lundi 7 novembre 2016

Un film dépaysant à ne pas manquer : Tanna

L’Océanie, comme le dit très bien le Nobel JMG Le Clézio ( dans Raga »), « est un continent invisible parce que les voyageurs qui s’y sont aventurés la première fois ne l’ont pas aperçue, et parce qu’aujourd’hui, elle reste un lieu sans reconnaissance internationale »…


C’est à Tanna, une petite île du Pacifique, l’une des principales iles  de l’archipel du Vanuatu (ex-Nouvelles Hébrides), à une heure d’avion de la Nouvelle-Calédonie, que se noue l’histoire véridique que conte Bentley Dean et Martin Butler dans un film ou les acteurs - assez remarquables- sont tous issu de la population locale. 

Le pitch est vieux comme le monde et Roméo et Juliette : dans l'une des dernières tribus traditionnelles du monde, une jeune fille, Wawa, rompt son mariage arrangé pour s'enfuir avec Dain, l'homme qu'elle aime.

Les amoureux déclenchent ainsi une guerre qui menace leur clan. Cette histoire d’amour vraie bouleversa la vie des habitants de Tanna et permettra la révision de  la constitution d'un pays. Les paysages sont sauvages et magnifiques, le volcan, toujours en activité, est  majestueux et l’histoire tient bien la route.  N’hésitez donc pas à aller passer un moment hors du temps, à l‘aube de notre Histoire.

Emmanuel Gabey

* « Tanna » sort dans les salles le 16 novembre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire