vendredi 11 septembre 2015

Sur la piste des animaux en Gaspésie

La Gaspésie est une riche péninsule située au cœur du Québec maritime, bordée par le Saint-Laurent. La région se compose de 4 parcs nationaux et de 3 réserves fauniques…


La Gaspésie est régulièrement saluée par le Guide Vert Michelin et par le National Geographic Traveler, ce dernier la considérant comme l'une des 50 destina tions à voir dans sa vie. Cette région est reconnue dans le monde entier pour ses paysages saisissants de contrastes entre mer et montagnes et pour sa faune préservée que l’on observe dans son milieu naturel. 

La faune marine, richesse de la Gaspésie..

La Gaspésie est une région propice à l’observation des animaux marins qui occupent les rives et le golfe du Saint-Laurent.
Pour les découvrir en famille, une visite à Exploramer à Sainte-Anne-des-Monts s’impose. Ce complexe propose diverses activités à ses visiteurs afin de se familiariser au milieu aquatique du Saint-Laurent. Pour s’immerger dans cet univers, se visite un jardin sous la mer avec une multitude de poissons et d’organismes marins. Des bassins tactiles permettent aux plus curieux de toucher certaines espèces d’invertébrés. Excursions en mer et cueillette de poissons sont aussi au programme. 

Dans la baie de Gaspé, au quai de la Grande-Grave, une excursion pour observer les baleines avec Croisières Baie de Gaspé est incontournable. Les plus grandes baleines du monde et pas moins de 7 espèces différentes, dont la baleine bleue, le rorqual commun, le rorqual à bosse et le petit rorqual se laissent contempler du printemps à l’automne.
Aux abords du parc national Forillon survolé par les goélands marins et les cormorans, il est possible d’apercevoir de petits pingouins qui habitent les rivages. Pour découvrir la faune d’une façon originale, Cap Aventure propose des sorties en kayak de mer à la rencontre des phoques au coucher du soleil ; l’expérience est inoubliable. 

Un peu plus au sud, il ne faut pas manquer le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, où l’on approche, par un sentier de randonnée, à l'une une des plus importantes colonies de fous de Bassan au monde et de loin la plus accessible. Les 116 000 spécimens sont observables d’avril à octobre. C’est aussi un important lieu de refuge d’oiseaux migrateurs avec pas moins de 250 000 oiseaux.

Sur cette même île, le spectacle des phoques qui se prélassent sur la plage de la baie des Marigots est tout aussi émouvant. Leur mue annuelle les oblige à venir sur la terre ferme pour assurer à leur fourrure une bonne protection thermique.
Le parc national de Miguasha, haut lieu de paléontologie inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, abrite des poissons fossiles dans un état de conservation exceptionnel. Ces premiers fossiles nous renseignent sur le passage de la vie marine à la vie terrestre, avec l’apparition des premiers tétrapodes, des vertébrés munis de pattes, il y a 380 millions d’années.
Terre de montagnes et de forêts, la Gaspésie est également le lieu de vie de nombreux mammifères terrestres. Avec quelques conseils et de bonnes chaussures de marche, la faune est à portée de vue. 

Dans les terres, des espèces sauvages majestueuses…

La réserve faunique de Matane est l’endroit idéal pour observer les orignaux. Dans la réserve évoluent plus de 4000 spécimens de ce plus grand cervidé au monde. Il est facile de l’approcher à bord d’un kayak puisqu’il fréquente les lacs pour se nourrir.
Le centre d’interprétation de l’Etang-à-la-Truite renseigne les visiteurs sur ces animaux fascinants, notamment lors de sorties-photo en compagnie de guides. Durant l’été, à la tombée du jour, l’ours noir sort de son sommeil. Il est possible de le rencontrer à l’occasion d’une sortie nocturne guidée, intitulée « Démystifier ursus », pour découvrir les mœurs de cet animal solitaire.

Plus au nord, dans le parc national de la Gaspésie, 140 km de sentiers permettent aux visiteurs de vivre d’authentiques rencontres avec les caribous, animaux emblématiques du Canada. L’ascension dans la toundra jusqu’au sommet du mont Jacques-Cartier (accessible du 24 juin au 30 septembre) sera récompensée par la contemplation de la seule harde de caribous des bois, une espèce menacée, encore présente au sud du fleuve Saint-Laurent. 

Situé à la pointe de la Gaspésie, le parc national Forillon offre un ballet estival étonnant de castors, porc-épic, loutres de rivière, ours noirs, orignaux et cerfs de Virginie.

Pour se reposer des longues marches en forêt, le Bioparc de la Gaspésie à Bonaventure est un site d’exception. Il permet d’explorer cinq écosystèmes gaspésiens, une quarantaine d’espèces animales indigènes en semi-liberté, comme le caribou, l’orignal, le cerf de virginie et divers oiseaux de proie. L’insectarium et la petite ferme sont d’autres moments forts à vivre en famille. 

Immersion totale au cœur de la nature gaspésienne…

Il existe des circuits particulièrement propices à la découverte de la faune gaspésienne.  « L’immersion nature en Gaspésie » de Comptoir des Voyages propose de vivre 15 jours au cœur de la nature et de la vie animale. Ce circuit propose une grande diversité de déplacements, avec notamment des excursions en kayak, en bateau ou en canoë, ainsi que des hébergements écologiques et typiques. 

Pour les familles, Authentik Canada a conçu un itinéraire complet de 21 jours au départ de Montréal, les phoques, les castors, les caribous, les orignaux et les baleines sont quelques-uns des animaux à rencontrer lors de ce périple. 


Informations : www.quebecmaritime.ca

Aucun commentaire:

Publier un commentaire