mardi 14 août 2018

Charme vintage !


Lilian Calmejane et Palmarès : un mannequin de choix pour polo d’exception Lilian Calmejane crée l’événement durant ce tour de France mais il crée aussi le buzz chez les fashion victimes en jouant les mannequins pour la marque Palmarès…


Le modèle favori du chouchou du Tour de France ? Le maillot de Raphaël GEMINIANI, le “grand fusil” lui-même, qui fût le dauphin de Hugo Koblet en 1951. Un polo qu’on appelle aussi le Tricolore, joli clin d’oeil à cette belle période de France Championne du Monde ! 

Côté look : une parfaite restitution du charme vintage des maillots de la grande époque avec le fameux col chemise, doté d’un bouton, et évidemment tricolore. Détail ultime, sur la fine bande blanche de la poitrine, là où était cousu un tissu portant la broderie du nom de l’équipe, la marque Palmarès affiche fièrement sa couleur. Côté qualité, le polo affiche lui aussi ses valeurs : fabriqué au Portugal, il est garanti 100% coton peigne gaze et mercerise, un textile de luxe au toucher soyeux et très frais : parfait pour un été entre élégance et nostalgie. Prix public : 89 Euros En vente sur le site ou en points de vente

PALMARÈS, le prêt-à-porter passionnément vélo, résolument français Palmarès est une nouvelle marque de prêt à porter originale, implantée dans le Tarn et imaginée par un passionné de l’histoire du vélo et du Tour Jean-François Perez. Des vêtements inspirés du passé… Nostalgiques des grandes heures du Tour de France et des coureurs mythiques,

Palmarès est une marque de vêtements inspirée de la fabuleuse histoire du cyclisme. Et la légende est respectée jusque dans les moindres détails : cols cheminée, poches avant et arrière, manches, couleurs, design, jusqu’aux emplacements des sponsors ! … adaptés aux exigences contemporaines Si l’esthétique est vintage, la qualité est résolument moderne et conforme aux exigences de transparence et d’éthique des consommateurs actuels. Notre volonté : Développer nos productions en circuits courts.

Informations : www.palmares1868.com


Aucun commentaire:

Publier un commentaire