vendredi 2 juin 2017

En avant la musique !

Chaque année, la fête de la musique est attendue et célébrée partout en France (et dans d’autres pays)...


Si le 21 juin rime avec esprit festif et ambiance conviviale, il permet également de découvrir de nouveaux groupes ou même des courant musicaux jusqu’à là inconnus à nos oreilles ! Cet événement est l’occasion d’un petit tour du monde - en musique - à travers les instruments typiques/courants musicaux emblématiques de plusieurs pays !

Le chacha dominiquais...

Direction la Dominique au cœur des Caraïbes ! Cette île authentique, située à égale distance de la Martinique et de la Guadeloupe, abrite des forêts tropicales préservées, des fonds-marins uniques au monde ainsi que des sources d’eau chaude naturelles, véritables spas en pleine nature.

Tout spécialiste de la destination vous dira que la Dominique c’est aussi une affaire de musique ! En effet, l’île vibre au son de la musique créole véritable lien qui unit la  population locale et plus largement les Caribéens ! Le « chacha » (cylindre de fer blancrempli de grenaille) est l’instrument traditionnel incontournable des formations musicales de l’île. Nul doute que les voyageurs auront la possibilité de (re)découvrir cet instrument festif lors de 2 événements culturels majeurs à la Dominique :


- le Festival Jazz’n Creole – 4 juin
A cette occasion, les formations jazz des Caraïbes se rassembleront dans le Parc National des Cabrits dans une ambiance conviviale et festive !

- le World Creole Music Festival – du 27 au 29 octobre

Référence désormais mondialement connue auprès de la scène créole caribéenne, le festival rassemble les musiciens de la scène nord-américaine, des Antilles françaises et de toute la Caraïbe. Plus d’informations sur la Dominique: www.authentique-dominique.com

Le timple de Tenerife

Petite guitare de quatre à cinq cordes avec une étroite caisse de résonance bombée, cet instrument traditionnel fait partie de l’identité canarienne. Il est revenu à la mode, notamment grâce aux jeunes talents qui l’utilisent dans leurs interprétations modernes. Chaque année, de nombreux événements culturels (et musicaux) sont organisés à Tenerife. Ainsi, les romerías célèbrent les traditions, l’histoire, la culture et l’identité de l’île. Les visiteurs pourront vivre ces festivités en dégustant des mets typiques et en assistant à des concerts de musique folkloriques (nul doute que le timple y sera à l’honneur) !

2 romerías à ne pas manquer : La romeria de San Antonio de Padua, début juin à Granadilla de Abona et la romeria de la Esperanza, premier dimanche d’août, l’une des plus anciennes et populaires de l’île ! Plus d’informations sur Tenerife : www.webtenerifefr.com

L'octobase de Montréal (plus grand instrument au monde)

Fin 2016, l’Orchestre Symphonique de Montréal a reçu le plus grand instrument à cordes du monde : l’octobasse. Composé de centaines de pièces, dont 237 forment son mécanisme, l'imposant instrument, mesure 3,87 m ! Grâce à ce mécanisme et à un système de leviers, il est possible pour un musicien expérimenté d'en jouer avec un archet. Depuis longtemps, le chef d'orchestre Kent Nagano souhaitait intégrer cet imposant instrument à l'Orchestre symphonique de Montréal - qui est ainsi devenu le seul orchestre au monde à compter ce une octobasse dans ses rangs !

Les visiteurs auront peut-être l’occasion d’admirer le son décuplé de cette basse XXL à l’occasion du concert symphonique du 19 août. A cette date et pour la toute première fois, les trois grands orchestres montréalais – l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain ainsi que l’Orchestre symphonique de McGill – s’uniront pour offrir un vibrant hommage à Montréal par la musique classique et la musique populaire.

Ce spectacle-concept mettra en scène plus de 300 musiciens, chanteurs populaires et choristes, sous la direction de Simon Leclerc pour un spectacle mémorable. Le spectacle se déroulera aux rythmes des saisons, l’atmosphère évoluera donc telle notre ville au fil du temps, à l’exception que l’on ajoutera une cinquième saison créative, comme une invitation à inventer ensemble l’avenir de Montréal. Plus d’informations : tinyurl.com/yabug43l

L'arbre chantant lituanien

L’arbre chantant (kanklès en lituanien) appartient à la famille de la cithare et est muni d’une trentaine cordes. Selon la tradition, l’arbre qui sert à sa fabrication ne peut être coupé que lors de la mort d’une personne du village.

Fiers de leur culture les Lituaniens aiment célébrer leur histoire et ainsi mettre en avant leurs traditions. L’un des événements folkloriques incontournables du pays est le Festival de l’Archéologie vivante à Kernavé les 5 et 6 juillet. Il commémore en musique le couronnement du Roi Mindaugas, moment très important de son histoire. Ainsi, les collines de la première capitale de la Lituanie vibrent grâce aux musiques, danses et saveurs lituaniennes. Autre rendez-vous, le Festival Médiéval de Trakai les 17 et 18 juin où musiques et danses traditionnelles, mises en scène de combats de chevaliers et artisanat médiéval se mêlent harmonieusement ! Plus d’informations sur la Lituanie : www.lithuania.travel

Le jazz d'Harlem (rencontre avec la chanteuse Marjorie Elliot)

À New-York, Harlem est le lieu privilégié pour écouter du jazz, cette musique née dans la communauté noire-américaine à la fin du XIXe siècle-début du XXe siècle. D’ailleurs, la légende raconte que le surnom de « Big Apple » a été popularisé par les musiciens de jazz. En effet, ceux-ci avaient l’habitude de dire qu’il y avait beaucoup de pommes sur l’arbre (c’est à dire de scènes où jouer dans le monde) mais la plus importante – « la Big Apple » – était New York, la ville la plus branchée et la plus amoureuse de jazz. Jouer  à  New York était synonyme de succès pour ces jazzmen ! Fidèle à sa charte qui garantit des voyages « sur-mesure » où la notion « expérientielle » est omniprésente, Terres de Charme propose une escapade new-yorkaise unique à la rencontre de la musicienne de jazz, Marjorie Elliot !

Musicienne de renom, Marjorie Elliot ouvre les portes de son propre salon chaque dimanche après-midi pour un concert d'une heure en privatif. Un moment intime et convivial qu’elle partage avec ses amis, des amateurs de jazz, ou simplement à ceux en quête d’une musique généreuse et sincère.

Séjour 9 jours / 7 nuits au départ de Paris : à partir de 2.890 € prix par personne (sur la base de 2 adultes et 2 enfants de moins de 12 ans) - www.terresdecharme.com et 01 55 42 74 10

Les trompettes serbes

En Serbie, la trompette tient une place particulière dans la vie des habitants. En effet, jadis, elle accompagnait les grands événements de la vie (naissances, baptêmes, mariages, départ à l’armée, fêtes de l'État et de l'Église... À chaque événement correspondait une musique spécifique conservant l’esprit de la tradition.La Serbie vous invite à vibrer aux sons des trompettes à l’occasion du plus grand festival de fanfares mondial : le festival de la trompette à Guca du 9 au 13 août 2017 !

800 000 visiteurs, venus du monde entier, s’y pressent chaque année pour assister à des danses, chants, costumes et sports ancestraux autour de la trompette. Ce festival est aussi une occasion unique d’assister à la célébration de mariages dans la plus pure tradition du XIXème siècle. Cependant, le point d’orgue de se rassemblement est probablement le concert de minuit pendant lequel les fanfares jouent un programme libre… Cette fanfare balkanique se prolonge aussi hors programme officiel, sur la place du Trompettiste, pour une expérience tout aussi festive et survoltée. www.gucafestival.rs

Autre festival musical à ne pas manquer : le festival EXIT dans l’enceinte de la forteresse Petrovaradin à Novi Sad. Au programme : le meilleur de la scène mondiale rock, reggae, hip-hop et électro du 6 au 9 juillet 2017. 150 000 festivaliers venus du monde entier vibreront pendant 4 jours au rythme d’une programmation toujours exceptionnelle : 25 scènes et 600



Aucun commentaire:

Publier un commentaire