lundi 19 juin 2017

Rendez-vous à l'Hôtel Barrière Le Fouquet's

Après six mois de rénovations, L'Hôtel Barrière Le Fouquet's revient avec son atmosphère, son esprit et ses étoiles…


Dans le prestige et les espaces de 81 Chambres et Suites, matières soyeuses, étoffes et lumières affirment l'élégance et la signature d'une décoration créée par Jacques Garcia, vouées au bien-être et au luxe.

Les Champs Elysées retrouvent leur Hôtel particulier. Depuis quatre siècles ces deux mots désignent à Paris une maison de confort, sans ostentation mais merveilleusement confortable, ouverte et accueillante, familiale aussi. Mais puisque Paris sait défendre ses parti-pris, Jacques Garcia a misé sur le chic des années 1950-1960 : la ligne claire des corniches, les élégants panneaux de bois, les photos Harcourt qui rappellent les jupes - crayon des femmes, juste avant les tailleurs Givenchy, et les fines cravates agrafées des hommes. C'est le tempo indémodable de la modernité et du renouvellement. Celui des Champs-Elysées.

D'abord, passé le seuil,  se révèle tout l'éclat apaisant du grain des velours et des étoffes né du savoir-faire des artisans français. Ils installent une lumière qui vous accueille vers la Conciergerie, vous suggère une halte au Bar Le Marta avec son mobilier en capiton de velours or, vert, pourpre, rouge dans une ambiance alerte de "Coffee Society" avant de vous amener vers la courbe de l'escalier aux douces marches - pour ceux qui négligent l'ascenseur. Ce premier étage s'ouvre sur Le Joy, bar-restaurant, mais donne aussi accès à une bibliothèque chaleureuse montée de bois d'ébène et une des terrasses les plus inattendues de Paris : une oasis de coussins et de cocktails dans un puits de lumière.

Après le 1er juillet, Paris a un autre rendez-vous : le 10 juillet.  Les fameux et  larges stores rouges de la brasserie Fouquet's abriteront de nouveau - à l'extérieur comme à l'intérieur - les plus parisiennes des tables avec la collaboration  du Chef Pierre Gagnaire qui, en peu de mots et de si beaux gestes, sait ré-enchanter cette cuisine d'art et de mine de rien que l'on dit de bistrot : ses classiques et ses surprises comme la salade de homard aux herbes fraîches, Pince de king crabe, bok choy vapeur-mayonnaise au wasabi, Poêlée de calamars, aubergines et chorizo…

Bien sûr, au Bar de l'Escadrille, rendu célèbre par les aviateurs de 1914 à 1918, puis ceux de l'Aéropostale, la musique de temps présents et passés d’un DJ accompagnera les étonnants cocktails du Chef barman, meilleur ouvrier de France (MOF), Stéphane Ginouvès.

Discrètement achevée, la rénovation de l’Hôtel Barrière Le Fouquet's repose, selon le décorateur Jacques Garcia, sur trois  piliers : «La convivialité, le confort et l’élégance».  Le programme d’extension se poursuit pour donner naissance fin 2018 à 19 nouvelles Chambres et Suites avec une vue  spectaculaire sur les Champs-Elysées  pour offrir Paris au regard des voyageurs. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire