mercredi 22 avril 2020

Retrouver la nature dans le Colorado !


Bientôt, nous voyagerons de nouveau. Mais nous voyagerons en pleine conscience de la beauté du monde, dont nous avons été privés pendant des semaines, en pleine conscience de notre responsabilité pour la préserver...


Le Colorado est un des endroits au monde les mieux préparés à accueillir tous ces voyageurs en quête d’une nouvelle respiration. Les efforts sont d’ores-et-déjà déployés par tous les acteurs locaux pour apporter le meilleur, s’appuyant sur de nouvelles synergies et de nouvelles idées, pour réconcilier nature et tourisme. Le « Centennial State » (État du Centenaire) affirme sa capacité à se réinventer pour proposer à ses visiteurs des expériences toujours plus exceptionnelles.

Sur les traces des animaux migrateurs...

Le Colorado abrite plus de 750 espèces animales sauvages. Certains y résident à l’année, d’autres sont seulement de passage à certaines saisons.

Chaque été, une colonie d’environ 250 000 Tadarides du Brésil, aussi appelées « Molosses du Brésil », trouvent refuge au sein de l’historique Orient Mine, dans la région mystique de San Luis Valley au Colorado. Cette ancienne mine abandonnée est librement accessible à tous les visiteurs curieux de découvrir ces petites chauves-souris américaines.

A l’automne, ce sont des tarentules qui débarquent en masse à La Junta et dans le sud-est du Colorado, comme dans le Comanche National Grassland. Chaque année, des papillons Monarques migrent du Colorado vers le Mexique et se retrouvent dans le sud-est de l’état fin septembre/début octobre, principalement à Lamar, aussi surnommée « Monarch City USA », la seule ville du Colorado à détenir cette désignation.

Dans les Rocheuses, les wapitis profitent de la saison d’accouplement, à l’automne, pour trouver leur partenaire. Leur puissant cri de rut peut être entendu à des dizaines de kilomètres à la ronde. La meilleure façon d’apercevoir et entendre ces imposants animaux est de se rendre à Horseshoe Park, dans le Parc National des Montagnes Rocheuses, à l’aube ou au coucher du soleil. La communauté d’Estes Park abrite, chaque septembre, un festival mettant à l’honneur cet animal.

Le Clear Creek County héberge un large troupeau de mouflons canadiens, un mammifère emblématique du Colorado. Les visiteurs peuvent observer cet animal à la Wildlife Viewing Area, près de la route I-70. Les mouflons, endémiques du Colorado, aiment les pentes raides et exposées au soleil. La communauté de Georgetown rend hommage à ces étonnants animaux chaque novembre au cours du Georgetown Bighorn Sheep Festival. 

Fin février, ce sont près de 20 000 grues du Canada qui débutent leur migration vers le nord et passent un mois dans les terres agricoles de la San Luis Valley. Le meilleur endroit pour les observer en mars est le Monte Vista National Wildlife Refuge, le San Luis State Lakes Wildlife Area et le Parc National de Great Sand Dunes. Monte Vista accueil, chaque printemps, un festival en hommage à ces oiseaux. Ainsi, au Colorado, à chaque période de l’année il est possible de découvrir et d’observer une faune rare et sauvage en liberté.

Prendre un bain de forêt...

La nature a le pouvoir de soigner et d’apaiser. Quel meilleur endroit que le Colorado pour s’essayer à la sylvothérapie ? Le Shinrin-Yoku, ou « bain de forêt », est une pratique d’origine japonaise consistant à se soigner au contact des arbres et de la nature. La science a, en effet, prouvé qu’une immersion en forêt permet de réduire les hormones du stress dans le corps, de diminuer la pression artérielle et de baisser l’anxiété et la dépression. Dans les forêts de Boulder, les visiteurs peuvent partir en randonnée pour découvrir les bienfaits des « bains de forêt » avec Boulder Open Space and Mountain Parks. À Vail, la thérapeute Kayla Weber est à la tête de Nurtured by Nature Forest Therapy qui organise des séances de sylvothérapie et des retraites en forêt.

À l’image de cette pratique novatrice et naturelle, le Colorado est aussi un véritable berceau du bien-être. L’Etat est réputé pour ses grands espaces naturels, sa qualité de vie, son air pur et sa météo clémente. Les historiens estiment d’ailleurs qu’un tiers des premiers habitants du Colorado s’y sont installés pour des raisons de santé. Plusieurs sites iconiques sont historiquement liés au bien-être tel que l’iconique hôtel The Broadmoor, à Colorado Springs, et le Colorado Chautauqua, à Boulder.

Le Colorado compte aussi de nombreux établissements dédiés au bien-être comportant spas, salles de yoga, espaces de détente et de méditation. Ainsi, les visiteurs en quête de relaxation trouvent leur bonheur au Strata Integrated Wellness Spa, dans le cadre somptueux du Garden of the Gods, à Colorado Springs ou au Vail Vitality Center, à Vail. Enfin pour une évasion naturelle complète, les visiteurs peuvent se relaxer dans les nombreuses sources d’eau chaude que compte la destination telles que Ouray Hot Springs, Glenwood Hot Springs, Cottonwood Hot Springs ou encore Joyful Journey Hot Springs.

Avec ses grands espaces, sa faune et sa flore abondantes et une variété de paysages à couper le souffle, le Colorado est le terrain de jeu idéal pour tout voyageur désireux de donner du sens à son séjour sur place. Une étude menée par l’Office de Tourisme du Colorado en 2018 a révélé que les voyageurs considèrent l’Etat comme la première destination américaine pour la protection et la sauvegarde de ses ressources naturelles.

Le  Colo-Road Trip Guide propose une collection de plus de 90 itinéraires en ligne ayant pour but d’attirer les visiteurs dans des destinations moins fréquentées et hors-saison. La plateforme met en avant des activités responsables offrant aux visiteurs des conseils pour voyager « comme un local » et pour trouver des offres de volontariat.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire