jeudi 21 janvier 2016

La magie de la Semaine Sainte en Amérique Centrale !

La Semaine Sainte est une période spéciale en Amérique Centrale. Bien que la tradition catholique prédomine pendant ces festivités, les différentes cultures de la région ont réussi à maintenir leurs traditions afin de préserver leur identité. Tout ce métissage culturel remplit de magie et colore la dénommée « Grande Semaine »...


La Semaine Sainte, une expérience hors du commun à vivre en Amérique Centrale...

En Amérique Centrale, la Semaine Sainte permet de découvrir les nombreux trésors de la région pour quiconque viendrait visiter la zone à cette période : art maya, croyances populaires, processions aquatiques et parcours de pistes cyclables, sans oublier bien sûr la dégustation de délicieuses spécialités de la zone.

L’élaboration des tissus de couleur pour les processions est l’une des traditions les plus populaires de la région. Généralement réalisées avec de la sciure ou du sel, ces matériaux se teignent ainsi pour créer des formes et autres dessins spectaculaires. Des matériaux comme la pierre, les fleurs, le papier sont également d’usage. Il s’agit d’une tache minutieuse, qui se réalise soit la veille ou alors le matin du jour de la procession (le temps nécessaire à l’élaboration du tissu dépend de la quantité de personnes qui collaborent à celui-ci et de la taille de la pièce).

Les fameuses célébrations de la ville d’Antigua au Guatemala...

Antigua, au Guatemala, est sans conteste le lieu le plus emblématique de la région, et les célébrations qui s’y déroulent pendant la Semaine Sainte sont reconnues à travers le monde entier. Ces célébrations sont rythmées par des processions spectaculaires et diverses, parmi lesquelles se distinguent celles de Jesus Nazareno de Santa Catalina de Bobadilla ou celle de Nuestra Señora de la Merced.

Les célébrations populaires débutent le dimanche des Rameaux et se terminent le dimanche de Pâques. Les processions les plus importantes peuvent durer des heures à traverser le centre de la ville. Elles sont souvent accompagnées de marches funèbres, le deuxième type de musique le plus célèbre du pays après la marimba. Les célébrations guatémaltèques associent le catholicisme et la religion Maya, dont les symboles aussi sont présents pendant cette particulière semaine à l’image de papillons (symboles d’une des principales déesses Maya) sur les tissus décorés.
  
Un mélange des traditions au Salvador...

Le Salvador est marqué par les grandes traditions catholiques, cependant, le métissage entre cette religion et les anciennes croyances indigènes reste très présent durant de nombreuses festivités dans le pays. Les célébrations liées à la Semaine Sainte dans les villes de Chalchuapa, Sonsonate et Izalco ont été déclarées Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. Il n’est pas rare de rencontrer des indigènes chamanes pendant les processions. Ainsi les communautés locales elles-mêmes font partie intégrante de cet héritage culturel en conservant les tenues autochtones pour diverses célébrations.

Tegucigalpa et ses défilés spectaculaires au Honduras...

Au Honduras, les principaux défilés ont lieu à Tegucigalpa. Le blanc s’impose pendant la journée du Jeudi Saint, et le vendredi est quant à lui caractérisé par la procession de Santo Entierro qui parcourt généralement les principales rues de la ville.

Le dimanche, jour de repos pour les croyants, les Carreritas de San Juan commémorent la résurrection de Jésus Christ. Les touristes à Tegucigalpa pourront profiter d’une tranquillité inhabituelle dans la ville, lié au fait que les habitants de la région sont en vacances à la plage. Les célébrations à Comayagua sont également populaires. La ville a été restaurée par la communauté et est aujourd’hui un joyau colonial du Honduras.

Un chemin de croix un peu spécial au Nicaragua...

Au Nicaragua, un chemin de croix « aquatique » se tient sur le Grand Lac du Nicaragua. La procession réalise alors un parcours qui dure entre 3 et 4 heures par Granada, qui abrite plus de 360 îlots crées il y a des milliers d’années par le volcan Mombacho, et dans lesquels se sont construits des habitations et autres résidences de vacances. Les familles, qui naviguent dans des barques remplies de fruits, fleurs, poissons et autres décoration, vont s’arrêter dans les quelques ports de ses îlots, où leurs habitants attendent les adeptes avec des autels ornés de fleurs.

Le Panama et l’arbre de Granadillo...

Au Panama, le légendaire arbre de Granadillo, situé au Sud du fleuve de Jésus, est l’un des lieux les plus populaires pendant la Semaine Sainte. Selon la légende, cet arbre qui fleurit seulement le Vendredi Saint, aurait des pouvoirs curatifs et miraculeux. De nombreuses personnes effectuent un pèlerinage conduisant jusqu’au dénommé « Bois Saint » pour récolter ses fleurs pourpres et en faire du thé ou autres remèdes. Ces fleurs sont également utilisées à travers le pays pour décorer les teintures au fil des processions.

D’autres traditions de la Semaine Sainte au Belize et au Costa Rica...

Au Belize, la route cycliste « cross country » s’est déjà convertie en une tradition du Samedi Saint. Des milliers de spectateurs se postent sur le parcours pour encourager les participants qui effectuent un trajet de plus de 230 km aller/retour entre Belize City et San Ignacio. Il s’agit d’une célébration sportive qui fête cette année ses 88 ans.

Enfin, au Costa Rica, les conditions climatiques sont idéales pour profiter de la plage, alors qu’il est également possible de continuer à célébrer les coutumes religieuses et les plats traditionnels de l’époque : empanadas de chiverre (un fruit ressemblant à la courge), miel de coco, riz au lait et soupe de morue. 

Pendant la Semaine Sainte, la gastronomie joue un rôle très important en Amérique Centrale. Les catholiques ne pouvant manger de la viande en cette période Sainte, le poisson et les fruits de mer se sont convertis en des acteurs incontournables de la table, avec des plats comme la soupe de poisson, ou d’autres sucreries à base d’haricots rouge, de sucre, de lait de coco, et autres épices.

Informations  : www.visitcentroamerica.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire