mercredi 31 mars 2021

Washington, DC : la capitale américaine revient sur le devant de la scène

 

Partout dans l’hémisphère Nord, le printemps qui approche est synonyme de renouveau. C’est encore plus vrai cette année, pandémie oblige. Ces dernières semaines, la planète sort petit à petit de sa torpeur et la lueur d’espoir tant attendue semble se profiler... 


Les destinations se préparent et les voyageurs, professionnels ou touristes, entrevoient enfin la possibilité de repenser découvertes et dépaysement. Et ils pourront compter sur la capitale américaine. Nouvelle dynamique en place, toujours aussi vibrante et cosmopolite, Washington, DC sera plus que jamais prête à accueillir les voyageurs, lorsqu’il sera temps. Pour preuve, la capitale affiche de bien belles nouveautés. Entre hôtels et musées, lieux d’échanges et de culture, Washington, DC, est loin d’avoir dit son dernier mot. Tour d’horizon des pépites à suivre.

Nouveautés Hotels

Hotel Zena, 1155 14th Street.

Dans le quartier de Thomas Circle, les initiés reconnaitront l’adresse de l’ancien Hotel Donovan. Le groupe d’établissements branchés Viceroy a pris les commandes et a repensé tant le design que la philosophie des lieux. L’Hotel Zena est une ode à la femme. Et plus encore. C’est un hommage au genre féminin et une célébration des réalisations féminines mais c’est aussi un appel à l’inclusion, de tous les genres et dans tous les domaines. Sur la façade, les deux fresques murales représentent des guerrières ethniques, qui semblent veiller farouchement sur l’entrée. 

À l’intérieur, toutes les oeuvres d’art et touches décoratives ont été créées par des artistes locales et internationales. Point d’orgue, le portrait pointilliste de Ruth Bader Ginsberg, regrettée juge de la Cour Suprême des États-Unis, règne sur le lobby. En complément de cet état d’esprit, l’atmosphère est agréable et contemporaine. Le confort des chambres comme la carte du restaurant séduiront les voyageurs amateurs d’élégance et de créativité. Le rooftop-bar est sans aucun doute l’un des lieux branchés de la capitale et la jolie piscine qui le borde, apporte la touche finale. 

Hotel Riggs, 900 F Street NW. 

Beaucoup de voyageurs attendaient un établissement haut de gamme comme celui-ci à Washington, DC. Un subtil mélange entre édifice historique du 19ème siècle et signature moderne, entre service soigné et atmosphère chaleureuse. Doté d’un cachet fou et d’un raffinement presque insolent, voici l’Hotel Riggs. Dès le lobby, les voyageurs tombent sous le charme de cet ancien établissement bancaire de style néo- roman converti en boutique-hotel. Hauteur sous plafond impressionnante, moulures, colonnes de marbre, bois précieux, laiton, les anciens guichets de banque font désormais office de réception et bureau de conciergerie. Les salons aménagés pour l’accueil des clients posent des touches de couleur chic et rétro et invitent immédiatement à faire une pause et apprécier le moment présent. Les chambres affichent autant de style que les parties communes et disposent de tout le confort moderne relatif au standing de l’établissement. 

Les suites portent le nom de quelques Premières Dames, rendant hommage à leur personnalité, chacune étant décorée selon leurs goûts et à leur image. En terme de restauration, rien ne dénote. Tout est agencé avec beaucoup de grâce. Le lobby-bar et la brasserie proposent une carte de cocktails et d’assiettes contemporaines et soignées. Le rooftop permet une vue panoramique sur le district de Penn’s Quarter. Cerise sur le gâteau : la sublime salle des coffres au sous-sol a été transformée en bar branché, le Silver Lyan, signé par le mixologiste star international Ryan Chetiyawardana connu sous le pseudonyme de Mr Lyan. Son seul nom assure une carte de cocktails inventive et un lieu vibrant prisé des locaux et des voyageurs. Comptez sur l’Hotel Riggs pour devenir incontournable à Washington, DC.

Yours Truly, 1143 New Hampshire Ave NW

S’il fallait encore une preuve que Washington, DC est une capitale moderne, dynamique, cosmopolite, jeune, multiculturelle et qui a de l’allure, alors Yours Truly en serait le reflet. Situé dans le quartier de Northwestern, l’établissement revendique une philosophie simple : se sentir à la maison quand on est loin de chez soi. Atmosphère chaleureuse, décoration moderne relevée de notes chaudes Art Déco et Mid- Century, clientèle chic décontractée, personnel attentionné, l’esprit est posé. Les chambres lumineuses sont contemporaines, décorées avec goût, les détails de bois et cuir apportent la touche cosy. 

Côté restauration, Mercy Me se compose d’un café-bar-restaurant aux vibrations sud-américaines, d’un patio extérieur coloré et très fréquenté des locaux, où l’on vient se régaler pour le petit-déjeuner ou à l’after- work autour d’un cocktail et d’un diner. Enfin, last but not least, El Donut Shoppe est la surprise des lieux. Contrairement à son nom, aucun beignet gourmand ne sera servi ici, la fameuse forme ronde fait référence aux disques vinyles. Les amateurs de sons rares en jazz, funk, soul, rythm’n blues et hip hop trouveront forcément la pépite. Oui, nous vous avions prévenu dès l’introduction, ici, good vibes only !

Nouvelles informations Musées

Mondialement réputée pour la variété et la beauté de ses musées, la capitale enrichit encore sa scène culturelle en ouvrant de nouveaux lieux et en redynamisant certains.

Planet Word, 925 13th St, NW.

Son inauguration, initialement prévue en mai dernier, a été décalée à l’automne 2020 mais Planet Word est bel et bien la grande nouveauté musée à découvrir. Fondé et principalement financé par Ann Friedman, philanthrope et ancienne institutrice très inspirante pour les milliers d’élèves à qui elle a transmis l’importance des mots et la beauté de la poésie, ce musée est entièrement consacré à l’art du langage, son utilisation et son impact dans notre quotidien et nos sociétés. 

Symboliquement installé dans l’édifice historique de la Franklin School, qui fût en 1869 la première école publique de Washington, DC, le musée se compose de 3 étages. Loin de vouloir asséner des règles grammaticales aux visiteurs, le musée permet de célébrer et d’enseigner de façon amusante l’utilisation des mots. Très moderne, les découvertes se font de manière interactive et ludique, suscitant l’intérêt des petits et grands. Dix galeries thématiques proposent un voyage autour du langage, de la lecture, de la poésie et de l’éthymologie. Consoles digitales, projections murales, arbre des murmures, capsules karaoke, murs d’écritures, tout est fait pour assimiler l’importance des mots. Pour les visiteurs internationaux, un imposant globe terrestre ultra-intelligent parle des dizaines de langues, explique la provenance des termes, analyse les différents accents du monde et peut même répondre en langage des signes. L’expérience est inclusive et très complète!

Accès : l’admission est gratuite. Une donation de $10 à $15/personne est appréciée et recommandée afin de poursuivre la mission éducative du musée.

Smithsonian Institution

Cette année, la vénérable institution fête ses 175 ans. Fondée en 1846, la Smithsonian Institution a été établie grâce au scientifique britannique James Smithson, qui légua toute sa fortune aux Etats-Unis. Son objectif était de créer une institution entièrement dédiée au savoir, à sa diffusion et à son accès pour tous. L’Institution compte 19 musées, 9 centres de recherches scientifiques et artistiques, le parc zoologique national et les jardins Smithsonian Gardens. 

La majorité est située à Washington, DC et les accès aux musées sont gratuits. Parmi les plus célèbres, citons le passionnant National Museum of the American Indian, entièrement consacré à l’histoire et la culture des Nations Amérindiennes; le fameux National Museum of Natural History, qui retrace de façon interactive l’histoire de la vie sur notre planète; l’émouvant National Museum of African American History and Culture qui dévoile l'histoire Afro-Américaine depuis la naissance des États-Unis. Ou enfin le captivant National Air and Space Museum, dédié à l'histoire de la conquête de l’air et de l'espace. De quoi profiter de fabuleuses découvertes pour tous lors d’une prochaine escapade, à programmer lorsqu’il sera temps.

National Museum of Women in The Arts, 1250 New York Ave NW. 

Le National Museum of Women in the Arts a été créé en 1987 et est l’unique musée au monde consacré exclusivement aux artistes femmes. Méconnu des voyageurs internationaux, le musée a été récemment redynamisé par les mouvements activistes et figures féminines locales. L’objectif est de faire reconnaître et rayonner le talent des artistes femmes, dans toutes les disciplines : peinture, sculpture, photographie, design, mais aussi musique, cinéma, littérature... Sa collection permanente se compose de 5500 œuvres, du 16ème siècle à nos jours, signées par plus de 1000 artistes femmes, dont les grands noms sont Camille Claudel, Georgia O’Keefe ou Frida Kahlo pour ne citer qu’elles. 

Le musée expose aussi le travail d’artistes contemporaines moins connues afin de les mettre en lumière. 3 étages sont ainsi dédiés aux talents féminins mondiaux et pluridisciplinaires. Lorsque l’on sait que seulement 11% des oeuvres exposées dans les musées américains et 5% au niveau mondial sont produites par des femmes, on se dit qu’une visite dans ce très beau musée est plus que jamais nécessaire. Accès : $10/adulte, $8/+de 65ans, gratuit pour les -18 ans.

National Building Museum, 401 F Street NW. 

Mettons l’accent sur ce musée ouvert certes en 1985 mais qui demeure encore confidentiel auprès des visiteurs francophones. La découverte du National Building Museum vaut pourtant le détour. Consacré à l’architecture, au design, à l’ingénierie et à l’urbanisme, l’édifice même du musée est une merveille architecturale, inscrit au Registre National des sites historiques depuis 1969. Son Great Hall, salle impressionnante où se dressent des colonnes corinthiennes de vingt mètres de haut, ne laisse personne indifférent. Au sein des galeries sont exposés objets, plans, dessins, maquettes, expliquant méthodes de construction et dernières innovations en matière de design. Comme dans la plupart des musées américains, des lieux sont consacrés aux enfants et adolescents. Les architectes et ingénieurs en herbe pourront s’amuser à manipuler des engins, assembler des maquettes et s’installer aux tables de dessins. De quoi éveiller de futures vocations.

Accès gratuit au Great Hall, au café et à la boutique. Accès au musée et salles d’expositions : $16/adulte, $13/enfant de 3 à 17ans et pour les + de 60ans.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire