mercredi 8 novembre 2017

Le Louvre Abu Dhabi, nouveau musée-phare du 21ème siècle

Le très attendu Louvre Abu Dhabi ouvre au public le samedi 11 novembre 2017, avec une semaine de fêtes et de célébrations spectaculaires....


Il est le premier musée d’ambition universelle dans le monde arabe et ouvre une nouvelle perspective sur l’histoire de l’art dans un monde globalisé. Icône architecturale conçue par Jean Nouvel, le musée se situe sur l’île Saadiyat, un quartier dédié à la culture et aux arts. Dans ses galeries permanentes spacieuses, l’accrochage inaugural présente 600 œuvres, dont 300 sont issues de la collection, et 300 sont prêtées par 13 musées partenaires français. Le Louvre Abu Dhabi lancera son programme d’expositions temporaires en décembre. Le Louvre Abu Dhabi est né de la collaboration exceptionnelle entre Abu Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis, et la France.


Les collections du nouveau musée couvrent toute l’histoire de l’humanité et sont présentées pour explorer un récit universel en s’appuyant sur des œuvres et des artefacts issus de toutes les régions du monde. Le parcours chronologique de la présentation inaugurale qui s’appuie sur la collection, allant de la préhistoire à nos jours, traite en 12 chapitres des thèmes universels tels que la naissance des premiers villages aux religions universelles ou de la mise en place de la civilisation industrielle au monde globalisé.

La collection...

La collection du musée s’enrichit constamment et réunit d’ores et déjà plus de 600 chefs-d’œuvre et artefacts de premier-plan qui vont des pièces archéologiques aux objets d’art décoratif, aux sculptures néo-classiques, aux peintures des maîtres modernes et aux commandes contemporaines. La moitié de ces œuvres seront présentées dans les 6 400 mètres carrés des galeries permanentes pour l’année d’ouverture.

Une série de peintures iconiques capturent le moment d’émergence de la modernité, parmi lesquelles La Partie de bésigue de Gustave Caillebotte, Douceur d’Orient de Paul Klee, Le Bohémien de Manet, Les Enfants luttant de Gauguin, Jeune Émir à l’étude d’Osman Handy Bey, Composition en bleu, rouge, jaune et noir de Piet Mondrian, La Lectrice soumise de René Magritte et Portrait d’une dame de Picasso.

La collection d’art contemporain comprend neuf toiles de Cy Twombly, une sculpture monumentale de l’artiste internationalement connu Ai Weiwei, et des installations in situ monumentales créées par Jenny Holzer et Giuseppe Penone, premières commandes d’un programme en cours. Ces œuvres exposées à l’extérieur à l’abri de la coupole, sont intégrées à l’architecture du musée.

Les musées partenaires français prêtent 300 œuvres majeures pour l’accrochage inaugural. Parmi celles-ci, La Belle Ferronnière de Léonard de Vinci (musée du Louvre), Autoportrait de Vincent van Gogh (musée d’Orsay et de l’Orangerie), une rare salière en ivoire venue du royaume du Bénin (musée du Quai-Branly – Jacques Chirac), un Globe de Vincenzo Coronelli (Bibliothèque nationale de France), une paire de vases gui (Musée national des arts asiatiques Guimet), Bonaparte franchissant les Alpes de Jacques-Louis David (Château de Versailles), Jean d’Aire, du groupe des Bourgeois de Calais d’Auguste Rodin (musée Rodin), un reliquaire du XIIIe siècle (Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge), une aiguière chinoise de forme persane (Musée des arts décoratifs), une armure de Marmesse (Musée d’archéologie nationale – Saint-Germain-en-Laye), l’Apollon du Belvédère du Primatice (Château de Fontainebleau) et Femme debout II d’Alberto Giacometti (Centre Pompidou).

D’autres œuvres, telles une Tête Oba en bronze du royaume du Bénin et Le Bon Samaritain de Jacob Jordaens illustrent la magnificence des cours royales dans le monde.
Des œuvres venues d’institutions régionales et des Émirats arabes unis seront également exposées lors de l’ouverture. Le National Museum of Ras Al Khaimah prête plusieurs œuvres majeures, dont un pendentif daté de 2 000 – 1 800 avant J.-C., un vase peint datant du néolithique et découvert sur le site vieux de 8 000 ans de l’île de Marawah, au large d’Abu Dhabi. Le Al Ain National Museum prête un important fragment d’un stuc provenant d’une ancienne église de l’île de Sir Bani Yas d’Abu Dhabi.

Citons également, parmi les chefs-d’œuvre prêtés par les musées régionaux : un outil préhistorique en pierre datant de 350 000 ans avant J.-C., une borne dont les inscriptions en écriture coufique indiquent la distance avec la Mecque et une stèle funéraire venant de La Mecque et datant de 700-900 ans après J.-C. (100-200 ans après l’Hégire) venant des collections de la Saudi Commission for Tourism & National Heritage. Une collection de plus de 400 dirhams en argent originaires du califat abbasside d’Iraq, des dynasties samanide et saffaride, découverts à Sidamah (al-Waqba) et prêtés par le Musée national du Sultanat d’Oman (National Museum – Sultanate of Oman). Une figurine à deux têtes, vieille de huit millénaires, la Statue Ain Ghazal, conservée au Département des antiquités de Jordanie. 

Evénements d’ouverture...

Le Louvre Abu Dhabi ouvre au public le 11 novembre. Les billets d’entrée peuvent être achetés en ligne (sauf pour la journée du 11 novembre pour laquelle tous les billets ont été vendus). Du 11 au 14 novembre, les billets d’entrée donnent accès aux salles du musée et à un programme multiculturel de concerts, de danse et de performances artistiques, ainsi qu’à des ateliers. Le 11 novembre. Le programme de la semaine d’inauguration a été conçu par le Louvre Abu Dhabi en collaboration avec l’Agence France-Muséums et Arwad Esber, conseiller artistique et conseiller pour la programmation.
Parmi les têtes d’affiches de ces festivités figurent le chanteur et guitariste de rock français Matthieu Chedid, connu sous le nom de –M– (11 novembre); la fascinante performeuse malienne Fatoumata Diawara (12 novembre) ; le jazzman et musicien d’origine libanaise Ibrahim Maalouf (13 novembre) et la sublime chanteuse et danseuse Totó La Momposina (14 novembre), dont les performances s’inspirent des traditions colombiennes-caribéennes.

Informations : www.louvreabudhabi.ae.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire