dimanche 23 décembre 2012

Le Bottin Gourmand 2013, le plein de bonnes adresses !


Pour sa 31e édition, en 912 pages, le Bottin Gourmand va encore plus loin dans sa philosophie "du champ à l’assiette"...

 

Outre le fait d’avoir revu l’ergonomie du guide, une vraie place a été dédiée aux artisans et producteurs, qui représentent plus de 800 des 3 000 établissements testés et aimés pour 2013. Ces femmes et ces hommes qui travaillent les pieds dans le terroir ouvrent les portes de leur ferme, leur atelier, leur comptoir, leur vignoble, leur labo, leur boutique... Ils y concoctent tous ces produits remarquables qui font l’excellence de notre gastronomie, ou plutôt, comme aime le dire le Bottin Gourmand, le « savoir-manger ». Sans eux, il n’y aurait pas de bonne cuisine. Les chefs, les cuisinières et cuisiniers de la sélection de 2 200 adresses sont évidemment les premiers à le reconnaître..

Le Bottin Gourmand se découpe désormais en trois temps...
Avec son côté « magazine », cette première partie est un concentré de bonne humeur. Le casting de 23 chefs de file (1 pour chacune des 22 régions + 1 représentant pour l’Outremer) se prêtent au jeu sur une double-page arborée du blason de leur région et nous racontent« où se balader, dormir et manger » dans leur région, leur ville, leur terroir.

Chaque chef de file ouvre son carnet d’adresses et conseille cinq artisans ou producteurs avec qui il aime travailler ou simplement chez qui il aime faire du shopping. Dans le genre gourmand, c’est un festival de bonne chère, en salé comme en sucré. Acheter le même foie gras, les mêmes fraises, les mêmes huîtres, les mêmes daurades, le même rhum que les chefs de file va désormais être à la portée des lecteurs du Bottin Gourmand. Qui s’en lèchent déjà les babines !

Les 22 cartes routières de France réalisées exclusivement pour le Bottin Gourmand livrent en un coup d’oeil, sur une double-page, les adresses Bottin Gourmand de la région. Pour se repérer facilement, les localités soulignées et enrichies d’un point rouge sont celles où figurent un ou des restaurant(s) sélectionné(s) par les journalistes testeurs.

La sélection Outremer, réunie dans un chapitre distinct (après la sélection métropolitaine), respecte le même ordre de classement. Elle renvoie elle aussi à des cartes régionales.

Le Bottin Gourmand se conclut par 17 pages d’index, qui classe par ordre alphabétique les 3 000 établissements cités. 3 000 adresses présentées par ordre alphabétique des localités, d’Acquigny à Zonza. C’est "La sélection pour 2013 ou le meilleur de notre gastronomie", « notre savoir-manger » : 2 200 restaurants + 800 producteurs et artisans.

Deux tribunes libres...
Les deux premières interventions du Bottin Gourmand ont été confiées à deux maillons essentiels de la chaîne du plaisir à table : Michel Guérard, monstre sacré de la gastronomie, signe, de son Aquitaine d’adoption, à Eugénie-les-Bains, une « Carte de cuisine santé. Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, salue dans un « Avant-propos » les engagements du Bottin Gourmand : valoriser la qualité de notre alimentation, réunir la chaîne des talents, mettre en valeur les terroirs...

Un chef à l’honneur...
Plus qu’un chef, c’est un nom, une famille, qu’a choisi d’honorer le Bottin Gourmand dans son édition 2013 : les Troisgros. Incarnée aujourd’hui par Michel, cette dynastie fondée en 1930 n’est pas prête à lâcher du terrain sur le registre de la haute cuisine française. L’avenir semble même déjà assuré sous la houlette du jeune fils, César. Comme les 23 chefs de file, Michel Troisgros s’est prêté au jeu et ouvre son carnet d’adresses en nous donnant cinq artisans et producteurs qui, comme lui, ont un sens aigu de l’excellence.

La gastro-académie des 9...
Le comité de sélection composé de neuf gourmands connaît lui aussi du changement. Toujours emmené par Carole Bouquet, version vigneronne, et soutenu par Pauline Didier, co-fondatrice avec Jean Didier du Bottin Gourmand en 1981, le comité compte désormais Suzanne Méthé, rédactrice en chef vin du pôle gastronomie du groupe Uni-éditions, et Alexandra Golovanoff, glamoureuse journaliste de Paris Première.
Côté masculin, on retrouve Jean d’Ormesson, Jean-François Kahn, Stéphane Bern et les deux rédacteurs en chef du Bottin Gourmand, Philippe Quintin et David Bachoffer.

Le Bottin Gourmand - 24 euros.
Une appli pour Iphone & Android pour l’achat de l’édition 2013 donne droit au téléchargement gratuit de l’application complète du Bottin Gourmand.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire