vendredi 3 mai 2019

Un nouveau parcours permanent à La Cité de la Mer !


En Normandie, La Cité de la Mer de Cherbourg ouvre un nouveau parcours permanent sur 1 400 m². Il entraîne le public dans une aventure unique depuis la surface de l’océan jusqu’aux profondeurs abyssales...


Le nouvel espace « Planète Océan » comprend 18 espaces interactifs thématisés et 17 aquariums permettant aux petits et aux grands de vivre un voyage hors du commun. Au cœur de cette nouvelle grande aventure, ils partagent tour à tour des rencontres fantastiques avec les hommes pionniers qui ont conquis les grands fonds et les créatures de l’Océan : animaux géants et micro-peuple du plancton.

COMPRENDRE ET TOUCHER DU BOUT DES DOIGTS L’ORIGINE DE LA VIE : L’OCÉAN...

Dès l’entrée du parcours, l’espace « Planète Océan », avec sa sphère géante scénarisée et son grand cyclorama, propose au public de porter un nouveau regard sur la planète bleue. La vie est née de l’Océan il y a plus de 3 milliards d’années et depuis cette nuit des temps, il a toujours été le plus puissant moteur de l’évolution de l’humanité. L’ouverture de toutes les nouvelles voies maritimes à la Renaissance en est un exemple fondamental, bouleversant les échanges entre les hommes et le désenclavement des continents. Ce voyage dans le temps relève un premier défi : démontrer que l’Homme et sa société ont évolué avec la conquête de la mer et qu’ils continueront de le faire demain.


PLANÈTE OCÉAN...

Les pas suivants du visiteur le conduisent vers la découverte sous un nouveau jour de l’Aquarium Abyssal, le plus haut d’Europe, en reflet avec les premiers coups de palme du plongeur autonome. Le public pénètre dans les premiers mètres sous l’eau, entouré d’animaux fabuleux, dans le monde des apnéistes, des plongeurs équipés et de leurs rencontres avec les dauphins, requins, cachalots... 

Une vision sous-marine qui semble naturelle, mais qui résulte du travail des ingénieux pionniers de l’image, depuis l’incontournable Commandant Cousteau jusqu’à Jacques Perrin. Les boucles vidéo projetées sur des grandes lames de verre de 3 m émerveillent le visiteur, curieux d’en savoir beaucoup plus avec les écrans tactiles interactifs proposant films, jeux et applications pédagogiques. 

Puis les visiteurs découvrent l’univers étrange et secret de l’infiniment petit : le peuple du Plancton, peuple invisible et pourtant si essentiel à la survie de l’Homme comme l’explique Pierre Molo biologiste et formidable conteur. Le public manipule des loupes géantes interactives pour découvrir ce micro-organisme aux formes et couleurs étonnantes.

Source de 50% de l’oxygène de la planète, autrement dit un souffle humain sur deux, le rôle du plancton se révèle vital sur la fresque consacrée à l’expédition scientifique de la goélette Tara « planète plancton  », ponctuée d’interviews vidéo de ses équipes. Un périple de 150 000 km qui leur a permis de récolter 35 000 échantillons planctoniques et de découvrir, depuis, nombreuses molécules d’intérêt !

Mais ce peuplement microscopique est ici, tout près, devant les yeux du public, derrière la vitre de l’Aquarium Abyssal et le visiteur peut, via un écran tactile, plonger au cœur d’une goutte d’eau du bassin tahitien de 10,70 m de profondeur, au milieu des 1 000 poissons qui le peuplent. Un voyage dont le seul but est de découvrir l’origine de la vie. 5 aquariums cylindriques s’offrent ensuite à la vue des visiteurs, au milieu d’autres dispositifs muséographiques. Ils sont peuplés d’espèces qui ont survécu aux dinosaures : nautiles, hippocampes, méduses, murènes… Ils ont un point commun : ce sont les plus vieux animaux vivants que nous puissions connaître et observer, plus de 400 millions d’années, saisissant. 

PLONGÉE VERS LES ABYSSES, LUMINEUSE ET INSPIRANTE...

Avant d’atteindre les grands fonds, le visiteur vit une expérience visuelle et sonore qu’il ne trouvera nulle part ailleurs : une descente de 6   000 m dans un tombant vertigineux, aux côtés d’animaux marins fascinants : baleines, iguanes, poulpes, raies manta… Ces grands animaux emblématiques côtoient furtivement le public, un spectacle immersif prometteur d’émotions fortes !

S’en suit une rencontre avec le merveilleux : le plancher océanique avec les espèces étranges, mythiques et hors normes qui y vivent : calamar géants, pieuvre Dumbo, baudroies des abysses… Dans cet espace à l’ambiance tamisée, les paysages marins semblent s’extraire du sol. Fumeurs noirs et coraux s’animent à l’aide de projections vidéos et mappings illustrant les mouvements des plaques terrestres et les grandes fosses sous-marines. 

Le visiteur est porté dans ce voyage par les témoignages des pionniers qui, à bord de leurs submersibles, ont observé dans les abysses ces phénomènes, les océanautes : Don Walsh, Anatoly Sagalevich, James Cameron ou Henri-Germain Delauze… Sur écrans et tablettes tactiles, jeux et manipulations, petits et grands accèdent à cet univers inconnu, étrange, et découvrent la prodigieuse aventure de ces hommes. 

Tout près, au sein d’un autre espace – alcôve, le public est immergé dans l’univers de l’archéologie sous-marine. Il entrevoit les épaves mythiques de l’Alabama, du phare d’Alexandrie ou encore de l’avion de Saint-Exupéry et le Léopoldville…. Mais l’archéologie sous-marine est aussi un défi majeur pour demain avec des projets ingénieux comme Ocean One, ce robot sous-marin humanoïde capable de remplacer désormais l’homme, là où il ne peut aller.

LE MUSÉE ENGLOUTI...

Le public poursuit sa visite en découvrant les nourritures et les jardins de la mer. Il est convié à confectionner un repas entièrement océanique. Autour d’une grande table numérique dédiée aux nourritures de la mer, chacun doit s’improviser Chef et réaliser un menu composé uniquement de produits marins, en tenant compte toutefois de la saisonnalité et de la gestion de la ressource.

Les sens sont éveillés dans cet espace qui rend en outre hommage aux richesses maritimes de Normandie et d’ailleurs. Le public y teste son odorat grâce à des diffuseurs marins et profite d’une vue sur un jardin potager de la mer normand présenté dans un nouvel aquarium vertical de 3.000 litres. 

Les richesses de l’océan sont tout autant synonymes de promesses pour l’Homme. C’est précisément ce que dévoilent les aquariums du « laboratoire du futur » ainsi que la grande fresque murale dynamique et interactive. La projection sur ce fond marin de 12 m de long permet en famille, grâce à un système laser de manipulation accessible à tous, de sélectionner les espèces en mouvement et de découvrir par le jeu d’arborescences toutes les solutions apportées dès aujourd’hui par l’Océan aux hommes. Petites ou gigantesques, toutes ces espèces révèlent divers apports à l’humanité en matière de médecine, pharmacopée, cosmétologie, nourriture, etc…

Le public accède ensuite au salon Jules Verne, grande fenêtre ouverte sur l’océan avec le grand Aquarium Abyssal, aux parois de verre semi-réfléchissantes de couleur bronze qui font apparaitre tour à tour les éléments constitutifs de la légende du Nautilus et de Nemo : livres, objets, gravures, cartes marines et portraits. Le prodigieux visionnaire du XIXe siècle a nourri l’imaginaire et l’inspiration de ceux, de tous pays, qui se sont aventurés dans les fonds marins.

Après avoir été bercé par la magie des grands fonds - le dernier eldorado des hommes - après avoir découvert le ballet spectaculaire des espèces marines et approché des épaves mythiques, touché du doigt l’immensité des promesses de l’Océan et ce qu’il reste à découvrir, le visiteur entre dans le dernier espace, sous les 11 m de la grande faille de l’Aquarium Abyssal.

Mais si l’Océan offre à l’Homme ses généreuses richesses, il n’en est pas moins menacé. Ultime prise de conscience pour le public quant à l’impact délétère des hommes sur l’océan, sur les dérèglements et menaces qui pèsent dès aujourd’hui sur l’océan. «  Il n’y a pas d’Océan de rechange et les hommes doivent le comprendre dès aujourd’hui avant qu’il ne soit trop tard » : Jacques Perrin. 

Au terme de cette visite, le public entre dans «  l’ultime frontière » là où se situe l’origine de la vie, spectacle final riche de sensations et d’émotions, véritable appel de l’océan qui donne envie de vivre en harmonie avec lui, fééries d’images fugitives et « flottantes » projetées sur 3 écrans et associées à un grand aquarium peuplé de coraux fluorescents. Ce spectacle rappelle au public par l’émotion et le ressenti que l’Océan est à l’origine de la vie et détient toutes les clés de l’avenir de l’humanité, pour peu que les Hommes le « gèrent comme un bien commun ».

A propos de la Cité de la Mer...

Depuis son ouverture au public en 2002 en Normandie, le site touristique consacré à la fantastique aventure humaine dans les grands fonds, a conquis plus de 3,7 millions de visiteurs. Grâce à sa thématique originale, son réseau de partenaires… sa notoriété ne cesse de s’étendre, tant au niveau national, qu’international !

La Cité de la Mer est un site touristique né d’une double volonté : sauver la Gare Maritime Transatlantique Art déco et présenter au public le plus grand sous-marin visitable au monde et 1er SNLE français : Le Redoutable. Les différents pôles de visites proposent une découverte originale des océans à travers l’épopée humaine dans les grands fonds. Lancé par le Général de Gaulle en 1967 dans l’arsenal de Cherbourg, Le Redoutable est le 1er Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins français. Ce géant de 128 m, symbole de la politique de dissuasion française, a patrouillé pendant plus de 20 ans sous toutes les mers du globe. Les visiteurs embarquent à son bord et découvrent l’univers secret des sous-mariniers. Les commentaires audios, déclinés en deux versions (« expert » et « famille »), révèlent depuis les espaces techniques aux lieux de vie en passant par le poste de navigation, le quotidien d’une mission de 70 jours dans un espace où 135 hommes cohabitent.

Dès son ouverture, La Cité de la Mer présentait au cœur de son « pôle Océan » la thématique originale de l’aventure de l’Homme sous la mer avec diverses expositions et 17 aquariums. Depuis 2008, l’attraction virtuelle « on a marché sous la mer » propose aux familles de vivre une aventure à la découverte des fonds marins. Cette animation de 50 minutes, dans laquelle les visiteurs sont répartis en équipage, est composée de sas d’entraînements puis de capsules de plongée virtuelle. S’en suit une surprise comme conclusion à cette aventure…dans laquelle les visiteurs se voient marcher sous la mer !


Inauguré en 2012, l’espace permanent « Titanic, retour à Cherbourg », permet aux visiteurs de revivre la traversée du mythique paquebot, depuis son escale à Cherbourg jusqu’à la nuit tragique du naufrage. L’introduction du parcours, permet au public de traverser la magnifique Salle des Bagages, à la découverte de passionnants destins : d’abord celui des émigrants européens en partance vers les Amériques puis celui des 281 passagers du Titanic, embarqués à Cherbourg.

Après la descente le long de la coque reconstituée du paquebot, les visiteurs sont transportés dans le temps, dans un espace immersif rythmé sur 3 séquences : la traversée, la collision & le naufrage - mêlant les témoignages sonores de passagers, photos, scènes reconstituées au cœur de décors de 1e 2e et 3e classe ou de la Capitainerie. Les engins emblématiques de la plongée profonde, réels ou reconstitués à échelle 1, accueillent les visiteurs au cœur de la Grande Galerie des Engins et des Hommes.

Tous les sous-marins qui ont plongé sur la mythique épave du Titanic y sont présents : le Nautile, l’Alvin ou le Mir. En 2014, la réplique à taille réelle de 8 m du sous-marin de James Cameron, a complété cet espace. C’est à son bord du DEEPSEA CHALLENGER que le réalisateur des films Avatar et Titanic a battu en 2012 le record de plongée en solitaire à -10 908 m.

Pratique :

TARIFS 2019 (en vigueur à partir du 1er avril 2019) : Enfants (5-17 ans) : 14 € / Adultes : 19 € Gratuit* pour les moins de 5 ans**.

HORAIRES : Ouverture toute l’année : 10h à 18h00 Petites vacances scolaires : 9h30 à 18h00 Juillet et août : 9h30 à 19h00 Attention, les caisses ferment une heure et demie avant la fermeture du site. * Gratuit pour les moins de 5 ans si accompagnés d’un adulte payant ** Attention les enfants de moins de 5 ans n’ont pas accès à la visite du sous-marin

Informations : www.citedelamer.com


Aucun commentaire:

Publier un commentaire