lundi 19 novembre 2018

L’aventure grandeur nature à La Palma


Les richesses naturelles de La Palma en font un terrain de jeu exceptionnel pour tous les amoureux d’aventure...


Sur terre, sous terre, dans l’eau ou dans le ciel, l’île, reconnue réserve de biosphère par l’Unesco depuis 2002, offre aux voyageurs un choix d’activités incomparable. De quoi faire le plein de sensations dans des décors grandioses, à tous les âges et en toute saison !

Spéléologie : pour un voyage au centre de la Terre

L’île volcanique de La Palma est aussi une référence en matière de spéléologie. Cette discipline tour à tour sportive et scientifique permet d’en savoir plus sur la formation de l’île, en évoluant entre galeries, grottes et gouffres spectaculaires. Les cavités volcaniques de la Villa de Mazo, entourées d’impressionnants tubes de lave, se prêtent idéalement à un voyage au centre de la terre. La Cueva de Las Palomas propose quant à elle une visite sous terre très instructive, accessible dès 12 ans.

Kayak de mer : contempler l’île depuis son littoral

Le kayak de mer permet de profiter pleinement et à son rythme des splendides paysages de l’île, en pagayant de grottes marines en gorges spectaculaires. Le spectacle est d’autant plus grandiose que certaines de ces formations rocheuses ne sont accessibles que par la mer ! Plusieurs excursions sont proposées aux kayakistes, débutants ou confirmés, pour partir à la découverte de ces décors naturels uniques au monde et de l’eau cristalline qui les borde.

VTT : l’aventure en pédalant, de forêts en volcans

Pour les cyclistes, petits ou grands, la Palma constitue un extraordinaire terrain de jeu. Le VTT est un bon moyen d’en apprécier la nature généreuse, le long des pistes forestières qui sillonnent au milieu des pins et des lauriers, mais aussi des sentiers côtiers ou des chemins à flanc de volcan. En solo, à deux, en famille ou entre amis, ces sessions en deux-roues promettent aux aventuriers de grands moments d’émotion, ponctués de pauses bien méritées pour contempler l’île et ses trésors naturels.

Parapente : quand le rêve d’Icare devient réalité

Après l’avoir arpentée à pied, à vélo ou en kayak, rien de tel que de découvrir l’île de La Palma... depuis les airs ! La météo locale, clémente toute l’année, permet en effet de pratiquer le vol libre au moins 330 jours par an. Des conditions optimales, qui en font l’un des tout meilleurs spots de parapente au monde. Plusieurs clubs spécialisés proposent de découvrir l’île « à vue d’oiseau », en survolant notamment ses cratères, ses denses forêts et son magnifique littoral. Frissons garantis.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire