jeudi 16 août 2018

Singapour au sommet de la scène gastronomique internationale


Lancée hier, la troisième édition du guide Michelin Singapour a dévoilé la dernière sélection de restaurants une, deux étoiles et Bib Gourmand, une liste d’adresses témoignant de la qualité, de la diversité et du dynamisme de la scène gastronomique singapourienne...


Cette année, cinq nouveaux restaurants ont reçu une étoile, portant à 34 le nombre de restaurants une étoile à Singapour. Dans un cadre d’exception, Jiang-Nan Chun, dirigé par le chef Tim Lam, propose une cuisine cantonaise traditionnelle d'une grande finesse. Le poulet frit à la sauce citron vert est l'un des plats les plus emblématiques de ce chef.



Le restaurant français Ma Cuisine sert une cuisine française classique dans un cadre «bistro», offrant aux clients une expérience culinaire mémorable au-delà des plats et de la sélection de vins fins proposés.

Chez Nouri, le chef Ivan Brehm crée une cuisine de saison d'inspiration internationale. Le plat « Pain et bouillon », composé d'un pain de seigle levé, de fromage et d’un bouillon de légumes, est une spécialité inoubliable. Les amateurs de viande seront ravis par la cuisine du restaurant de barbecue australien Burnt Ends.

Dans une salle à manger face à la cuisine ouverte, où les différents feux crépitent, les clients sont invités à une expérience unique qui excitera leurs papilles et leur sens de l'odorat. La viande de bœuf grillée accompagnée de marmelade et de cornichons, et les brioches à la moelle de bœuf ont fait une forte impression aux inspecteurs. Tomoo Kimura, chef japonais chez Sushi Kimura est un maître dans l'art des sushis et de la maturation des poissons. Les spécialités de ce restaurant sont toutes fabriquées à partir de produits japonais de la plus haute qualité, soumis à une sélection rigoureuse par le chef. L'ormeau cuit pendant huit heures dans du saké est l'une des créations les plus remarquables de cet établissement.

Cette nouvelle sélection distingue également la cuisine exceptionnelle et la constance de cinq restaurants récompensés une fois de plus par 2 étoiles, renforçant ainsi la position de Singapour en tant que destination gastronomique de premier ordre. Julien Royer, chef du restaurant Odette, installé dans la National Gallery Singapore, sert une cuisine française moderne avec des accents japonais dans des présentations artistiques et raffinées.

Les poissons servis ici proviennent du Japon ou de Nouvelle-Zélande, et les produits bios sont achetés directement auprès d’agriculteurs locaux. Les amateurs de cuisine japonaise apprécieront le menu dégustation exceptionnel du chef Tetsuya Wakuda au restaurant Waku Ghin, proposant une cuisine japonaise contemporaine et sophistiquée.

Les amateurs de sushi se régaleront à Shoukouwa, où les itamae cuisinent dans la plus grande intimité - l'adresse ne peut pas accueillir plus de huit convives. On y déguste des sushis de qualité fabriqués à partir de poissons importés directement des marchés au poisson du Japon. Aux Amis, qui propose l'une des meilleures listes de vins de toute l'Asie, le chef Sébastien Lepinoy prépare une cuisine française traditionnelle de la plus haute qualité, y compris des plats aux influences asiatiques intéressantes. À Shisen Hanten, le chef Chen Kentaro, crée une cuisine du Sichuan exceptionnelle dans un cadre grandiose, y compris un inoubliable Mapo Tofu.


Le guide MICHELIN Singapore 2018 a également attribué un Bib Gourmand à 50 adresses, dont 17 nouvelles. Ce prix récompense le rapport qualité-prix des établissements proposant un menu de qualité pouvant aller jusqu'à 45 dollars singapouriens. Encore une fois, ces 50 établissements reflètent la grande diversité de la scène gastronomique de Singapour, et la sélection met en valeur à la fois des restaurants traditionnels et contemporains, ainsi qu’une cuisine de rue internationale - partie intégrante de la culture culinaire singapourienne.

Informations : www.visitsingapore.com


Aucun commentaire:

Publier un commentaire