vendredi 17 juin 2016

Le Mont Rainier réserve bien des surprises

Incontournable de l’Etat de Washington, le Parc National du Mont Rainier se dévoile par temps clair depuis le centre-ville de Seattle. Troisième parc naturel le plus visité de l’ouest américain, le Mont Rainier réserve bien des surprises…

Interstellaire

Ce volcan actif aux neiges éternelles rassemble des caractéristiques particulières intéressantes pour l’être humain. Les conditions de vie dans les grottes glacières et lacs des sommets du Mont Rainier présentent de nombreuses ressemblances aux conditions enregistrées sur des planètes comme Mars, les lunes de Jupiter et de Saturne. Ces sites sont utilisés pour étudier la possibilité de vivre sur de nouvelles planètes. 

Abri naturel chauffé pour pilotes en détresse


La formation géologique du mont a également permis de sauver la vie de deux hommes. Le 29 janvier 1979, deux aviateurs se sont crashés juste en dessous du sommet du Mont Rainier, là où les températures avoisinent les -30°C. Les pilotes ont pu communiquer par radio et survivre à l’attente des secours en passant la nuit dans une grotte de vapeur du cratère. Ils ont été secourus et soignés pour seulement quelques brûlures.

Des bruyères… vieilles comme le monde !

La végétation du Mont Rainier est très ancienne. La botaniste Ola Edwards a étudié l’âge des colonies de bruyère recouvrant la montagne. Elle a découvert qu’une plante peut vivre 50 ans par elle-même mais lorsque des communautés se créent, par processus long de deux siècles, l’espérance de vie de chaque plant est augmentée. Des tiges collectées à la base du tapis de bruyère du Mont Rainier ont été datées au carbone et ont affiché un âge supérieur à 7 000 ans.

Firefox…

Le Mont Rainier présente également une faune rare. C’est l’une des seules régions du monde où vit le Renard Roux des Cascades. Cette espèce rare a migré dans la chaîne des Cascades au fur et à mesure de la fonte des glaciers du Midwest Américain.

… ou vers de glace

Certains glaciers du Mont Rainier accueillent des vers de glace qui ne vivent que dans les montagnes glacières qui jalonnent la côte de l’Oregon jusqu’à l’Alaska. Ces vers se nourrissent de bactéries et d’algues à la surface de la glace. Il peut y avoir jusqu’à 6 000 vers par mètre carré.

Comment visiter le Mont Rainier ?

Les visiteurs peuvent découvrir le Parc National du Mont Rainier grâce aux guides naturalistes experts d’Evergreen Escapes. La compagnie propose au départ de Seattle, des randonnées à la journée, des visites privées et des excursions de plusieurs jours dans le Parc National du Mont Rainier. Toutes les visites comprennent le transport, un repas à base de produits locaux, des promenades dans la nature ou en raquettes et les histoires et anecdotes narrées par les guides « Escape Artist ». Les randonnées à la journée sont réalisées par groupe de dix personnes maximum, ce qui permet aux visiteurs de profiter pleinement des connaissances du guide et de la nature qui les entoure.

Informations : Office du Tourisme de Seattle / Etat de Washington c/o Express Conseil - www.expressconseil.com  - www.seattle-tourisme.fr


Aucun commentaire:

Publier un commentaire