lundi 14 septembre 2015

Brésil : combiner vacances à la plage et aventure en pleine faune et flore

Embratur, l’office de tourisme brésilien a recensé cinq magnifiques parcs nationaux pour faire découvrir ces écrins de verdure aux touristes...


Le parc national de l’Iguaçu et ses incroyables cascades

Le parc national de l’Iguaçu, d’une superficie de 185 262 hectares au sud-ouest du Brésil là où les rivières Paraná et Iguaçu se rencontrent. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc est principalement connu pour ses incroyables cascades qui s’étendent sur 2 700 mètres et traversent la frontière avec l’Argentine. Plusieurs points de vue permettent aux visiteurs d’admirer les chutes depuis le bas ou le haut et les plus aventuriers peuvent même les longer en bateau. 


L’endroit le plus impressionnant de ce site est surnommé « la Gorge du Diable », une chute circulaire de 80 m de haut accessible par une passerelle sur l’eau afin d’apprécier de plus près son incroyable débit. Ces cascades sont entourées d’une forêt subtropicale humide qui abrite des milliers de plantes et d’animaux pour offrir un panorama coloré et changeant au rythme des saisons. Tout près du parc se trouve le deuxième plus grand barrage du monde, le barrage d’Itaipu. 
Le parc national du Pantanal Matogrossense : les plus grands nénuphars du monde

Dans l’état du Mato Grosso, dans l’ouest du Brésil, se trouve le parc national du Pantanal Matogrossense. Cette étendue marécageuse, de plus de 130 000 hectares de superficie, offre une multitude d’animaux, de plantes et fleurs uniques. Sa biodiversité surpasse même celle de l’Amazonie. Pantanal possède entre autres les plus grands nénuphars du monde mais reste malgré l’impressionnante variété de sa faune et de sa flore, encore peu connu du grand public. Des parties entières du parc ne sont accessibles aux visiteurs qu’en bateau ou à cheval ce qui en fait un véritable havre de paix pour ceux qui s’y rendent. Lors de leur parcours les amoureux de la nature pourront s’adonner à la pêche aux piranhas, observer les multiples espèces de singes et tenter d’apercevoir des oiseaux exotiques.

Le parc national de Jaú : à la rencontre des crocodiles au cœur de la forêt tropicale

Cette région marécageuse, traversée par la rivière Rio Negro, se situe dans l’état d’Amazonas. Le parc national de Jaú est la plus grande réserve forestière d’Amérique du Sud avec ses 22 720 kilomètres carrés de forêt tropicale classés au patrimoine mondial de l’humanité en 2000. Pour s’y rendre, les voyageurs doivent voyager en barque sur le fleuve Rio Negro et ne seront pas à l’abri d’apercevoir un crocodile, un jaguar ou une autre espace animale au loin. Aucune crainte, les guides connaissent la région comme leur poche, il n’y a aucun danger !

Le parc national des Lençóis Maranhenses: le désert du Brésil

En parfait contraste avec la forêt et les grandes prairies, les dunes et lagunes d’eau cristalline des Lençóis Maranhenses offrent un panorama paradisiaque. Ce parc national se situe dans le nord du Brésil, près de la ville de São Luiz dans l’état du Maranhão. C’est l’unique désert du pays, dans lequel les touristes peuvent admirer des kilomètres de dunes de sable blanc, entrecoupées de lagons d’un bleu étincelant. Il est conseillé de visiter le parc avec un guide pour découvrir ses richesses et ses formes inattendues selon les vents.

Pour se rendre dans ce magnifique désert les visiteurs peuvent prendre le ferry ou le bateau-taxi à Barreirinhas jusqu’à Caburé et Atins. Les amateurs de sport pourront quant à eux dévaler les dunes du parc en planches ou en jeep depuis la ville de São Sao Luiz.

Le parc national de la Chapada Diamantina : un paradis naturel incontournable

Le parc national de la Chapada Diamantina est un des sites incontournables pour les voyageurs en quête de paysages incroyables et diversifiés. Il est situé à 300 kilomètres à l’ouest de Salvador, dans l’état de Bahia. Avec son terrain très accidenté, le parc est une mosaïque de falaises escarpées, de savanes, forêts tropicales humides et prairies permanentes. Ces différents paysages, riches par leur faune et leur flore, offrent un panorama incontournable permettant aux visiteurs de passer d’un décor à un autre, tout en continuant d’être émerveillé. De plus, les grottes de Lapa Doce et de Pratinha, aux eaux bleues caractéristiques sont à ne pas manquer avec la cascade de fumée « Cachoeira da Fumaça » et la superbe piscine enchantée « Poco Encantado ». Des pétroglyphes découverts dans la région ont prouvé que celle-ci était déjà habitée il y a des milliers d’années.

Informations : www.visitbrasil.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire