vendredi 29 avril 2016

L’histoire de la Normandie et de Guillaume contée par Catherine Laboubée

L’historienne, Catherine Laboubée se consacre depuis l’an 2000 à l’écriture de livres d’Histoire, qu’elle veut vivants avant tout pour faire entrer ses lecteurs de plain-pied dans la réalité des temps évoqués…
  

Catherine Laboubée publie « La Belle et le Magnifique » en un seul volume (484 pages) au lieu de deux tomes. Cela constitue donc les deux tiers de sa trilogie "Autour de Guillaume", qui trouvera son issue l'an prochain avec un troisième livre sur Adèle, sa plus jeune fille, qui fut en son siècle un personnage extrêmement important. 

« La Belle et le Magnifique », est la première biographie consacrée aux parents de Guillaume le Conquérant, Arlette de Falaise et Robert le Magnifique, et « Le Prisonnier de la Tour », en 2016, retrace le parcours peu commun du fils aîné de Guillaume, Robert Courte-Heuse.

A propos de « La Belle et le Magnifique », (Éd. La Belle Saison, 2016)…

Herleva, dont il est question ici, n’est autre que la « belle Arlette » de Falaise, adulée par tous les Normands pour être la mère de leur duc Conquérant, Guillaume, qui a réuni sous une seule couronne la Normandie et l’Angleterre au mitan du XIe siècle. 1066, date bénie en Normandie… Mais avant, que s’est-il passé ? D’où est issu ce personnage hors du commun, quasi immortel dans la mémoire collective ? Pas de parents ordinaires, inconcevable…

Ici revivent Herleva et Robert le Magnifique, méconnus même s’ils sont ciselés par la légende, dans leur époque, dans ces années qu’ils ont traversées comme un météore étincelant pour lui, comme un fil rouge omniprésent un peu plus longtemps, mais en retrait, pour elle. Des épisodes mouvementés jalonnent leur parcours, depuis les batailles sur le sol français jusqu’à une tentative avortée de débarquement en Angleterre.

Entre les palais de Rouen et de Fécamp, sur la mer, au Mont-Saint-Michel, à Paris, Rome, Constantinople et Jérusalem, dans les chemins sinueux et boueux des plaines, dans les neiges des cols alpins et dans les déserts de Turquie, nous suivons Robert jusqu’à l’ultime étape dans sa trajectoire de comète. Et Herleva continuera de veiller sur leur fils jusqu’à ce qu’il soit victorieux de ses nombreux ennemis.

Alors, légende ou réalité ? Un peu des deux, car il faut bien éclaircir les zones d’ombre, composer avec les doutes et les incertitudes… Quand la réalité n’est pas suffisante, allons au plus plausible, même s’il n’est pas étayé par des textes officiels, et la légende est si belle et si tentante qu’il ne faut pas se priver de faire appel à elle…

Catherine Laboubée, signe ici un texte documenté et abreuvé aux sources mêmes de l’Histoire normande, tout en faisant la part belle à ce qui rend cette Histoire plus accessible, et plus proche de notre perception « moderne ».


« La Belle et le Magnifique » et « Le Prisonnier de la Tour »  publiés aux Éd. La Belle Saison. Renseignements : 06 07 77 13 91.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire