lundi 4 mai 2020

Les plus belles îles d’Abu Dhabi


Quoi de mieux pour s’évader qu’une île au bout du monde ? Sauvage, paisible, emblématique, animée, artistique, solitaire ou à deux, en tribu ou entre amis…


Avec 200 îles naturelles au large de ses côtes, de la plus connue à la plus perdue, Abu Dhabi recèle un choix innombrable pour tous les types d’escapades insulaires. Tour d’horizon de quelques-unes des plus belles îles de l’émirat pour laisser son esprit s’envoler vers d’autres cieux.

Saadiyat, pour les amoureux de culture...

L’île de Saadiyat, ou « île du bonheur », est devenue mondialement connue en 2017 avec l’ouverture du Louvre Abu Dhabi. Véritable île lui-même, le musée semble flotter sur les flots et laisse la mer entrer sous son dôme pour y rafraîchir naturellement l’atmosphère. L’île fait figure aujourd’hui de véritable pôle culturel de la ville, avec également le centre artistique de Manarat al Saadiyat et l’ouverture prochaine du Guggenheim Abu Dhabi et du Zayed National Museum.

Mais si Saadiyat est parfois qualifiée d’île aux musées, elle propose aussi aux voyageurs probablement l’une des plus belles plages de la ville. Sur les 30km de rivages qui entourent l’île, les 2/3 sont composés de plages naturelles.  Sable blanc et eau azur, on les compare souvent aux Maldives. Mais toute la façade maritime est aussi une zone naturelle protégée : un cordon de dunes a été préservé pour limiter le développement immobilier et éviter tout dommage au fragile écosystème local qui accueille aujourd’hui encore une colonie de tortues de mer. Chaque année au printemps, ces tortues en voie de disparition viennent pondre à Saadiyat. Les zones d’éclosion sont ensuite particulièrement surveillées pour permettre aux bébés tortues de rejoindre la mer sans encombre.

Nurai, pour un séjour romantique...

A quinze minutes de bateau au large de la ville d’Abu Dhabi, l’île de Nurai est un véritable paradis. Parsemée de quelques villas privées, cette île naturelle abrite surtout le magnifique Zaya Nurai Island Resort, un boutique-hôtel proposant des villas les pieds dans l’eau. Fruit des réflexions d’un studio new-yorkais et d’architectes parisiens, l’hôtel fait la part belle aux matériaux naturels et a misé sur une architecture durable pour non seulement réduire sa consommation en énergie, mais également pour générer un tiers de son électricité grâce au solaire. 

De l’arabe « nur » qui signifie lumière, Nurai a fait de cette dernière le maître mot de sa conception : un design aux lignes épurées, de grands espaces vitrés qui laissent entrer la lumière, une architecture qui se fond dans son environnement, un camaïeu de bleus et blanc pour sa palette de couleurs entre ciel et mer, une décoration contemporaine et minimaliste pour laisser la nature environnante faire son œuvre.

Sir Bani Yas, pour un safari à l’orientale...

Bien différente des autres îles de l’émirat, Sir Bani Yas offre une expérience de nature à l’état sauvage. Paradis des activités de plein air et de l’aventure, cette île de 87km² abrite sur plus de la moitié de son territoire l’Arabian Wildlife Park, une vaste réserve animalière protégée comptant plus de 13 000 animaux en liberté. Créée notamment pour protéger des espèces menacées, la réserve permet aujourd’hui d’aller à la rencontre d’oryx d’Arabie, de gazelles, de girafes, d’antilopes, d’autruches et même de guépards.

Au programme d’un séjour sur Sir Bani Yas : safari en 4x4 à la découverte de la faune et flore locale, randonnée à travers les zones rocheuses de l’île sur les traces des animaux, excursion en VTT ou à cheval, kayak de mer à travers la mangrove ou vers le lagon des flamands roses, snorkeling pour tenter de croiser tortues ou dugongs… nature et animaux y sont partout à l’honneur.

Al Jubail, pour une immersion en pleine nature...

Entre les îles de Saadiyat et de Yas, l’île de Jubail est un sanctuaire naturel à deux pas du centre-ville. Récemment ouvert au public, le Jubail Mangrove Park permet aux visiteurs de s’enfoncer au cœur de la mangrove grâce à un réseau de passerelles sur pilotis serpentant à travers les 9 hectares du parc. Cette longue promenade en bois comprend des tours d’observation pour prendre de la hauteur et de nombreux pontons ombragés où l’on peut en apprendre plus sur cet écosystème unique.
Avec plus de 88 espèces d’oiseaux, dont des hérons et des flamands roses, et une faune marine tout aussi développée, l’île de Jubail est un bel exemple de la biodiversité locale. On peut même avoir la chance d’y apercevoir des gazelles gambader entre les arbres à marée basse.
Yas, pour vivre des sensations fortes...

L’île de Yas est la destination loisirs par excellence de l’émirat : les amateurs de frissons et de sensations fortes y trouveront sans nul doute leur bonheur. Attraction phare de l’île, Yas est surtout connue pour son circuit de Formule 1, qui accueille le Grand Prix d’Abu Dhabi chaque année fin novembre. Celui-ci se visite cependant toute l’année et propose différentes expériences de conduite sur le circuit. Dans une thématique proche, l’île accueille aussi le Ferrari World, le seul parc d’attraction dédié à la célèbre marque automobile italienne. On y trouve non seulement les montagnes russes les plus rapides du monde, mais aussi les plus hautes. Le Warner Bros World Abu Dhabi est venu récemment enrichir l’offre famille de l’île avec un parc d’attraction dédié à tous les héros et personnages de Warner. Clymb ?

La Marina de Yas est également le point de départ de nombreuses activités : sortie écotouristique en mer, excursion en dhow (les boutres traditionnels du Golfe) sur les traces des pêcheurs de perles d’antan, ou pour les plus aventureux, survol de la capitale et de ses environs en hydravion.

Delma, pour les passionnés d’histoire...

Habitée par l’homme depuis plus de 7000 ans, on trouve sur l’île de Delma parmi les plus vieilles traces d’habitation d’Abu Dhabi. Véritable témoin de l’histoire des Emirats, l’île abrite des sites archéologiques datant du Néolithique, ainsi que les toutes premières preuves de la culture de palmiers dattiers dans la péninsule arabique.
Devenue bien plus tard un centre important de pêche perlière, Delma est aussi particulièrement importante pour son patrimoine maritime. On peut encore y visiter la maison d’un riche marchand de perles du début du 20e siècle et plusieurs mosquées datant des années 1930. Aujourd’hui, l’île est connue également pour son grand festival de voile lors duquel des dhow traditionnels de près de 20m de long s’affrontent lors d’une course en mer pouvant durer plus de 11 heures.

Al Marina, pour profiter de la skyline et du coucher de soleil...

Située juste en face de la corniche, l’île d’Al Marina et plus particulièrement la digue de Breakwater est probablement l’un des meilleurs endroits pour admirer la skyline d’Abu Dhabi. Avec sa petite plage de sable blanc sur laquelle on trouve quelques épaves de dhows anciens appartenant au musée de l’Heritage Village, Al Marina constitue un spot des plus pittoresques pour profiter du coucher du soleil sur la capitale émiratie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire