vendredi 13 avril 2018

Le hygge au patrimoine de l’UNESCO ?

Le hygge - secret du bonheur au Danemark – qui a obtenu une couverture médiatique extraordinaire depuis 2016 est un mot impossible à traduire littéralement car il regroupe tout un ensemble de nuances : il représente à la fois la joie de partager des plaisirs simples et celle de créer une atmosphère intime, accueillante et détendue...


Le mot hygge, introduit en 2016 dans l’Oxford Dictionary parmi les néologismes tout comme “Brexit” et “post-truth”, est beaucoup plus qu’un mot à la mode. Ayant attiré aujourd’hui l’attention du monde entier, le Danemark voudrait faire reconnaître officiellement sa valeur en tant qu’« antidote » à nos craintes et inquiétudes, en demandant l’inscription au patrimoine de l’UNESCO.

Meik Wiking, Fondateur et Directeur de l’« Happiness Research Institute » (Institut de Recherche sur le Bonheur) encourage et soutient son inscription au patrimoine culturel immatériel. “Avec l’augmentation des pressions de notre société sur l’individu et avec l’importance majeure de la place accordée au bien-être, le hygge, qui exprime solidarité et égalité, représente un bénéfice réel et tangible, non seulement pour les Danois mais aussi pour tous ceux qui le pratique tous les jours”.

En proposant d’inscrire le concept de hygge sur la liste du patrimoine culturel de l’UNESCO, le groupe danois responsable du projet de candidature espère que les bénéfices du hygge pourront s’étendre à travers le monde et permettre à tous, grâce à une pratique authentique, de savourer cette goutte de bonheur danois.

Dans les prochains mois, VisitDenmark avec un groupe d’experts du phénomène du hygge collaborera avec des communautés, des familles et des danois pour comprendre la véritable essence du hygge et les bénéfices merveilleux qu’il nous offre.

Tous les danois sont invités à soutenir le projet de candidature à travers le site internet en danois : www.visitdenmark.dk/hyggeraad. Parmi les experts, aussi le Professeur Jeppe Trolle Linnet, anthropologue qui a beaucoup étudié le phénomène.

“Le hygge est un héritage culturel  immatériel, il est donc nécessaire de le vivre pour le comprendre” ajoute Meik Wiking. « Même si c’est un concept que nous héritons de notre passé, le hygge est encore plus pertinent aujourd’hui et aura une importance et une valeur croissantes dans le futur ».



Aucun commentaire:

Publier un commentaire