mardi 28 avril 2020

5 idées pour célébrer la Fête Nationale sud-africaine en restant chez soi


De films aux recettes, en passant par les livres et la musique: 5 idées pour recréer chez soi l’esprit du “Freedom Day”... 


Célébré chaque année le 27 avril, Freedom Day met à l’honneur l’anniversaire des premières élections démocratiques et non-raciales qui se sont tenues ce jour de 1994, un hommage aussi à la fin de l’Apartheid. Les élections gagnées par le parti ANC ont vu Nelson Mandela élu président, le premier président noir d’Afrique du Sud, jusqu’en 1999. Mandela est devenu le symbole de l’artisan de la paix, qui lui a valu le Prix Nobel de la Paix en 1993.

De nos jours, il reste une figure influente de la liberté : sa mémoire vit encore dans l’esprit des sud-africains et elle est immortalisée dans de nombreuses statues, musées, expositions et monuments à travers tout le pays, comme Long Walk Freedom Statue à Paarl et celle de Pretoria, le Mandela Museum à Mthatha, sa maison à Soweto, le Robben Island Museum, et les nombreuses rues, squares et bâtiments qui lui sont dédiés. Freedom Day compte pour les sud-africains mais aussi pour le monde entier.

C’est pourquoi, South African Tourism invite chacun à le célébrer chez soi grâce à une sélection allant de films à des recettes de cuisine, pour s’immerger dans l’esprit de cette fête. Dans les pas de Mandela en deux films. Pour en apprendre davantage sur la vie et les aspirations de Nelson Mandela, ainsi que sur l’histoire récente de l’Afrique du Sud, on se plongera dans deux films.

Le premier est Mandela : Long Walk to Freedom, un film de 2013 avec Idris Elba, qui raconte la vie de Nelson Mandela depuis son plus jeune âge. Le deuxième est le célèbre Invictus : dirigé par Clint Eastwood, qui raconte l’histoire inspirante de Nelson Mandela (Morgan Freeman), et comment en joignant ses forces à celles du capitaine de l’équipe de rugby d’Afrique du Sud Francois Pienaar (Matt Damon), cela a contribué à l’unification du pays.

Ecouter de l’authentique musique sud-africaine...

La musique a toujours un rôle important dans toute célébration, aussi à la maison. Pour s’immerger dans le paysage musical d’Afrique du Sud, rien de tel que Hugh Masekela, un des plus brillants ambassadeurs de la musique sud-africaine. Sa chanson Thuma Mina (Envoie moi), porte un message touchant d’implication et d’altruisme envers les plus défavorisés. Une autre icône était la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba aussi connue pour “Mama Afrika”.

Cette chanteuse et activiste née à Johannesbourg est devenue populaire grâce à sa chanson Pata Pata, qui a atteint les sommets des hit-parades américains. Pour une sélection éclectique de voix et de sons de l’Afrique du Sud, de nombreuses playlists sont disponibles sur Spotify comme “South African classics” qui inclut les 100 plus grands hits d’Afrique du Sud de tous les temps.

Lire un livre d’un auteur sud-africain...

L'histoire peut être ennuyeuse parfois, mais avec les bons livres, elle devient tout de suite plus intéressante. Pour en savoir plus sur l'Afrique du Sud et la lutte contre l'apartheid, deux auteurs peuvent guider les lecteurs dans un voyage narratif : Nadine Gordimer, écrivain et militante politique sud-africaine qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1991, et Trevor Noah, jeune mais célèbre comédien et animateur de télévision sud-africain. Deux des chefs-d'œuvre de Gordimer sur l'histoire de son pays sont Burger's Daughter et July's people, tandis que Trevor Noah est particulièrement célèbre pour Born a Crime : Stories from a South African Childhood, une comédie autobiographique sur son enfance à l'époque de l'apartheid.

Cuisiner un plat traditionnel...

La gastronomie sud-africaine respecte le caractère principal de la nation arc-en-ciel : la fusion de différentes cultures et produits. C'est pourquoi elle comprend de nombreuses recettes traditionnelles qui peuvent être facilement reproduites à la maison. Le printemps et les premières journées chaudes incitent les gens à faire un barbecue à la maison : pour préparer le vrai braai sud-africain, il faut veiller à faire griller différents ingrédients, comme de la viande, du fromage et des légumes, et le plus important, à créer la bonne ambiance en cuisine, en écoutant de la musique par exemple. Une autre possibilité est de cuisiner un bobotie : pour préparer ce plat savoureux à base de viande et de fruits secs, il suffit de suivre la recette du chef Dumi.

Déguster un vin sud-africain. L'histoire du vin sud-africain remonte à 1659, avec la première bouteille produite au Cap par son fondateur Jan van Riebeeck. Il existe une variété exceptionnelle de vins sud-africains, mais le Freedom Day peut être l'occasion d’en apprendre davantage sur certains vins : par exemple, tout le monde ne sait pas que le vin préféré de Mandela était le "Vin de Constance", un vin doux auquel ont gouté des personnalités comme Charles Dickens et Jane Austen. Une autre grande cave à découvrir est la House of Mandela, dont les bouteilles sont consacrées à l'histoire et à la culture sud-africaines, ou, pour ceux qui se sentent courageux, Rupert & Rothschild fait un mélange exceptionnel de rouges.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire