mardi 13 juin 2017

Partez à la découverte de la gastronomie mexicaine !

Du 15 au 25 juin aura lieu le festival ¡Qué Gusto! à Paris. Profitez de cette occasion pour vous imprégner de la culture mexicaine et de sa gastronomie...


Nommée patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2010, la cuisine traditionnelle mexicaine est reconnue pour être l’une des plus riches et des plus variées au monde. C’est le seul pays à avoir reçu cette distinction ! 

Au-delà des tacos et du guacamole, qui jouissent d'une renommée internationale, les traditions culinaires de tout le pays sont multiples. Les saveurs, arômes et textures de la cuisine traditionnelle mexicaine surprennent agréablement les sens, en particulier ses produits exotiques tels que les vers du maguey, les fourmis ou les sauterelles grillées. L'incomparable mélange des saveurs dans des plats comme le mole ou les sauces mexicaines traditionnelles est un délice pour les palais les plus exigeants.

Trois chefs mexicains dans le top 10 d’Amérique latine...

La gastronomie mexicaine n’a jamais été aussi prometteuse et passionnante qu’aujourd’hui. De nombreux chefs, artisans et gourmands redéfinissent sans cesse le sens, l’interprétation et l’expression de la cuisine mexicaine, pour obtenir des saveurs toujours plus surprenantes !

Les chefs cuisiniers contemporains enrichissent en permanence l'univers gastronomique mexicain, en y incorporant des ingrédients venus des quatre coins du monde pour créer une cuisine fusion cosmopolite.

Le classement des 50 meilleurs restaurants d’Amérique latine, qui met à l’honneur chaque année les meilleures tables d’Amérique latine, a sélectionné en 2016 neuf restaurants mexicains, dont trois parmi le top 10 :

Enrique Olvera et Francisco Ibañez, chefs du restaurant Pujol à Mexico où vous pourrez déguster de la haute gastronomie mexicaine contemporaine. 

Jorge Vallejo du restaurant Quintonil à Mexico, un chef qui relève le défi d’élaborer des plats traditionnels mexicains dans le respect de l’environnement. 

Mikel Alonso, Gerard Bellver et Bruno Oteiza, chefs du restaurant Biko à Mexico qui vous proposeront un mélange surprenant de spécialités basques et mexicaines.

La street food : une partie importante du patrimoine culinaire mexicain...

Au Mexique la street food, appelée antojitos (« en-cas » en français), est préparée par des vendeurs de rue ou dans des petits marchés traditionnels. Sa culture street food est l’une des plus vastes d’Amérique latine. Forbes a notamment nommé la ville de Mexico parmi les 10 principales villes du monde où manger dans la rue.

Pour découvrir les meilleurs endroits, vous pourrez notamment participer à des food tours. Par exemple à Mexico, le club Tengo Hambre propose une excursion culinaire appelée “DF Street Food Essentials” qui permet de déguster des spécialités régionales difficiles à trouver à l’extérieur de la ville. Le Club offre une aventure qui inclue 6 dégustations de plats dans des échoppes de rue et la visite de deux marchés de la ville. 

Vous pourrez goûter des plats tels que des quesadillas au maïs bleu, des plats en sauce typiques, des tacos al pastor, du pulque (un alcool typique), du chorizo vert de toluqueño, des tacos de canasta y fritanga. Le but est de faire découvrir tout l’aspect social autour de la gastronomie mexicaine ainsi que l’ambiance conviviale et unique dans les rues où se vend la Street Food.

A la découverte de la cuisine traditionnelle mexicaine...

La cuisine traditionnelle mexicaine est basée sur des produits issus de l’agriculture du Mexique tels que le maïs, les haricots, et le piment. Les saveurs incomparables de ces plats reflètent l’histoire du pays, dont les secrets se transmettent de générations en générations. En effet, après l’arrivée des Espagnols au Mexique au 16ème siècle, le mélange des connaissances et traditions préhispaniques avec celle venues d’Europe, a permis de créer l’une des meilleures gastronomies traditionnelles, reconnue aujourd’hui dans le monde entier.

Le guacamole...Le guacamole est un classique de la gastronomie mexicaine préparé à base d’avocats. Il tire ses origines de la cuisine précolombienne. Le mot « guacamole » vient du mot ahuacamulli en Nahuatl qui signifie « sauce à l’avocat » ; c’est un dérivé de ahuacti qui signifie

1 « avocat » et mulliqui qui signifie « terre ou sauce ». Il est traditionnellement servi lors de l’apéritif avec des nachos (chips de maïs). (Voir pièce jointe - Recette Guacamole)

2. La tequila... La tequila est la boisson mexicaine par excellence. Elle est originaire de la ville du même nom dans l’État de Jalisco et est fabriquée par distillation de la plante d’agave. Pour produire ce goût si particulier, la plante doit être récoltée 7 à 10 ans après sa plantation. La création de la Tequila est un processus qui requiert de l’expérience et un savoir-faire artisanal. Trois classifications de Tequila existent : blanco, reposado, añejo.

Pour une bonne Tequila à déguster, nous vous conseillons de gouter entre autres la Don Julio Añejo, la 1800 Silver ou encore la Don Julio 70. Et si vous souhaitez faire des cocktails, une Tequila Jimador fera l’affaire ! (Voir pièce jointe - Recette Margarita)

3. Les tacos...Le tacos est l'antojito (en-cas) typique du Mexique et son symbole culinaire le plus populaire. Un tacos est tout simplement une tortilla repliée ou enroulée sur elle-même contenant une garniture, le plus souvent à base de viande et de sauce. Il existe différentes sortes de tacos, les plus courants étant les tacos al pastor (viande de porc marinée aux épices), les tacos de carne asada (viande de bœuf coupée en petits morceaux) ou encore les tacos de carnitas (viande de porc cuite dans sa graisse). Mais on peut trouver également des tacos aux abats (langue, tripes,  cervelle) qui sont très appréciés par les Mexicains.

5 plats à découvrir pour vous faire voyager :

Au-delà de ces spécialités qui jouissent d'une renommée internationale, les traditions culinaires de tout le pays sont riches et variées. !

1. Les chilaquiles... Les chilaquiles sont une spécialité qui se préparait autrefois pour le petit-déjeuner avec les tortillas qui n’avaient pas été consommées la veille. De nos jours, les chilaquiles sont servis avec une sauce piquante et sont préparés avec des chips de tortillas de maïs ou des morceaux de tortillas que l’on fait frire dans une poêle. Ils peuvent être accompagnés d’une sauce verte ou rouge, selon les ingrédients employés pour sa préparation. Les chilaquiles peuvent être cuisinés avec de la dinde, du poulet ou bien des œufs et ils se consomment généralement au petit-déjeuner. (Voir pièce jointe - Recette Chilaquiles verts au poulet) 

2. La quesadilla... Une quesadilla (de l'espagnol queso, qui signifie « fromage ») est l’un des plats les plus basiques de la nourriture mexicaine, mais aussi l’un des plus savoureux. Les quesadillas sont réalisées à partir de tortillas et de fromage fondant (le plus souvent des tranches de fromage Oaxaca appelées sous cette forme queso asadero ou quesillo), parfois agrémentées d'ingrédients supplémentaires. Elles sont cuites sur une plaque chauffée (comal) ou une poêle.

3. Le mole...L’histoire du mole date de l’époque précolombienne. Il est dit que les aztèques préparaient ce repas pour les Dieux, notamment pour le dieu XiuhtecMoleuhtli (Dieu du feu). Ce repas s’est fait connaître et a évolué au fil du temps, aujourd’hui il fait partie intégrante de la gastronomie mexicaine. Le mole est réalisé à base de piments rouges, de cacahuètes et de cacao. On le prépare principalement pour les fêtes de famille, ou bien à l’occasion de la fête des morts au Mexique.

4. Le pozole... Le pozole, un bouillon préparé avec du maïs, de la viande, du piment et des légumes, est un plat très populaire au Mexique depuis l’époque pré-hispanique. Son nom, d’origine « nahuatl », signifie mousse ; parce qu’il est préparé à partir des grains d’un maïs spécial appelé « cacahuazintle ». Une fois que le maïs est prêt, on l’ajoute au bouillon de poulet ou de porc effilé, que l’on garnit de salade, d’oignon, de citron, d’origan, de radis, de piment et de tortillas dorées. Il existe des pozoles verts ou rouges, selon les ingrédients de la sauce incluse dans la cuisson.

5. Les tamales... Les tamales tirent leur nom du mot nahuatl tamalii, qui signifie « entouré ». Ils sont réalisés à base de pâte de maïs, farcie avec des ingrédients bien différents suivant les régions. Ils sont ensuite enveloppés à la manière d’une papillote, dans une feuille de maïs. Puis, ils sont cuits à la vapeur, dans leur propre jus, dans un four classique, ou bien traditionnellement dans un trou, à même la terre. Cette méthode de cuisson précolombienne est appelée Barbacoa.

Informations : www.visitmexico.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire