mardi 16 février 2021

L’UNESCO récompense le savoir-faire en mécanique horlogère de la région de Sainte-Croix -L’Auberson

 

Depuis le 16 décembre 2020, les « savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art » sont inscrits patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO... 

Une récompense couronnant l’excellence de ces métiers liés à l’artisanat d’art : les boîtes à musique, les automates, les oiseaux chanteurs, les pendules anciennes, les boîtes de gare, les pièces uniques ou les petites séries horlogères.  

Grâce à ses nombreux artisans, Sainte-Croix perpétue aujourd’hui ce savoir-faire pointu reposant sur de hautes exigences qualitatives. Chacun conserve, développe et transmet des connaissances et des compétences liées à la précision technique et au raffinement mécanique, tout en cultivant des valeurs telles que la curiosité, la créativité, la persévérance, la patience, mais aussi l’esprit de collaboration, d’ouverture et d’innovation. Cette inscription à l’UNESCO permet de donner plus de visibilité à leur art et rappelle la nécessité de conserver et de transmettre leurs savoir-faire.

Un savoir-faire à découvrir notamment au Musée du Centre International de Mécanique d’Art (CIMA), qui met en scène une collection historique de boîtes à musique et d’automates ainsi qu’un atelier mécanique comme il en existait au début du 20e siècle, avec plusieurs machines authentiques. Complémentaire, le Musée Baud à l’Auberson présente une collection de pièces de musique mécanique ancienne: boîtes à musique, automates ou orchestrions.

Par ailleurs, la manufacture REUGE SA, installée à Sainte-Croix, fait perdurer la tradition de la fabrication de mouvements mécaniques de précision avec des créations modernes et prestigieuses, très appréciées par les chefs d’Etats et les familles royales du monde entier. www.musees.ch

 

 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire