vendredi 10 juillet 2020

Nouvelle-Calédonie : randonnée et découverte d’un archipel préservé


Entre mer et montagne, la Nouvelle-Calédonie a des airs de paradis. Sa culture, ses paysages et sa biodiversité en font une destination idéale pour les amateurs de nature... 


L’archipel offre de nombreuses randonnées entre forêts et lagons dans des cadres idylliques à découvrir au moins une fois dans sa vie. Si la Nouvelle-Calédonie rime avec plages de sable fin et eaux turquoise, la végétation qui recouvre l’archipel est toute aussi admirable et s’entremêle parfaitement dans le paysage marin. Au-delà des lagons et des villes, la destination révèle des forêts, savanes et des lacs aux paysages exceptionnels, où les passionnés de grands espaces et de randonnée pourront s’aventurer et découvrir des trésors cachés. 

Le long des sentiers, on découvre la flore calédonienne - l’une des plus riches et des plus anciennes au monde - composée de mangroves, d’arbres centenaires, de plantes médicinales et de ses célèbres pins colonnaires qui ont donné leur nom à l’île éponyme. La destination donne à voir un patrimoine naturel qui regroupe de nombreuses espèces rares, dont 76% d’entre elles sont présentes uniquement sur l’île.

Chaque région de l’archipel renferme des espèces qui lui sont propres. Le maquis minier par exemple représente plus de 20% du territoire calédonien et dessine principalement les paysages du sud de la Grande Terre. Le kaori, dont la longévité peut aller jusqu’à 1 000 ans, est emblématique du mont Panié au nord de l’île. La forêt humide, notamment présente sur le plateau de Dogny (Sarraméa) et dans le Col des Roussettes (Bourail), abrite la mère de toutes les plantes : l’Amborella trichopoda, vieille de 135 millions d'années (Source : www.biodiversite.nc). Autre espèce endémique célèbre présente dans l’ouest et le nord de la Grande Terre, le niaouli. Cet arbre caractéristique de la savane calédonienne était traditionnellement utilisé par les Kanaks pour se soigner ou pour la construction des cases. Son essence est aujourd’hui présente dans de nombreux produits tels que les savons, les crèmes mais aussi les liqueurs.

Cocktail d’aventures en pleine nature...

Au-delà de sa flore exceptionnelle, le patrimoine naturel de Nouvelle-Calédonie est une véritable source d’aventures pour les voyageurs qui souhaitent vivre une expérience à la fois intense et relaxante. Parmi les différentes actions et soutient de nombreuses associations pour sensibiliser la population locale et les voyageurs à la protection de leur environnement. Les associations comme Caledoclean ou SOS Mangrove agissent pour un développement durable et militent pour la transition écologique en menant des actions ciblées comme le ramassage de déchets ou la plantation d'arbres afin de protéger l'environnement de l'archipel. 

La Nouvelle-Calédonie concrétise le souhait de préserver son patrimoine naturel par la prise d’initiatives variées, dont notamment l'extension du Parc naturel de la mer de Corail, une zone maritime sous haute protection, le classement des lacs du Grand Sud à la convention RAMSAR en 2014 pour protéger ses réserves d’eau, ainsi que l’adhésion en 2020 à l’association des Acteurs du Tourisme Durable (ATD). Une collaboration qui permet à Nouvelle-Calédonie Tourisme d’être accompagné dans son développement touristique tout en répondant à des objectifs de protection de la végétation et de son territoire en général dans le but de continuer à séduire les touristes à la recherche de paysages vierges époustouflants.

Préserver la biodiversité calédonienne...

Conscient de l’importance de conserver cette richesse naturelle, le pays met en avant de nombreuses randonnées qui parsèment l’archipel, la Forêt Noyée, située au cœur du Parc Provincial de la Rivière Bleue, illustre très bien la symbiose qui existe entre la terre et l’océan Pacifique. Elle est accessible par une balade en kayak sur le lac de Yaté à la découverte des chênes gomme blanche. Sur la Côte Ouest, le domaine de Déva garantit des parcours pédestres, équestres et VTT tous niveaux, à la découverte de végétaux exceptionnels qui se jette dans le lagon de Poé, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ! A Lifou, une randonnée sur le sentier Hunëtë avec Lifou Nature mène à la découverte de l’île entre culture riche et paysages à couper le souffle.

Pour plus d’expériences, les marcheurs pourront arpenter le GR Nord et le GR Sud. Situé sur la Côte Est tropicale et humide, le GR Nord dévoile une autre facette de la Nouvelle-Calédonie ! Entre rivières et forêts, les randonneurs pourront être accueillis en tribus Kanak lors de ses grandes étapes. Le GR Sud, plus sauvage, avec un passage par la Forêt Noyée et le Parc Provincial de la Rivière Bleue est destiné à des randonneurs plus aguerris. Quant au Parc des Grandes Fougères situé à Farino, avec ses 40 km de sentiers balisés et un circuit VTT au cœur d’une forêt humide, il ravira petits et grands.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire