jeudi 6 octobre 2016

Vivre des émotions de pleine nature au Québec maritime


Quand la neige et le froid figent la nature dans une enveloppe cristalline, le cœur du Québec maritime ne s’arrête pas de battre pour autant...


De décembre à mars, villes et hommes sont reliés par les itinéraires bis et par le plaisir de vivre à un autre rythme. Longer le golfe du Saint- Laurent à motoneige, partir en hélicoptère observer les blanchons sur la banquise, s’initier à la pêche blanche, faire du ski dans les parcs nationaux, devenir musher ou tester quelques sports extrêmes : en famille ou entre amis, sur le mode contemplatif ou intrépide, un séjour en Gaspésie, en Côte-Nord, dans le Bas-Saint-Laurent ou sur les Îles de la Madeleine est un sommet de découvertes, de frissons et d’enchantements.  

Des boucles naturelles le long du Saint-Laurent


Le Québec maritime en hiver, ce sont 6 000 km de sentiers balisés, ponctués de stations-service, de relais pour se restaurer et s’entraider, d’hôtels et de centres d’hébergement. Un raid à motoneige est donc l’une des plus belles façons de vivre un séjour dépaysant à travers villages, forêts, rivières et lacs gelés. En Côte- Nord, dans le Bas-Saint-Laurent ou en Gaspésie, les circuits proposés forment des boucles pour toutes les envies, tous les niveaux et toutes les durées de séjour.

Du Kamouraska à Rimouski, de Rivière-du-Loup au Témiscouata, les motoneigistes pourront franchir un pont de glace pour gagner l’île Verte, observer les cerfs de Virginie à la tombée du jour et vivre l’ambiance des villages le temps d’une pause

En Gaspésie, choisir entre le bord de mer, les Chic- Chocs et la vallée de la Matapédia

La Gaspésie en hiver, ce sont des panoramas d’une incroyable beauté, entre mer et montagne. Les relais, entretenus par une vingtaine de clubs de motoneigistes, facilitent les déplacements des voyageurs, qu’ils soient aguerris ou qu’ils enfourchent une motoneige pour la première fois.

Zone de Texte: © Le Québec maritime/Marc LoiselleGlisser le long du Saint-Laurent en Côte-Nord

De Tadoussace à Blanc-Sablon, le sentier TQ3 trace la route des motoneigistes sur plus de 1 600 km au bord du Saint-Laurent. Les voyageurs traverseront des rivières sur des ponts vertigineux et admireront les paysages façonnés par la mer. 

Le parc national de la Gaspésie à ski ou en raquettes

Dans le parc national de la Gaspésie, les monts Chic-Chocs sont le territoire rêvé pour les sorties à ski de fond et en raquettes en solo, entre amis ou en famille. Les sentiers balisés comme les traces de hors piste serpentent au cœur d’un espace dont les splendeurs se dévoilent au fil de la randonnée.
18 refuges (7 à l’entrée du camping Mont-Albert et 11 sur les sentiers de grande randonnée) permettront aux voyageurs de poser leurs bagages au cœur de la nature et, au réveil, de saluer la compagnie farouche d’un chevreuil ou d’un lièvre, rois du territoire. Autre hébergement insolite : le camping d’hiver, avec l’assurance d’être au chaud. Pour un confort plus classique, l’auberge Le Gîte du Mont-Albert offrira un hébergement chaleureux au cœur du parc national de la Gaspésie.

L’observation des blanchons avec le Château Madelinot

Les Îles de la Madeleine sont idéales pour des vacances au plus près de la faune locale. Fin février-début mars, des dizaines de milliers de phoques du Groenland descendent vers l’archipel. Ils se posent sur la banquise qui le ceinture pour y mettre bas. Des excursions en hélicoptère sont organisées (27 février-11 mars 2017). Une sortie en tous points marquante, car les blanchons montrent le bout de leur nez à qui les approche en douceur. Ils sont pour tous, petits et grands, une source d’émerveillement et l’occasion de prendre conscience de l’importance de la préservation de la faune sauvage.

La pêche blanche

Plusieurs baies et lacs offrent aux voyageurs de s’initier à la pêche sous la glace en compagnie de pêcheurs expérimentés. C’est notamment le cas au lac Pohénégamook et du côté de Tadoussac. Parfois, des cabanes chauffées sont aménagées sur la glace pour faciliter les pauses.

LES CIRCUITS À MOTONEIGE
www.quebecmaritime.ca/quoi-faire/motoneige

LES SPORTS DE GLISSE DANS LES CHICS-CHOCS
www.quebecmaritime.ca/entreprise/parc-national-de-la-gaspesie/hiver

L’OBSERVATION DES BLANCHONS AVEC LE CHÂTEAU MADELINOT
www.quebecmaritime.ca/entreprise/chateau-madelinot/hebergement
  
Le sport en version sensations fortes

Séjourner au Québec maritime en hiver, c’est aussi s’initier à des activités qui, bien que connues des Européens, prennent une autre dimension dans ces territoires immenses. Attention, mieux vaut être un sportif accompli pour le ski de randonnée, le télémark, le catski, l’héli-ski et le fatbike.

La traversée du Saint-Laurent prisonnier des glaces

Pour ceux qui n’auront pas l’esprit sportif mais voudront profiter pleinement de leur séjour et connaître de vraies émotions, la traversée du Saint- Laurent entre la Gaspésie et la Côte-Nord à bord du navire F.A.-Gauthier sera incontournable.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire