vendredi 13 novembre 2015

Une fin d’année festive au Bristol Paris

L’entrée du 112 Faubourg Saint-Honoré va bientôt revêtir ses habits de lumière...  


Comme chaque année, à l’approche des fêtes, la façade immaculée du palace parisien,  se couvre d’un voile d’étoiles, pour vous inviter à célébrer les derniers jours de l’an  dans le raffinement exquis du Bristol Paris… 



Toutes les équipes du Palace se sont unies pour vous composer la plus belle  des symphonies de Noël : décors enchanteurs, menus d’exception imaginés par le chef Eric Frechon, triplement étoilé, pour les soirées de Réveillon, bûche revisitée  par le magicien des desserts Laurent Jeannin et, pour ensoleiller les soirées d’hiver, les dernières créations cocktails de l’alchimiste Maxime Hoerth. Le décor, féérique, est planté. La magie des fêtes de fin d’année au Bristol Paris peut commencer...

Un festival gourmand, signé Eric Frechon…

C’est une nouvelle symphonie gustative que le chef Eric Frechon, gardien des saveurs au Bristol Paris depuis 1998, a composé pour nos fêtes de fin d’année. Une symphonie en deux temps (Noël et le Jour de l’An), pour la table trois étoiles Epicure, la Brasserie 114 Faubourg, 1 étoile Michelin et le Jardin Français.
Outre les traditionnels et délicieux chapons fermiers, homards bleus et fruits exotiques, le chef met en scène ses produits fétiches en variant les plaisirs et les cuissons. Bien-sûr, comme toujours au Bristol Paris, les enfants sont à la fête. Eux aussi ont droit à leur menu festif à la Brasserie 114 Faubourg, qui débute par une gaufre... au saumon fumé et à la chantilly citron suivi d’un feu d’artifice chocolat.

Prix des menus de fêtes au Bristol Paris :

Le 24 décembre au soir :  350€ le menu dégustation au 114 Faubourg, 1 étoile Michelin   750€ le menu dégustation à la table trois étoiles Epicure

Le 31 décembre au soir :  600€ le menu dégustation au 114 Faubourg, 1 étoile Michelin  150€ le menu enfant au 114 Faubourg  400€ le menu du Réveillon au Jardin Français  1200€ le menu dégustation à la table trois étoiles Epicure


L a Bûche de Noël de Laurent Jeannin

La bûche de Noël pour le chef Pâtissier Laurent Jeannin, le magicien des douceurs au Bristol, est toujours l’occasion d’une nouvelle création surprenante et savoureuse. Sa bûche 2015 évoque un vaisseau spatial et nous embarque pour un voyage gustatif intense au plus près des étoiles.

C’est un feu d’artifice en bouche, à la fois fondant, onctueux, croustillant. Sous l’enveloppe de cacao constellée d’étoiles, se cache un biscuit roulé aux noix de pécan caramélisées et une croustillante façon strudel : une feuillantine pralin et chocolat.  Au coeur, une crème brûlée caramélisée et parfumée à l’authentique vanille de Madagascar invite à tous les voyages. Bûche disponible au Jardin Français – 18€ la part

Quand le chef barman Maxime Hoerth « bûche » ses cocktails

Deux nouvelles créations attendent les amateurs au Bar du Bristol pour réchauffer les longues nuits de la fin d’année. Le Yule Log Mule, inspirée par la bûche de Noël du chef Pâtissier Laurent Jeannin et une dixième interprétation, toute en douceur, du cocktail signature du palace : Gingerbread Old Fashioned.

Yule Log Mule, le cocktail-bûche :

Noël oblige, notre chef barman Maxime Hoerth, un des Meilleurs Ouvriers de France dans son domaine, a décidé de s’inspirer de la bûche 2015, créée par notre chef pâtissier Laurent Jeannin et d’en livrer une version cocktail. Le résultat ? Une véritable potion magique qui reprend l’idée des noix de pécan caramélisées mais sous forme de sirop maison et les marient à une pure vodka délicatement infusée à la vanille bourbon. Un peu de fruit de la passion et de citron pour ensoleiller la boisson et un trait de soda au gingembre maison pour l’effervescence tonique.

Voilà un mix détonnant qui signe l’accord parfait avec la bûche aérodynamique de Laurent Jeannin.  Le nom de ce cocktail-bûche ? Yule Log Mule. Mule étant le nom de la timbale dans laquelle sera servi ce délicieux cocktail de Noël.  Yule Log étant le nom anglais qui désigne la bûche de Noël.

Gingerbread Old Fashioned, 10ème du nom…

C’est la toute dernière version du classique whisky cocktail nommé Old Fashioned, que Maxime Hoerth décline au fil des saisons. Cette fois, le barman s’est inspiré des fameux petits bonhommes en pain d’épices, traditionnellement réalisés pour les fêtes de fin d’années.
Son Gingerbread Old fashioned se compose de Rittenhouse Rye Whisky, d’un trait de Rhum Appleton 12 ans d’âge, d’un soupçon de Suze pour la pointe d’amertume et d’un sirop de pain d’épices maison pour la gourmandise.

Une « pièce montée » de sapins

Cette année encore le sapin de Noël du plus grand jardin des palaces de Paris, sera vraiment le roi des forêts. Ou plutôt les rois de la forêt. Car les équipes de jardiniers du Bristol Paris ont eu l’astucieuse idée de faire trôner au milieu du jardin à la française, non pas un, ni deux, ni même dix sapins enguirlandés, mais bien 40 sapins Nordmann venus des plus belles forêts du Danemark !

Quarante beaux sapins empilés les uns sur les autres, à la façon d’une pyramide de coupes de champagne, pour ne former qu’un seul sapin géant de 7 mètres de haut. Une vraie « pièce montée de sapins » somptueusement décorée de milliers d’ampoules scintillantes et de précieuses boules en verre soufflées à la bouche. Pour le côté chic, des centaines de petits noeuds, rouge et or façonnés à la main viendront l’habiller.  Superbe avant-goût, un autre sapin, moins monumental mais tout aussi élégant accueillera les visiteurs dès le hall d’entrée.

Informations : Le Bristol Paris 112 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris, tél. +33 (0)1 53 43 43 25


Aucun commentaire:

Publier un commentaire