mercredi 31 août 2016

Exposition photographique : "Le Patrimoine, une Passion, des Hommes " dès le 17 septembre

Le Sénat présente, à l’occasion du 20e anniversaire de la Fondation du patrimoine,  l’exposition Le Patrimoine, une Passion, des Hommes sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris du samedi 17 septembre 2016, premier jour des Journées européennes du patrimoine, au dimanche 15 janvier 2017.


La Fondation, forte de 25 000 projets soutenus depuis 20 ans, souhaite illustrer  son action au service de notre patrimoine du quotidien, fédérateur et vivant.  Cette exposition valorise des projets de restaurations exemplaires, cadres de nos vies, mettant à l’honneur la mobilisation de femmes et d’hommes passionnés, mais aussi la transmission de métiers et de savoir-faire précieux. 
Les restaurations menées offrent une deuxième vie aux édifices soutenus, en leur rendant leur vocation séculaire, ou en réaffectant ces bâtiments porteurs d’histoire  à de nouvelles fonctionnalités, au coeur de la vie des territoires.  A travers des exemples de projets soutenus dans les 13 régions métropolitaines,  et en France d’Outre-mer, la Fondation expose des visuels riches de sens : des restaurations urbaines et rurales des plus humbles aux plus emblématiques,  du lavoir de village à la cathédrale de Reims.

Tout au long des 80 panneaux exposés sur les grilles du Sénat, le spectateur  découvre le très large champ d’intervention couvert par la Fondation du patrimoine :  patrimoine rural, patrimoine citadin, patrimoine industriel, lieux de mémoire, maisons  des Illustres, chantiers d’insertion, patrimoine maritime, ferroviaire, insolite, religieux, militaire, naturel, cinématographique, patrimoine de races animales agricoles à faibles effectifs, …  toutes les sortes de patrimoine qui célèbrent la beauté et la richesse de notre histoire sont éligibles à l’action de la Fondation.

Un voyage qui nous porte du télégraphe Chappe de Sollières-Sardières à l’épi de faîtage du château de Saumur, du musée Rimbaud de Charleville-Mézières au bagne des îles du Salut, de la gare de déportation de Bobigny à l’orangerie du château de Bonrepos-Riquet, du pont de Saint-Cado à Belz aux cabines de plage de l’Isle-Adam, du travail d’un maître verrier à la bibliothèque de Jean Giono à Manosque…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire