jeudi 12 avril 2018

6 expériences pour se booster sur le littoral breton !

Vert tendre, jaune lumineux, bleu profond, voile matinal, goélands qui planent au ras de l’eau, petits bateaux qui sortent de l’hivernage : quoi de plus revigorant que l’air marin et les premiers parfums de printemps en Bretagne ?


A l’Ouest, dès les beaux jours, la nature échange ses paysages tourmentés et balayés par le vent contre une brise légère et vivifiante dans un décor apaisé. Pour se requinquer au sortir de l’hiver, direction le littoral breton ! 

Excursion sur les îles, activités sportives, randonnées, déjeuners au bord de l’eau, fruits de mer sur les ports, sorties pleine mer, observation de la faune et de la flore locales, balades sur la plage : les 23 stations du réseau Sensation Bretagne se sont mises en quête d’expériences simples et dépaysantes pour s’évader au large !

Des promontoires sauvages pour embrasser l’horizon, des baies et des golfes à explo­rer, des pointes extrêmes pour prendre de la hauteur, des falaises majestueuses à esca­lader, des caps sur lesquels se percher : Sensation Bretagne a sélectionné 6 façons de troquer son teint gris contre un effet "bonne mine" immédiat !

Observer les dauphins à Cancale, randonner sur le GR® 34 à Erquy, découvrir les narcisses de Fouesnant-les Glénan, escalader la pointe de Pen Hir à Camaret-sur-Mer, embarquer sur un voilier à Trébeurden, tester le paddle à Arzon-Port du Crouesty-Port Navalo : cap sur 6 expériences bretonnes avec Sensation Bretagne !

DU COTE DE CANCALE

Où ça ? À Cancale, station paisible aux fonds marins de couleur turquoise.

Quoi faire ? Une virée en mer à la rencontre des cétacés ! À bord d’un zodiac, Tursiops, l'association Al Lark embarque les visiteurs pour une immersion de 3h30 à la découverte de la biodiversité marine des baies de Saint-Malo et du Mont-Saint-Michel. Le graal ? Apercevoir quelques-uns des 300 grands dauphins qui transitent dans la baie.

Pourquoi c’est bien ? Intégrées à un tourisme respon­sable, ces sorties, encadrées par des passionnés et des biologistes ont pour mission de dénombrer, identifier, localiser, photographier et mieux comprendre les habi­tudes de vie de ces cétacés. Outre le décor enchanteur avec vue sur le Mont Saint-Michel ou la Pointe du Grouin, 70 % des sorties se soldent par l'observation de deux, quatre, six ailerons qui fendent la mer ou s’élancent dans les airs !
Combien et quand ? Tarif : 55 € par adulte, 20 € par en­fant. Équipement de sécurité fourni. Plusieurs sorties par semaine, de mars à mai.

PLONGER DANS LE GRAND BLEU

Où ça ? ? Au Cap d’Erquy, un véritable millefeuille de grès rose depuis 470 millions d’années !

Quoi faire ? Capturer de belles images lors d’une randonnée sur le GR®34, le fameux Chemin des Douaniers, qui fête ses 50 ans d’existence, en 2018 ! Alternance de plages de galets roses, mauves et dorés, de lande sauvage, de bruyères colorées, de rochers déchiquetés et de falaises abruptes à 60 mètres au-dessus de la mer, le site offre des points de vue ultra sauvages et littéralement coupés du monde.

Pourquoi c’est bien ? Parce que ce site naturel est classé depuis 1978 pour son caractère esthétique (l’un des paysages bretons les plus remarquables), son intérêt scientifique et bio­logique ! Intégré au réseau des Grands Sites de France, il est une invitation naturelle à se ressourcer, à se dépayser, à prendre une bouffée d’embruns marins et à s’époumoner dans un cadre magique et unique.

Combien et quand ? Gratuit, toute l’année !

METTRE LES VOILES

Où ça ? À Trébeurden, une petite station de la Côte de Granit Rose

Quoi faire ? Une sortie coucher de soleil avec le voilier collectif "Bag An Holl" ! Construit par les bénévoles de l’école de voile et des charpentiers volontaires, le Bag An Holl (bateau de tous) est partagé par les écoliers, les locaux, les associations et les touristes. En compagnie d’un skipper, les passagers embarquent à l’abri des vagues et ont accès aux manoeuvres, les voiles et la barre, tout au long de la balade !

Pourquoi c’est bien ? Outre s’initier à la navigation, l’excursion permet de découvrir le territoire, les côtes, la faune, la flore et l’histoire des îles, au large de Trébeurden. Aux côtés de goélands, de cormorans et de phoques qui se prélassent sur les rochers des îles Molène, Fougère et Millau, qui rougeoient alors dans les dernières lueurs du soleil dans un silence royal !

Combien et quand ? 2 à 3 sorties par semaine, 2 thèmes : "Tour des îles" ou "Tour des îles au coucher du soleil". Durée 2 heures. Pour tout âge. Tarif : 28 € / personne puis 25 € par personne sup (gratuit – 3 ans).

Où ça ? À Camaret-sur-Mer, sur la spectaculaire pointe de Pen Hir et ses mythiques Tas de Pois.

Quoi faire ? De l’escalade entre terre et mer ! Proposés par Roc’ha Blok et des moniteurs diplômés d’Etat, des circuits aériens sécurisés permettent d’évoluer en toute confiance à 70 mètres au-dessus de la mer ! Et pour prendre de la hauteur, des descentes en rappel sur plusieurs longueurs avec l’aqua corde offrent l’exploration d’endroits habituellement réservés aux grimpeurs confirmés.

Pourquoi c’est bien ? Parce que la pointe de Pen-Hir et les falaises du Véryac'h constituent, sinon un site d’une rare beau­té, l'un des piliers d'une réserve naturelle labellisée "Espace Remarquable de Bretagne". Expérience rare et riche en sensa­tions fortes, crapahuter sur ces sites naturels classés offre des sensations de liberté et de force, en communion avec les roches et la flore sauvage.

Combien et quand ? D’avril à septembre, 30 € par personne la séance de 2h30.

QUITTER LE CONTINENT - Fouesnant-les Glénan - Arzon-Port du Crouesty- Port Navalo

Où ça ? Sur la Pointe de Kerners, dans le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan

Quoi faire ? S’initier ou se perfectionner en paddle ! Devenu un spot incontournable pour la pratique du Stand-Up Paddle, le Golfe du Morbihan permet de naviguer en toute tranquillité au plus près de ses 42 îles et des nombreux habitants à plumes qui y nichent. Via Kerners Kayak, plusieurs formules sont proposées pour devenir un roi de la glisse : initiation ou randonnée avec un circuit en boucle ou « down wind », une version plus corsée avec le vent et le courant.

Pourquoi c’est bien ? Terrain de jeu parfait. Où ça ? Cap sur l’Archipel des Glénan à 18 km au large de Fouesnant : un paradis tropical aux allures de lagon.

Quoi faire ? Prendre un cours de botanique avec l’anima­trice nature, Lulu. Durant une après-midi, la guide nature embarque les voyageurs au coeur des caraïbes bretonnes pour y découvrir le Narcisse des Glénan, une fleur unique au monde et endémique de l’archipel qui ne fleurit que quelques semaines au printemps.

Pourquoi c’est bien ? Parce qu’après seulement une heure de bateau, le trip est réellement paradisiaque et le dépaysement total ! Autrefois repaire de pirates et corsaires de part sa position stratégique, l’archipel est aujourd’hui prisé pour sa richesse naturelle, espace privilégié de découvertes et de loi­sirs classé depuis 1973.

Combien et quand ? 36 € / adulte la traversée A/R avec visite guidée de l’île en compagnie de Lulu. 32 € pour les 13-17 ans, 18 € pour les 4-12 ans et 7 € pour les moins de 4 ans. Tous les jeudis après-midi du 5 au 26 avril et le samedi 14 avril après-midi.  Réservation à l'Office de Tourisme : 02 98 51 18 88

GLISSER À LA COOL

Profiter à fond des paysages, le spot offre une petite mer intérieure à l'abri du vent qui permet de naviguer paisiblement quelle que soit la météo. Sortie encadrée, la rando en paddle fait voguer et voyager dans un site magique où la mer, la terre et le ciel se mêlent en paysages changeants et insolites.

Combien et quand ? Tarif incluant matériel, encadrement & assurance : formule randonnée 2h : 38 € /pers / formule découverte 1h : 25 € /pers. De Pâques à la Toussaint.

Informations : www.sensation-bretagne.com



Aucun commentaire:

Publier un commentaire