lundi 30 décembre 2019

Découvrir le Slow tourisme « hors-saison »


Sur l’île douce de Formentera, dans l’archipel des Baléares, il fait bon flâner dans les ruelles de villages pittoresques pour mieux se fondre dans la culture locale...


Du Café au petit port de pêche, du restaurant traditionnel au marché artisanal, de l’Église aux digues, de l’anecdote à l’Histoire… Humer le vent marin, croquer la vie, oublier le temps, capturer l’instant. Formentera est une destination toujours exquise « hors-saison », pour vivre au rythme d’une île authentique, à travers ses villages. 

Variation d’itinéraires en 5 étapes. Es Caló de Sant Agustí est un village tourné vers la mer. Son petit port et ses restaurants retiennent le temps. Ses cales d’échouage préservent les petites embarcations. Un sentier de promenade (voie verte 25) surplombe de petites criques jusqu’au Phare de la Mola pour offrir des vues panoramiques à couper le souffle (Racó de Sa Pujada et Pou des Verro). Sur le chemin avant d’arriver à Es Caló, se trouve le castellum, un site romain dont les ruines témoignent d’une ancienne construction fortifiée.

A l’intérieur de l’île, Sant Ferran est un village au caractère libre, créatif et festif. Dans les années 70, Sant Ferran était le point de rencontre des hippies et des bohèmes, réunis dans la légendaire Fonda (auberge) Pepe, encore ouverte. Le petit centre historique avec son église, sa place et un dédale de ruelles piétonnes invitent à la découverte.

Dans les environs, plusieurs sites se proposent à la visite ; la Tour de défense de Punta Prima, les embarcadères de Cala en Baster, les falaises de calcarénites, deux anciens moulins à vent (le Molí d’en Teuet et le Molí de ses Roques) et le sépulcre mégalithique de Ca na Cost. Sant Francesc Xavier, le bourg principal de Formentera, dispose de nombreux atouts historiques. La chapelle de sa Tanca Vella (XIVeme siècle) est ouverte aux visiteurs, même si elle n’est plus utilisée. L’Église du village, achevée au XVIIIème, a succédé à la chapelle et a longtemps servi de forteresse de défense aux assauts de la piraterie.

Dans le centre du village, on trouve des boutiques à l’esprit « hippie » et une kyrielle de bars où faire durer la pause. Aux alentours de Sant Francesc Xavier, les moulins de sa Mirada ou de sa Miranda construits au XIXe siècle ont cessé de fonctionner dans les années 50. Dominant le plateau de la Mola, El Pilar de La Mola est un charmant petit village, en retrait, au rythme très calme. A l’extérieur, des murets de pierre sèche longent les vignobles qui feront les vins typiques du terroir. Le village est connu pour son célèbre phare situé à quelques kilomètres. De son emplacement, on se laisse surprendre par la vue spectaculaire de la mer et des falaises qui ont inspiré Jules Verne.

Un itinéraire vert d’environ 12 km (n°32) déroule un véritable spectacle panoramique. Si le marché artisanal bat son plein l’été, il reste en hiver quelques adresses d’ateliers où trouver des articles locaux ; paniers, espadrilles, bijouterie, objets en verre, céramique, cuir… Le village portuaire de La Savina, lieu de croisements, d’échanges et de rencontres des îliens et des visiteurs, est une escale incontournable. Son petit port construit à la fin du XIX siècle, était un point clé pour l’exportation du sel.

Aujourd’hui, La Savina est le centre d’approvisionnement principal pour toute l’île. Le vieux port connaît une joyeuse animation qui, si elle diminue, ne s’interrompt pas en hiver. Tout proche, le grand port de plaisance accueille les plaisanciers. Une longue promenade en longeant le port permet d’observer l’activité des loueurs de bateaux, l’animation des bars et des restaurants. Un petit marché de style « hippie » participe à une ambiance bohème qui fait le cachet de Formentera. On enfourchera un vélo pour emprunter le bel itinéraire qui part du port de La Salvina jusqu’au Parc Naturel. Informations : www.formentera.es/fr/explorer/villages/

Formentera : Située à 6 kilomètres au sud d’Ibiza, dans l’archipel des Baléares, l’île de Formentera et ses paysages typiquement méditerranéens abritent un précieux patrimoine naturel et culturel. Son littoral ponctué de criques, de plages de sable blanc et de quelques bourgs de pêche offrent un cadre idéal au farniente ou à la pratique des sports nautiques. Sur terre, sa nature intacte s’apprécie à pied, à vélo ou à cheval, en sillonnant les étendues d’oliviers et de vignes à la découverte des églises, des moulins et des sites archéologiques qui racontent sa riche histoire. Refuge d’artistes à l’âme bohème, Formentera est une destination inspirante qui se vit au grand air, entre dégustations de spécialités locales, découverte de l’artisanat de l’île ou marchés hippies. 

Informations : www.formentera.es/fr


Aucun commentaire:

Publier un commentaire