vendredi 30 décembre 2016

A lire : « Tourisme, La France N°1 mondial » de Michel Durrieu

La France comptait 83 millions de visiteurs étrangers en 2013. D'ici 2020, malgré l'actualité, la France maintien son objetif : atteindre 100 millions de visiteurs étrangers à l'horizon 2020…


Comment ?

En 1950, 25 millions de touristes voyageaient dans le monde. Aujourd'hui, ils sont 1 milliard, et en 2030, on en comptera plus de 2 milliards. Après deux ans d'une aventure extraordinaire, vécue notamment aux côtés de Laurent Fabius, Michel DURRIEU dresse l'état des lieux du tourisme en France et présente le plan de bataille mené par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international. 

30 mesures concrètes en faveur du tourisme sont alors définies autour de 5 axes : ne offre touristique de qualité et diversifiée · un accueil amélioré · le numérique au cœur du tourisme · le développement de la formation · des vacances largement accessibles.

Ces cinq axes sont le point de départ. Michel DURRIEU nous fait ensuite pars du travail réalisé au quotidien. Il nous parle notamment de ce rendez-vous mensuel, véritable "cabinet de crise " pour faire avancer les dossiers tourisme et prendre des décisions. Les sujets défilent : ·  Le lancement du train à grande vitesse CDG Express ·  l'organisation du dîner planétaire Goût de France/Good France ·  l'ouverture dominicale des commerces en zone touristique ·  la nouvelle stratégie de l'opérateur Atout France ·  la mise en ligne du portail France.fr ·  l'évolution du rôle de la France dans l'Organisation mondiale du tourisme ·  le développement du marché chinois ·  la création du fonds d'investissement tourisme ·  et la mise en place d'une filière de formation d'excellence pour améliorer l'accueil des touristes étrangers.
  
L'actualité plus morose...

Face à cet ouvrage, en librairie le 12 janvier 2017, l'actualité plus morose : Les professionnels le vivent chaque jour,  l'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le confirme : l'été 2016 a été mauvais pour le tourisme en France, en particulier à Paris. La fréquentation des hébergements touristiques entre mai et septembre a baissé de 2,5 % par rapport à 2015, selon les données des comités régionaux du tourisme publiés mercredi 23 novembre par l'institut. Cependant certaines régions de France ont tiré leurs épingles du jeu, c'est le cas par exemple de la Nouvelle Aquitaine ou de la Bretagne qui enregistrent de très bons résultats. Les campings, les croisières fluviales et les parcs d'attractions annoncent eux aussi des résultats positifs.

Au niveau national, sous l'impulsion de Jean-Marc Ayrault, le premier ministre Manuel Valls a réuni, le 7 octobre dernier, un comité interministériel du tourisme, pour la première fois depuis treize ans, afin d'accroître les mesures de sécurité pour rassurer les visiteurs et relancer un secteur qui emploie 2 millions de personnes et représente plus de 7 % du PIB.

Hors collection : 322 pages (140x220) - 19 € - En librairie le 12 janvier.

A propos de l’auteur…

Michel Durrieu a occupé pendant plus de vingt ans des postes de direction dans les plus grands groupes mondiaux du secteur touristique : Nouvelles Frontières, TUI, Carlson Wagonlit Travel... Directeur, depuis 2014, de la sous-direction de la Promotion du tourisme au ministère des Affaires étrangères et du Développement international, il est aussi représentant permanent de la France à l'Organisation mondiale du tourisme.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire