jeudi 1 septembre 2016

La Bouitte annonce ses Soirées oenologiques de l’hiver 2016 - 2017

Sur les hauteurs de Saint-Martin de Belleville, en pleine nature, La Bouitte orchestrée par les chefs 3 étoiles, René et Maxime Meilleur propose une gastronomie riche en sensations et des soirées oenologiques d'exception. Découverte…


Au programme :


Le 15 décembre 2016 : Philippe Guigal de la Maison Guigal (Vallée du Rhône Nord - Condrieu, Hermitage et Côte Rôtie). Cette soirée oenologique d’exception célébrera à la fois les 40 ans de La Bouitte et les 70 ans de la Maison Guigal. En début et fin de repas, les Condrieu seront à l’honneur avec La Doriane 2015 et le très rare Luminescence 2015 : après 1999 et 2003, c’est la 3ème fois de l’histoire, que le Domaine produit cette cuvée de viognier d’une intensité et d’une longueur en bouche remarquables. L’un des points culminants de la soirée sera la dégustation de 5 célèbres Côte Rôtie. 

Tout d’abord le Château d’Ampuis sur 2012 en magnum, puis sur 1997, le premier millésime créé par Philippe Guigal. Suivra une dégustation « horizontale », sur le grand millésime 1999, des 3 cuvées parcellaires ayant donné au Domaine sa réputation mondiale : La Mouline (la plus féminine), La Turque (charme et amplitude) et La Landonne (cuvée ultime 100 % Syrah). Enfin, les accords mets - vins seront particulièrement intéressants sur les Hermitage Ex Voto : 2012 et 2007 en blanc, 2010 et 2001 en rouge.

Le 18 janvier 2017 : le Marquis Piero Antinori et sa fille Allegra, et leur directeur Francesco Visani du Domaine Marchesi Antinori (Toscane, Italie). La Bouitte va dans les prochaines années renforcer sa recherche culinaire et oenologique sur l’Italie, qui fait partie intégrante des racines de la Savoie. Nous commençons avec la famille Antinori, intimement liée au développement viticole de la Toscane depuis 1385, soit depuis 26 générations. Nous découvrirons notamment le Tignanello, premier vin de Sangiovese à avoir été élevé en barriques, et à avoir été marié au Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc. L’expression la plus aboutie de ce magnifique terroir d’argile est la cuvée « Solaia », un vin qui a contribué à la renaissance du Chianti et au succès des « Super-Toscans », à la renommée mondiale.

Le 7 février 2017 : Catherine Faller du Domaine Weinbach (Kaysersberg - Alsace), avec la galerie d’art Rikia Ferrer de Riquewihr, qui exposera des oeuvres de Kymia. D’une façon incomparable, le domaine Weinbach incarne à la fois un art de vivre authentiquement alsacien, et l’élégance française. Il fait ainsi partie de notre patrimoine naturel et culturel, dans ce qu’il a de plus précieux.

Colette, Laurence et Catherine ont su au fil des décennies créer des interprétations sublimes du terroir granitique de Schlossberg, le premier historiquement à avoir été classé Grand Cru en Alsace. Il sera passionnant de comparer tout à tour les Riesling purs, cristallins, ciselés de la Cuvée Schlossberg en haut de coteau, le vins plus riches, amples et gras de bas de coteau (cuvée Sainte Catherine) et le « Schlossberg Saint Catherine » à mi coteau. Ce dernier, un des plus grands vins blancs de la planète, combine puissance, race et délicatesse. La soirée se terminera en beauté sur les mythiques vendanges tardives et sélections de grains nobles du Domaine.

Le 15 mars 2017 : Florent Lançon du Domaine de La Solitude (Vallée du Rhône Sud - Châteauneuf du Pape). Voici un Domaine au riche passé, dont la destinée a été liée à la famille des Barberini, illustre pour avoir compté en son sein le Pape Urbain VIII et plusieurs cardinaux. Après un parcours en Nouvelle Zélande et en Australie, Florent Lançon prend progressivement la responsabilité du Domaine à la suite de son père et de son oncle, et s’avère l’un des talents les plus prometteurs de la région. En blanc, après la cuvée Tradition 2015, la Cuvée Barberini, symphonie de Roussanne avec une pointe de Grenache blanc et de délicate Clairette, sera à l’honneur sur les années 2012 et 2004.

La soirée sera ensuite dédiée à la découverte des 3 cuvées parcellaires en rouge (seulement 3000 bouteilles produites par an). Sur l’élégant millésime 2006, La cuvée Cornelia Constanza exprime la quintessence de Grenache centenaires, entre les galets roulés de la Crau et « les Sables de la Solitude », conférant au vin structure, charme et élégance. Suivra la cuvée ultime - immense - dite la « Réserve Secrète » 2006. On descendra dans les millésimes avec La Cuvée Barberini 1999, dense avec des tannins veloutés.

Ces 2 dernières cuvées nous rappellent par leur encépagement que Châteauneuf du Pape offre l’expression la plus Sudiste de la Syrah en France, et celle la plus Nordiste du Mourvèdre. Mais rien n’est plus passionnant que de déguster de très vieux millésimes de grandes origines, les Châteauneuf du pape gagnant une complexité et une grâce inouïes : ce sera un privilège de découvrir en rouge le mythique millésime 1978.

Avril 2017 (à confirmer) : Champagne Krug.

Organisation : Ces soirées débutent à 19h30. Elles sont proposées au tarif de 270 € par personne, comprenant généralement 2 services d’amuses bouche, une entrée, un poisson, une viande, fromage, pré-dessert, dessert et mignardises, l’ensemble des vins, eaux et café/thé.

Informations : Hôtel-Restaurant La Bouitte*, Hameau de St Marcel - 73440 Saint-Martin de Belleville, tél. +33 (0)4 79 08 96 77. Site web : www.la-bouitte.com

Membre de Château & Hôtels Collection*.

(Photos : La Bouitte).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire