jeudi 9 février 2017

Les lauréats 2017 au guide Michelin !

Le 1947 de Yannick Alleno situé à Courchevel obtient  trois étoiles dans le guide Michelin France 2017…


70 nouveaux restaurants obtiennent au moins une étoile cette année, un nombre record depuis ces dix dernières années ! Michelin est heureux de dévoiler la nouvelle sélection du guide MICHELIN France 2017, qui récompense 616  restaurants d’une ou plusieurs étoiles, dont 70 nouveaux.  Cette année, le restaurant le 1947, situé à l’hôtel Cheval Blanc, à Courchevel, obtient  trois étoiles MICHELIN. 

Le chef Yannick ALLENO, déjà distingué de trois étoiles pour son  restaurant le Pavillon Ledoyen à Paris, propose dans cette maison d’exception une  expérience gastronomique hors norme.  « C’est une véritable leçon de haute cuisine que le  chef Yannick ALLENO et son équipe propose au 1947 : une expérience mémorable qui,  sans nul doute, vaut le voyage et séduira le palais des plus fins gastronomes du monde  entier» commente Michael ELLIS, Directeur international des guides MICHELIN. « Son travail autour des sauces, résultat de longues recherches autour de l’extraction et la fermentation, allié à une parfaite maitrise des techniques et du mariage des saveurs sont  la promesse d’une cuisine d’émotions ! Une cuisine qui met en valeur la richesse du terroir savoyard, puisque le chef utilise des produits locaux comme l’omble chevaliers, les  crozets, la féra ou encore les herbes de montagne».

La sélection 2017 s’enrichit également de 12 nouveaux restaurants deux étoiles, Le Pressoir d'Argent-Gordon Ramsay et  La Grande Maison de Bernard Magrez , à Bordeaux,  Le Pré-Xavier Beaudiment situé à Clermont-Ferrand,  Le Montgomerie et  Le Kintessence à Courchevel,  La Maison des Bois-Marc Veyrat à  Manigod,  La Grenouillère à Madeleine-sur-Montreuil, Kei,  La Table de l’Espadon  et le Clarence à Paris,  L’Hostellerie de Plaisance à Saint Emilion, et enfin le  Gindreau  à Saint-Medard.  57 restaurants obtiennent leur première étoile dans l’édition 2017 du guide MICHELIN, répartis sur  l’ensemble du territoire, preuve de la vitalité de  nos régions et du fort maillage territorial de la gastronomie  française aujourd’hui. C’est le cas par exemple dans le Nord et le Pas-de-Calais où le restaurant  La  Liegeoise à Wimereux et le  Haut Bonheur de la Table  à Cassel obtiennent pour la première fois une étoile, mais aussi en Ardèche avec le W à Annonay, ou encore dans les Landes avec  Le Hiltau.

Cette année, les inspecteurs ont également constaté que les chefs continuent de privilégier une cuisine décomplexée, soucieux de l’empreinte écologique et  économique de leur travail. Conscients des limites de la  nature et respectueux de ce que les producteurs peuvent proposer, ils sont de plus en plus nombreux à élaborer des cartes courtes, à l’image de  Pertica , situé à Vendôme, qui propose un menu unique.  

Attentifs à la maîtrise des prix et aux attentes des clients, les chefs ont conscience qu’une cuisine de qualité  doit aussi être synonyme de prix modéré, et portent une attention particulière aux prix qu’ils proposent. C’est  le cas par exemple de L’Auberge Tiegezh, située à Guer, où le jeune chef Baptiste Denieul, âgé seulement de 25 ans, propose un menu à 25 euros, de  L’Alchémille , à Kaysersberg, où le chef Jérôme Jaeggle propose, dans un ancien PMU, un menu du marché à 24 euros, ou encore le  Restaurant H , situé à Paris, où  le chef Hubert Duchenne propose un menu à 30 euros.

Le guide MICHELIN France 2017 sera disponible dans tous les points de vente  dès le 15 février, au prix de  24,90 euros.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire