lundi 1 février 2021

Immersion au coeur du monde maya

 

Partir en vacances en Amérique Centrale, c'est la garantie de profiter de belles plages, d'une nature luxuriante, de nombreux sentiers de randonnée et d'une cuisine savoureuse...

Mais c'est aussi avoir la chance de se plonger dans la culture maya, l'une des plus fascinantes de la région. Terres de nombreuses tribus précolombienne, l’Amérique Centrale a su conserver cet héritage en prenant soin de préserver les vestiges archéologiques. Multiples pyramides, imposants temples,.. On y retrouve des sites majestueux tous plus étonnants les uns que les autres, symboles de la richesse culturelle unique de la région.

Guatemala 

L'un des plus importants vestiges mayas se trouve à Tikal, dans les forêts tropicales du nord du Guatemala. Il compte près de 3000 monuments avec des constructions datant du IVe siècle avant Jésus-Christ. Outre ce lieu extraordinaire, les voyageurs peuvent aussi explorer de nombreux autres sites archéologiques tels que El Mirador-Rio Azul, Uaxactun, Yaxha-Nahum-Naranjo, Quirigua, Tak'alik AbÁj, Iximche à Chimaltenango, Zaculeu à Huehuetenango et La Danta, qui est la plus grande pyramide du monde antique.

Belize

En ce qui concerne la quantité et la variété des ruines mayas, le Belize occupe la première place et pourrait être considéré comme l'épicentre de la culture maya. Le pays compte 15 sites, parmi lesquels on peut citer Xunantunich, Lamanai, Cahel Pech, Altun Ha et Lubaantun. On peut également mentionner Caracol, la plus grande cité maya du pays, qui abrite la Pyramide du temple Cana, une structure de plus de 42 mètres de haut.

Honduras

Les ruines de Copan au Honduras, constituent également des vestiges archéologiques de haute importance. Situé au sud de « la Route des Mayas », Copan est considéré comme l’une des plus importantes sources d’information sur la civilisation antique, ce qui en fait le site maya le plus étudié d’Amérique Centrale. Le site a d’ailleurs été reconnu Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1980. A Copan, on retrouve le célèbre « escalier hiéroglyphique », un escalier monumental dans lequel a été sculpté le plus long texte maya connu à ce jour (200 signes).

Salvador

Le Salvador est un petit pays, c’est pourquoi ses anciens sites mayas sont assez proches les uns des autres. On peut commencer par explorer Joya de Cerén, un petit village qui offre un très bel aperçu de la vie agricole maya. Surnommé « le Pompéi de l’Amérique », il a été enseveli sous des cendres volcaniques, ce qui en fait un site archéologique d’autant plus fascinant. Ensuite, Tazumal, à environ 60 km de San Salvador, est l’un des sites les mieux conservés du Salvador. Il compte aussi la plus haute pyramide maya du pays. Enfin, San Andrés, dans la vallée de Zapotitán, est également un site incontournable. Si de nombreux vestiges ont aussi été partiellement recouverts lors d’une éruption volcanique au XVIIe siècle, les fouilles archéologiques récentes ont permis de découvrir de nouvelles ruines.  

Informations : www.visitcentroamerica.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire