un réel besoin de partage : les nouvelles exigences de nos voyageurs modifient les codes traditionnels de l’hôtellerie ! 

La technologie est au coeur de leurs attentes. C’est dans cette optique qu’a été installé un écran dynamique qui lie informations et émotions afin de faire vivre une expérience aux clients ! Plus qu’un mur interactif, les clients du Sofitel Paris Baltimore Tour Eiffel vivent une expérience connectée unique au monde, reflétant l’image et les valeurs de l’hôtel, les engageant et les guidant dans leur expérience hôtelière parisienne et selon leurs besoins : mieux planifier son séjour, partager, créer…

Le Welcome Wall sera un conseiller virtuel pour tous les clients, pour plus de convivialité, il a été surnommé « Tom ». 16 mois d’études et de développement ont été nécessaires pour mettre au point et finaliser «Tom» avec l’entreprise canadienne « Float-4 », studio de design expérientiel et de technologie interactive à Montréal.

Aux murs de chaque étage, des estampes présentent des variations calligraphiques autour des neuf lettres du mot Baltimore. Tout cela respire la classe, un sens du détail choisi et une sorte de beauté à vivre.

Rien d’étonnant à ce que l’hôtel de 103 chambres dont 27 junior suites, plus la splendide suite Eiffel au 6ème étage soit devenu un hôtel Sofitel, une marque de prestige du groupe Accor. Toutes les chambres sont alors équipées du concept de lit « My Bed », c’est-à-dire un sur-matelas, une couette, des oreillers. Tout est conçu pour vous faire découvrir une nouvelle expérience de la nuit : c’est un nid douillet entre duvet et plumettes plus quatre oreillers extra-larges pour accompagner un sommeil réparateur – oui, un plus indéniable.

Depuis la fin 2016, le Baltimore connaît un vaste programme d’embellissement sur ses sept étages, soit la totalité des chambres et suites, salles de bains, toilettes, couloirs, lobby, restaurant, et les trois salons de réception : le Trocadéro, le Kléber et le Foch, plus le salon Eiffel au premier étage.

C’est un Baltimore remis au goût du jour, plus intégré dans une sorte de modernité feutrée et actuelle qui s’offre aux résidents de 2017, expliquent Timothé Coutellier et Lluc Giros, architectes designers du cabinet Les deux ailes, en charge du projet.

Un grand hôtel n’est jamais une oeuvre achevée, coulée dans le bronze d’autant qu’un couple d’investisseurs, Pierre Esnée et Marie Laure son épouse qui ont acquis les murs et la propriété du Baltimore sont très impliqués dans la gestion et le devenir de l’hôtel. Le couple regorge d’idées, de projets, et habite les lieux plusieurs fois par mois. Ils ont du goût et sont au fait des derniers perfectionnements des lieux – c’est Marie Laure Esnée qui a déniché l’oeuf géant, le « mood » de Christofle, qui contient les couverts de table, jolie trouvaille et sensation garantie en début de repas.

LA TABLE DU BALTIMORE

Le Chef Jean-Philippe Perol, c’est un toqué breton à la vaste expérience des fourneaux, un quart de siècle de créativité culinaire depuis l’école hôtelière. En 1989, il entre au Meurice dont le chef étoilé est Marc Marchand, un pro de la haute gastronomie. Après cinq ans à ses côtés, il part au Pré Catelan, devient sous-chef de Roland Durand, un as des épices, et reste dans la brigade quand arrive Frédéric Anton, disciple fidèle (sept ans) de Joël Robuchon et futur trois étoiles. C’est alors qu’il est nommé professeur de cuisine à la prestigieuse école Lenôtre pendant 18 mois, une singulière promotion. Et c’est en 2001 qu’il prend la direction des cuisines du Baltimore, titulaire d’une étoile de 2003 à 2012.

Informations : Sofitel Paris Baltimore Tour Eiffel  88 bis avenue de Kleber  75116 Paris, tél. +33 (0)1 44 34 54 54 - www.sofitel.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire