jeudi 14 janvier 2021

Abu Dhabi lance une série d’itinéraires hors-pistes

 

Le Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) inaugure un nouveau projet visant à permettre aux voyageurs et aux aventuriers de se lancer dans l’exploration du désert Abu Dhabi...

Ce projet d’itinéraires de conduite hors route se compose pour le moment de six circuits géolocalisés couvrant toutes les régions de l’émirat (Abu Dhabi, Al Dhafrah et Al Ain) et que les visiteurs peuvent suivre avec leur propres véhicules pour vivre une véritable expérience de safari et de camping dans le désert.

Les différents itinéraires ont été conçues pour répondre à tous les niveaux d’expérience de conduite sur sable, des débutants aux conducteurs les plus chevronnés. 

Chaque itinéraire offre des sites, des possibilités de visites, une faune et des paysages différents : gazelles, chameaux, oryx, réserves naturelles ou animalières, oasis et points d’eau, forêts de gharf et palmeraies, vallées plates et dunes escarpées. Enfin, une virée dans le désert n’est pas complète sans une nuit sous les étoiles : l’absence complète de pollution lumineuse permet de profiter de ciels d’une incroyable clarté.

Les six itinéraires crées comprennent : La route d’Al Remah (débutant – 67km – 6 à 8h) : visite possible d’une ferme de chameaux, des pistes de course d’un camélodrome, de la réserve naturelle de Telal. Plusieurs bonnes options de camping.

 La route d’Al Ain à White Sands (débutant – 157 km – 4 à 8h) : mélange de dune et de sentier de sable & graviers, la route est fréquemment employée par les bédouins et donc facile à suivre grâces aux traces laissées au sol. En début ou fin de journée, on peut assister à des entraînements pour les courses de chameaux. Pour les aventuriers en mal d’adrénaline, le circuit offre quelques belles dunes s’élévant à plus de 150m de hauteur.

 La boucle d’Hameem (intermédiaire – 55km – 4 à 5h) : un terrain plus technique avec quelques plongeons depuis la crète des dunes, on peut y croiser de nombreuses gazelles et d’autres animaux sauvages.

La route d’Umm Al Oush (intermédiaire/avancé – 60km – 4 à 5h) : un itinéraire s’adressant plutôt aux conducteurs expérimentés avec des montées raides et des descentes abruptes, de quoi faire le plein de sensation dans des paysages splendides. Les voyageurs pourront y admirer des dunes imposantes (jusqu’à 250m de haut), ainsi que des « starfish dunes », ces grandes dunes pyramidales culminant au milieu d’un paysage de dunes ondoyantes plus petites.

La traversée de Liwa (avancé – 109km – 1,5 à 2 jours) : la traversée du désert de Liwa comprend parmi les plus hautes dunes du pays et requiert une certaine maîtrise, ainsi qu’un bon équipement pour faire face à la longue durée du parcours. L’une des routes les plus dures, mais aussi l’une des plus belles ! On y traverse de petites forêts, on peut y croiser de nombreux animaux ou bien camper au bord de mares de sel. L’itinéraire se termine non loin du magnifique resort d’Anantara, le Qasr al Sarab ou « palais des mirages ».

La route d’Al Khazna ( avancé – 45km – 3 à 4h) : court mais technique, ce dernier itinéraire requiert de maîtriser un certain nombre de manœuvres (franchissement de crêtes, dérapages latéraux, etc.). Le chemin comprend plusieurs spot de camping ainsi qu’un vrai camp. On y découvre de nombreux arbres du désert, une série de voitures abandonnées réminiscentes de la Route 66, un oasis et plusieurs fermes de chameaux.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire